Warning: session_write_close() [function.session-write-close]: write failed: Disk quota exceeded (122) in /var/www/clients/client6/web37/web/doku.php on line 81

Warning: session_write_close() [function.session-write-close]: Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/var/lib/php5) in /var/www/clients/client6/web37/web/doku.php on line 81

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /var/www/clients/client6/web37/web/doku.php:81) in /var/www/clients/client6/web37/web/inc/actions.php on line 162
vocabulaires_techniques:latin_biblique:accueil [Dictionnaire Historique et Encyclopédie Linguistique du Latin]
 

Le latin biblique

Présentation et enjeux en vue d’une étude syntaxique



A propos des traductions de la Bible, H. Meschonnic a écrit : « L’Europe est née dans la traduction. A la différence d’autres cultures vivantes, les grands textes fondateurs sont des traductions [… et] certaines de ces traductions sont des originaux seconds »1).

La deuxième traduction latine de la Bible, celle qui nous est connue sous le nom de Vulgate, est, de tous les textes latins, celui dont le plus grand nombre de manuscrits ont circulé en Europe (plus de 10 000), et celui qui a été le plus traduit alors qu’il est lui-même texte de traduction. Ce texte soulève de multiples questions, entre autres :

- s’il convient de l’étudier comme un texte de traduction, de quel texte source est-il traduit? - s’il s’agit bien de l’œuvre d’un traducteur unique, Jérôme, doit-on y voir un idiolecte ? - comment le resituer dans son époque et par rapport aux premières traductions latines, les Vieilles Latines, dont le rapport au(x) texte(s) source(s) est différent ?

Par ailleurs, du fait de sa diffusion tout à fait exceptionnelle dans l’Europe christianisée, la Vulgate est susceptible d’avoir eu une influence particulière en aval. L’intérêt de son étude est à la fois intrinsèque et extrinsèque.

Cet exposé est une introduction à l’étude des aspects syntaxiques du latin biblique et de ses enjeux. Il est précédé d’un tableau rapide de l’histoire des traductions bibliques dans l’Antiquité : traductions qui ont précédé la Vulgate, étapes et conditions du travail de traduction de Jérôme, réception de cette traduction (1). On verra ensuite quels outils sont à disposition pour faire l’inventaire de ce « latin biblique 2 » par contraste avec ce que l’on peut appeler le « latin biblique 1 » des Vieilles Latines, et quels travaux ont été menés à son sujet ces dernières années (2). On sélectionnera ensuite quelques caractéristiques syntaxiques et les enseignements que l’on peut en tirer (3).


1. Les traductions successives dans l’Antiquité : état des lieux

2. Comment aborder une étude de la langue de la Vulgate

3. Etudes de cas syntaxiques

Bilan provisoire


Bibliographie

Rédaction et révision

1) Henri MESCHONNIC, « Intervention » aux Assises de la traduction littéraire, De ce qu’écrire est traduire, les traducteurs de Giono, Armand Robin traducteur, traduire la Bible, traduis-moi un mouton. Actes des douzièmes assises organisées à Arles en 1995, Paris, Atlas, 1996, p. 250.