Les aliments d'origine animale

Alain Christol (Université de Rouen)



§ 11. Bibliographie

11.1. Apicius et les auteurs anciens

11.1.1. Editions et traductions d’Apicius

Apicii librorum X qui dicuntur De re coquinaria quae extant, ed. C. Giarratano & F. Vollmer, Leipzig, B. G. Teubner, 1922.

Apicii librorum X qui dicuntur De re coquinaria et excerpta a Vinidario conscripta, ed. Mary Ella Milham, Berlin, Teubner, 1969.

Apicius, De re coquinaria, texte établi, traduit et commenté par J. André, Paris, Klincksieck, 1965.

Apicius, L’Art culinaire, texte établi, traduit et commenté par J. André, Paris, Belles-Lettres, 1974.

Apicius, A critical edition with an introduction and English translation, by S. Grainger & Ch. Grocock, Prospect Books (UK), 2006.

GOLLMER Richard, 1909. Das Apicius Kochbuch, Breslau/Leipzig (reprod. Reprint-Verlag-Leipzig).

MAIER Robert, 1991, Das römische Kochbuch des Apicius, Stuttgart, Philipp Reclam junior.

STRIEGAN-KEUNTJE Ilona, Concordantia et index in Apicium, Hildesheim : Olms-Weidmann, 1992.

11.1.2. Commentaires sur Apicius

DEROUX Carl 2013, « Il y a cuisson et cuisson (obduretur : Apicius, De re coquinaria VI,2,1 [212]) », Latomus 72,3, p. 806-809.

DEROUX Carl 2014, « Du poivre et du sel (Apicius, De re coquinaria IX,13,1 [430] André », Latomus 73,2, p. 503-505.

FLOBERT Pierre 2001, « Latin et cuisine : les recettes d’Apicius », in Cl. Moussy (éd.), De lingva Latina novae qvaestiones, Louvain/ Paris, Peeters, p. 321-326.

LEJAVITZER LAPOUJADE Amalia 2005, « Entre cazuelas y salazones : sala cattabia en Apicio IV,1,-3 », Nova Tellus 23.1, p. 149-163.

LEJAVITZER LAPOUJADE Amalia 2006, « Algunas recetas médicas en el De re coquinaria de Apicio », Nova Tellus 24.1, p. 123-139.

LEJAVITZER LAPOUJADE Amalia 2007, « El vino en la gastronomía romana antigua: clases y usos en De re Coquinaria de Apicio », Vniversum : Revista de Humanidades y Ciencias Sociales 22.1, p. 12-19.

LEJAVITZER LAPOUJADE Amalia 2011, « El papel de la fruta en la gastronomía romana de época imperial », Estudios Avanzados 16, p. 37-50.

MILHAM Mary E. (1959). « Aspects of non-technical vocabulary in Apicius », A. J. Ph. 80, p. 67-75.

MILHAM Mary E. 1959a, « An inventory of the double accusative in Apicius », Cl. Phil. 54, p. 40-42.

VASILIEVA Natalia 1987. « Semiological notes on De arte coquinaria by Apicius », in J. Herman (éd.), Latin vulgaire – Latin tardif I, p. 199-205.

VOLLMER F. 1920, « Studien zu dem Römischen Kochbuche von Apicius », Sitzungberichte der Bayerischen Akademie der Wissenschaften, 1920.6, p. 3‑47.

11.1.3. Auteurs anciens

Pour les auteurs antiques on a utilisé, chaque fois que c’était possible, les éditions des CUF. Ailleurs, on a eu recours aux éditions Teubner et à la Loeb Classical Library. S’ajoutent quelques éditions et/ou traductions qui nous ont été d’une grande utilité :

Dioscorides, De materia medica, a new indexed version in modern English by Tess Anne Osbaldeston & R. P. A. Wood, Johannesburg, Ibidis Press, 2000.

Geoponica – Farm work, a modern translation of the Roman and Byzantine farming handbook by Andrew Dalby, Totnes, Prospect Books, 2011.

Isidore de Séville, Etymologiae XII, Des animaux, texte établi, traduit et commenté par J. André, Paris, Les Belles Lettres, 1986.

Isidore de Séville, Etymologiae XVII, De l’agriculture, texte établi, traduit et commenté par J. André, Paris, Les Belles Lettres, 1981.

PRADEL-BAQUERRE Mylène. Pseudo-Apulée : Herbier, introduction, traduction et commentaire (thèse de doctorat, Montpellier), 2013.

11.2. Études sur l’alimentation, la cuisine et l’herboristerie

AMAR Zohar & LEV Efraim 2011, « Watermelon, chate melon and cucumber : new light on traditional and innovative field crops of the middle ages », JAs 299, p. 193-204.

AMOURETTI Marie-Claire 1986, Le pain et l’huile dans la Grèce antique, Paris, Les Belles Lettres.

AMOURETTI Marie-Claire 1994, « Le remède d’Epiménide : aliment pour le temple, la guerre ou la disette ? », M.-Cl. Amouretti et P. Villard (éd.), Eukrata – Mélanges offerts à Claude Vatin, Aix-en-Provence, Publ. Univ. de Provence, p. 61-71.

AMOURETTI Marie-Claude et COMET Georges (éd.) 1993, Des hommes et des plantes, Aix-en-Provence, Publ. Univ. de Provence.

ANDRÉ Jacques 1961, L’alimentation et la cuisine à Rome, Paris, Klincksieck. = Alimentation.

ANDREWS Alfred C. 1948a, « Oysters as a food in Greece and Rome », The Classical Journal 43, p. 299-303.

ANDREWS Alfred C. 1948b, « The use of rue as a spice by the Greeks and Romans », The Classical Journal 43, p. 371-373.

ANDREWS Alfred C. 1949a, « Celery and parsley as foods in the Greco-roman period », Classical Philology 44, p. 91-99.

ANDREWS Alfred C. 1949b, « The carrot as a food in the classical era », Classical Philology 44, p. 182-196.

ANDREWS Alfred C. 1958, « The parsnip as a food in the classical era », Classical Philology 53, p. 145-152.

ANNEQUIN Jean 2003, « Aliments et pratiques alimentaires dans l’Onirocriticon d’Artemidore », DHA 29.2, p. 109-123.

AURELL Martin, Dumoulin Olivier et Thélamon Françoise (ed.) 1992, La sociabilité à table, Rouen, PUR.

BALLANDIER Claire 1993, « Production et usages du miel dans l’antiquité gréco-romaine. », in M.-Cl. Amouretti et G. Comet (éd.), p. 93-125.

BAUMANN Hellmut 1984, Le bouquet d’Athéna (trad. par R. Barbier), Paris, Flammarion.

BLANC Nicole & NERCESSIAN Anne 1992, La cuisine romaine antique, Grenoble, Glénat. = B&N.

BLANCHON Flora (éd.) 1995, Savourer, goûter, Paris, PUPS.

BONET Valérie 1993, « Le thym médicinal antique : un cadeau divin », in M.-Cl. Amouretti et G. Gomet (éd.), p. 11-21.

BOTTO Carmen 1995, « L’alimentation dans le bouddhisme ancien », in F. Blanchon (éd.), p. 53-61.

BRÉCOURT-VILLARS Claudine 1997, Mots de table, mots de bouche, Paris, Stock.

BRILLAT SAVARIN Jean A., La physiologie du goût, Paris, Flammarion 1982.

BROUT Nicolette 2003, « Mallow and asphodel, or eating to bring oneself above human condition », DHA 29.2, p. 97-108.

CABOURET Bernadette 2005, « Xenia ou cadeaux alimentaires dans l’Antiquité tardive. », in S. Crogiez-Pétrequin (ed.), Dieu(x) et Hommes – Mélanges en l’honneur de Françoise Thelamon, Rouen, PUR, p. 369-388.

CULPEPER Nicholas, Complete Herbal : consisting of a comprehensive description of nearly all herbs with their medicinal properties, Londres, W. Foulsham & Co., s. d. [rééd. de l’ouvrage publié en 1653].

DALBY Andrew 2000, Dangerous tastes. The story of spices, Berkeley, Univ. of California Press.

DALBY Andrew 2003, Food in the ancient world from A to Z, Londres/ New York, Routledge. = Food.

DELGADO DELGADO José A. 2011, « Mogador (Essaouira, Marruecos), un commercium romano de citrum en la periferia sudoccidental del Imperio », Athenaeum 99, p. 155-174.

DETIENNE Marcel 1972, Les jardins d’Adonis, Paris, Gallimard.

FROSCHAUER Harald & RÖMER Cornelia (Hrsg.) 2009, Mit den Griechen zu Tisch in Ägypten (Nilus 12), 2., korrigierte Auflage, Wien, Phoibos

GOUBAUD Reine 1994, « Parfum de rose », in M.-Cl. Amouretti et P. Villard (éd.), Eukrata – Mélanges offerts à Claude Vatin, Aix-en-Provence, Publ. Univ. de Provence, p. 83-86.

GOUPIL Sébastien 2010, « La bière aux marges du banquet. Quelques pistes de recherche pour remettre en question l’exception grecque », Ktèma 35, p. 27-38.

GOURNAY Antoine 1995, « Les fruits du jardin chinois », in F. Blanchon (éd.), p. 249-258.

JONES M. 1991, « Food production and consumption – plants », in R. J. F. Jones (ed.), Britain in the Roman period : recent trends, Sheffield, p. 21-28.

JOSSET Patrice & COUSELI Christine 1993, « Mythes et usages thérapeutiques du noyer », in M.-Cl. Amouretti et G. Gomet (éd.), p. 149-161.

KENENS Ulrike 2010, « Le iudicium coci et pistoris, iudice Vulcano », Les Etudes Classiques 78, p. 215-229.

MOULIN L. 1981, « Bière, houblon et cervoise », Bull. de l’Acad. Royale de Langue et Littérature Françaises (Bruxelles), 59.2, p. 111-148.

NOËL D. 1983, « Du vin pour Héraklès », dans Lissarague et Thélamon (éd.), Image et céramique grecque, Rouen, PUR, p. 141-150.

PAOLI Ugo Enrico 1960, Vita Romana (trad. fr. de J. Rebertat), Paris, Desclée de Brouwer.

de PLANHOL Xavier 1963, « Geographica Pontica I. Les “noix” des Mossynèques », JAs. 251, p. 293-298.

ROQUES D. 1984, « Synesios de Cyrène et le silphion de Cyrénaïque », REG 97, p. 218-281.

SALZA PRINA RICOTTI Eugenia 1993, Ricette della cucina romana a Pompei e comme eseguirle, Rome, L’Erma di Bretschneider.

SALZA PRINA RICOTTI Eugenia 2007, Meals and recipes from ancient Greece (transl. by R. A. Lucero), Los Angeles, J. Paul Getty Museum.

de SAINT-DENIS E. 1947, Le vocabulaire des animaux marins, Paris, Klincksieck, = Animaux marins.

de SAINT-DENIS E. 1980, « Éloge du chou », Latomus 39, p. 838-849.

SOLOMON Jon 1978, « Tracta : a versatile Roman pastry », Hermes 106, p. 539-556.

TOUSSAINT-SAMAT Maguelonne 1987, Histoire naturelle et morale de la nourriture, Paris, Bordas.

TROMBERT Eric 1997, « Des fleurs rouges en galette. Une plante tinctoriale dans la Chine ancienne : le carthame », JAs. 285, p. 509-547.

TROMBERT Eric 2001, « La vigne et le vin en Chine. Misères et succès d’une tradition allogène », JAs 289, p. 285-327.

11.3. Études linguistiques

ADAMS J. N. 1995, « The Latin of the Vindolanda writing-tablets : an interim report », JRS 85, p. 86-134.

ANDRÉ Jacques 1953, « Contribution au vocabulaire de la viticulture : les noms des cépages », REL 30, p. 126-156.

ANDRÉ Jacques 1955, « Les noms de plantes latins du Pseudo-Dioscoride », Latomus 14, p. 517-524.

ANDRÉ Jacques 1956, « Recherches étymologiques sur certains noms de plantes », Latomus 15, p. 290-307.

ANDRÉ Jacques 1956a, Lexique des termes de botanique en latin, Paris, Klincksieck. = Botanique.

ANDRÉ Jacques 1966, « Notes de lexicologie », RPh 40, p. 46-58.

ANDRÉ Jacques 1978, « Latin trua, trulla, etc. », in J. Collart (éd.), Varron. Grammaire antique et stylistique latine, Paris, Les Belles Lettres, p. 23-28.

ANDRÉ Jacques 1985, Les noms de plantes dans la Rome antique, Paris, Les Belles Lettres.

ARIAS ABELLAN Carmen 1996, « Emploi neutre vs. neutralisation dans le champ lexical de la couleur en latin », in M. Fruyt et Cl. Moussy (éd.), Structures lexicales du latin, Paris, PUPS, p. 65-73.

BAEHRENS W. A 1922, Sprächlicher Kommentar zur vulgärlateinischen Appendix Probi, Halle, Max Niemeyer.

BECHET Florica (à paraître). « Des fines herbes roumaines en contexte roman, avec un regard spécial sur le nom de la livèche », Congrès ATILF (Nancy, juillet, 2013).

BEEKES Robert 1987, « On Indo-European wine », MSS 48, p. 21-26.

BIVILLE Frédérique 1990, Les emprunts du latin au grec. Approche phonétique, I. Introduction et consonantisme, Louvain/ Paris, Peeters.

BIVILLE Frédérique 1995, Les emprunts du latin au grec. Approche phonétique, II. vocalisme et conclusions, Louvain/ Paris, Peeters.

BIVILLE Frédérique 2014, « Du sens des diminutifs dans le lexique latin de l’instrumentum medicum », in I. Boehm et N. Rousseau (éd.), L’expressivité du lexique médical – Hommages à Françoise Skoda, Paris, PUPS, p. 87-99.

BOWMAN Alan & THOMAS J. D. (ed.) 1994, The Vindolanda writing-tablets (Tabulae Vindolandenses II), Londres, British Museum Press.

*BRAS Paul 2003, « L’interdit alimentaire et la linguistique », DHA 29.2, p. 149-164.

BRUST Manfred 2008, Die indischen und iranischen Lehnwörter im Griechischen, Innsbruck, Univ. Innsbruck.

CHRISTOL Alain 1985, « Notes Abkhaz, 3. Pomme et étoile », REGC 2, p. 1-20.

CHRISTOL Alain 2008, Des mots et des mythes, Rouen, PURH.

CHRISTOL Alain 2012, « De quelques formes “anormales” : microsystèmes, pseudo-suffixes et mots-valises », in A. Christol et O. Spevak (éd.), Les évolutions du latin, Paris, l’Harmattan, p. 129-138.

CHRISTOL Alain 2014, « Les emprunts scythiques en hongrois », Lalies 34, p. 133-142.

COOPER Brian 1991, « A study of Russian phytonyms for allium species », TPhS 89.2, p. 197-220.

CRAMPON Monique 1999, « Callum, calleo, callidus. Sens et signe chez Plaute », in M. Baratin et Cl. Moussy (éd.), Conceptions latines du sens et de la signification, Paris, PUPS, p. 277-292.

DAUDE Jean 1987, « Cauda, coda, codex, caudex », Études de linguistique générale et de linguistique latine offertes en hommage à G. Serbat, Paris, Soc. Info. Grammaticale, p. 89-102.

de LAMBERTERIE Charles 1990, Les adjectifs grecs en ‑υς, Louvain-la-Neuve, Peeters.

DELATTE A. 1930, « Le lexique de botanique du Parisinus graecus 2419 », Serta Leodensia, Liège/ Paris, E. Champion, p. 59-101.

DEROUX Carl 2014, « Salsum et stockfisch », Latomus 73, p. 200-201.

DUHOUX Yves 1993, « Les premiers phytonymes grecs : les données mycéniennes », Phytonymes, p. 97-122.

ERNOUT Alfred 1946, « Les noms en ‑ago, ‑igo, ‑ugo en latin », Philologica I, Paris, Klincksieck, p. 165-192.

ERNOUT Alfred 1954, Aspects du vocabulaire latin, Paris, Klincksieck.

FLOBERT Pierre 2011, « La coriandre : du mycénien au latin », RPh 85, p. 245-250.

FOHALLE R. 1930, « Noms d’animaux et noms de plantes en grec ancien », Serta Leodensia, Liège/ Paris, E. Champion, p. 141-157.

FRUYT Michèle 1989, « Étude sémantique des diminutifs latins ‑ulus, ‑culus, ‑ellus, ‑illus… dé-substantivaux et dé-adjectivaux », in M. Lavency et D. Longrée (éd.), Actes du Vème Colloque de Linguistique Latine, Louvain-la-Neuve, Peeters, p. 127-138.

FRUYT Michèle 2002, « Les noms de procès en latin archaïque : les substantifs en ‑tio, ‑tus, ‑tura », in P. Defosse (éd.), Hommages à Carl Deroux, II. Prose et linguistique, médecine, Bruxelles, Éd. Latomus, p. 173-187.

FRUYT Michèle 2006, « Formation des mots chez Pline l’Ancien… », in J.‑P. Brachet et Cl. Moussy (éd.), Latin et langues techniques, Paris, PUPS, p. 11-33.

FRUYT Michèle 2014, « Aspects de la phytonymie en latin », in I. Boehm et N. Rousseau (éd.), L’expressivité du lexique médical – Hommages à Françoise Skoda, Paris, PUPS, p. 101-114.

GAIDE Françoise 1995, « Intuitions linguistiques de Pétrone dans sa mise en scène des affranchis de la Cena Trimalcionis », Latomus 54, p. 856-863.

GAIDE Françoise 1996, « Les noms des ‘plantes des femmes’ dans les textes médicaux latins, lexicologie et ethnologie », in M. Fruyt et Cl. Moussy (éd.), Structures lexicales du latin, Paris, PUPS, p. 85-95.

GAIDE Françoise 2002, « À propos des préverbés signifiant “mélanger” et de miscere. Enquête chez Celse et Scribonius Largus », in P. Defosse (éd.), Hommages à Carl Deroux, II. Prose et linguistique, médecine, Bruxelles, Éditions Latomus, p. 497-504.

GARCÍA-HERNÁNDEZ Benjamín 1993, « El nombre del coriandro y el sobrenombre coliendrus del cocinero culindrus (Plaut., Men. 295) », Phytonymes, p. 189-205.

*GIACOMELLI Roberto 1994, « Lingua quotidiana e grecismo nell lessico culinario latino », ACME – Annali di lettere et filosofia dell’Universita degli studi di Milano, 47, p. 29-49.

HENSLOWA Maria 1977, « Z badań nad wiedzą ludową o roślinach : II. “Thymus serpyllum L.” - macierzanka piaskowa : III. “Ruta graveolens L.” - ruta zwyczajna », Slavia Antiqua 24, p. 163-212.

JANDA Michael 2000, Eleusis, das indogermanische Erbe der Mysterien (IBS, n° 96), Innsbruck.

KIRCHER Chantal (éd.) 2002, Grammaire fondamentale du latin – Tome IX. Création lexicale : la formation des noms par dérivation suffixale, Louvain/ Paris, Peeters.

LINDNER Thomas 1996, Lateinische Komposita (IBS n° 89), Innsbruck.

LÖFSTEDT Einar 1966, Philologischer Kommentar zur Peregrinatio Aetheriae, Darmstadt : Wissenschaftlische Buchgesellschaft.

LUCCIONI Pascal 2014, « Le poivre et l’antimoine : remarques sur les substantifs neutres athématiques en iota », in I. Boehm et N. Rousseau (éd.), L’expressivité du lexique médical – Hommages à Françoise Skoda, Paris, PUPS, p. 57-76.

MANESSY Jacqueline 2012, « Il était une fois… rūscus ‘le fragon’ et rūta ‘la rue’ », in M. Biraud (éd.), (Dis)continuité en linguistique latine et grecque – Mélanges Chantal Kircher, Paris, L’Harmattan, p. 85-89.

MEIER-BRÜGGER Michael 1991, « Griechisch ἀφύη “Bratfischen”, ved. ábhva‑ “Unding”, myk. Ortsname a-phu‑ », MSS 52, p. 123-125.

NESI Annalisa 1985, « Concordanze tosco-corse : alcuni fitonimi », Studi linguistici e filologici per C. A. Mastrelli, Pisa : Pacini, p.  287-297.

OREL Vladimir 2000, A concise historical grammar of the Albanian language, Leyde, Brill.

PERPILLOU Jean-Louis 1980, « Porcs hirsutes : recherche étymologique », Études Celtiques 17, p. 101-109.

Phytonymes = Les phytonymes grecs et latins (Actes du Colloque International de Nice, mai 1992), Nice, 1993.

POLOMÉ Edgar C. 1993, « Échanges de vocabulaire entre le monde méditerranéen et l‘Europe septentrionale : les noms des plantes », Phytonymes, p. 255-269.

ROBSON C. A. 1963, « L’Appendix Probi et la philologie latine », Le Moyen Age 69, p. 37-54.

SANDOZ Claude 2002, « Latin nouīcius et l’origine des adjectifs en ‑īcus », in P. Defosse (éd.), Hommages à Carl Deroux, II. Prose et linguistique, médecine », Bruxelles : Éd. Latomus, p. 394-398.

SCHÖN Ilse 1971, Neutrum und Kollektivum (IBS bd. 6), Innsbruck.

SERGENT Bernard 1999, « Le porc indo-européen d’ouest en est », in Walther (éd.), p. 9-39.

SVENNUNG J. 1935, Untersuchungen zu Palladius und zur Lateinischen Fach- und Volksprache, Uppsala.

TOVAR Antonio 1973, « Das Latein Hispaniens und die Ausbildung des Wortschatzes in den romanischen Sprachen », Sprachen und Inschriften, Amsterdam, B. R. Grüner, p. 44-76.

VÄÄNÄNEN Veikko 1966, La latin vulgaire des inscriptions pompéiennes, Berlin, Akademie Verlag, p. 100-103.

VÄÄNÄNEN Veikko 1987, Le journal-epître d’Égerie – Étude linguistique, Helsinki.

WALTER Philippe, éd. 1999, Mythologies du porc, Grenoble, J. Million.

11.4. Dictionnaires étymologiques

Outre les dictionnaires étymologiques usuels pour les langues classiques, Walde-Hoffmann (WH), Ernout-Meillet (DELL) pour le latin, Frisk et Chantraine (DELG) pour le grec, Mayrhofer (KeWA) pour le sanskrit, FEW et TLF pour le français, l’étude a utilisé les dictionnaires suivants :

BATTISTI Carlo, ALESSIO Giovanni. Dizionario etimologico Italiano, 5 vol., Firenze, 1975.

BENKÖ Loránd, Etymologisches Wörterbuch des Ungarischen, Budapest, Akadémiai Kiadó, 1991-1997.

BORYŚ Wiesław, Słownik etymologiczny języka Polskiego, Kraków, Wydawnictwo Literackie, 2008.

BRÜCKNER, Alexander, Słownik etymologiczny języka polskiego, Warszawa, Wiedza Powrzechna, 1957.

COROMINAS Juan y PASCUAL José A. Diccionario crítico etimológica castellano e hispánico, Madrid, Editorial Gredos, 1980.

COROMINES Joan, Dictionari etimologic i complementari de la llengua Catalana, Barcelone, 1983.

De VAAN Michiel, Etymological dictionary of Latin and the other Italic languages, Leyde, Brill, 2008.

GUIRAUD Pierre, Dictionnaire des étymologies obscures, Paris, Payot, 1982 = DEO.

KLOEKHORST Alwin, Etymological Dictionary of the Hittite Inherited Lexicon (Leiden Indo-European Etymological Dictionary Series 5), Leiden – Boston, 2008.

KLUGE Friedrich, Etymologisches Wörterbuch der deutschen Sprache, 22. aufl., Berlin/ New York, W. de Gruyter, 1989.

MAIER Robert, Glossarium culinarium latinum, 2007. http://www.academia.edu/206963/Glossarium_Culinarium_Latinum

MALTBY Robert, A lexicon of ancient Latin etymologies, Cambridge, Francis Cairns, 1991.

ONIONS C. T., The Oxford dictionary of English etymology, Oxford : Clarendon Press, 1966.

SKOK Petar, Etimologijski rječnik hrvatskoga ili srpskoga jezika, 3 vol., Zagreb, 1971-1973.

VASMER M., Этимолгический словарь русского языка, Moscou, Progress, I-IV, 1964-1973 [traduction russe de Vasmer Max, Russisches Etymologisches Wörterbuch, I-III, 1953-1958, avec des compléments par O. N. Trubachev].

Les données roumaines proviennent du site : http://www.webdex.ro/


Aller au § 10 ou retour au plan ou aller au § 12