La formation des mots

Bibliographie raisonnée

Michèle FRUYT

Université de Paris-Sorbonne (Paris 4)


§ 2. Délimitation temporelle du latin tardif

Un problème particulier de la périodisation du latin concerne la définition de ce qu’il convient d’appeler “le latin tardif”:

  • LÖFSTEDT Einar, 1980 [Oslo 1959] : Il latino tardo. Aspetti e problemi, traduction en italien de C. Cima Giorgetti, éd. de G. Orlandi, Brescia, Paideia.

On fixe généralement le début du latin tardif au +IIe ou IIIe s. apr. J.-Ch. notamment avec les premiers auteurs chrétiens: Cyprien, Tertullien. A partir de cette date les textes des auteurs chrétiens constituent donc un sous-ensemble des textes de latin tardif.

Etant spécialiste de latin tardif, J. Hermann s’est posé la question de savoir quand se termine le latin de l’Antiquité, question que plusieurs savants s’étaient déjà posée avant lui:

  • NORBERG Dag, 1974 : « A quelle époque a-t-on cessé de parler latin en Gaule ? », in Au seuil du Moyen Age, Padova, Antenore, p. 3-16.
  • RICHTER Michael, 1983 : « A quelle époque a-t-on cessé de parler latin ? A propos d’une question mal posée », in Annales E.S.C. n° 38, p. 439-448.
  • HERMAN József, 1996 : « The End of the History of Latin », Romance Philology 49/4, 364-382.

Cette question coïncide avec le problème de la période de transition entre le latin et les langues romanes (voir le paragraphe sur l’évolution du latin) :

  • HERMAN József, 1992 : « La transition du latin aux langues romanes. Quelques problèmes de la recherche », in LALIES n° 11, p. 161-171.
  • HERMAN József, 2006 : « La chronologie de la transition du latin aux langues romanes : un dossier revisité », in Latin vulgaire et latin tardif VII, C. A. Abellàn (éd.), Actes du 7e colloque international sur le latin vulgaire et tardif (Séville, 2-6 septembre 2003), Séville, Universidad di Sevilla, p. 361-367.

Voir aussi la contribution récente :

  • ADAMIK Bela, 2015 : “The periodization of Latin : an old question revisited”, in G. Haverling (éd.), Latin Linguistics in the Early 21st century (Acts of the 16th International Colloquium on Latin Linguistics, Uppsala, June 6th-11th, 2011), Uppsala, Acta Universitatis Upsaliensis, Studia Latina Upsaliensia 35, p. 640-652.


Aller au § 3. Latin et variations linguistiques - variations diastratiques