Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

formation_des_mots:16._les_nouveautes_sur_l_etude_de_la_formation_des_mots_en_latin [2017/03/17 11:17]
fruyt
formation_des_mots:16._les_nouveautes_sur_l_etude_de_la_formation_des_mots_en_latin [2017/03/17 18:39] (Version actuelle)
ollivier
Ligne 76: Ligne 76:
  
  
-I) Le premier type de groupement est organisé selon une liste de lexèmes, qu'on peut appeler une série ou un paradigme lexical.+I) **Le premier type de groupement** est organisé selon une liste de lexèmes, qu'on peut appeler une série ou un paradigme lexical.
    
 Les lexèmes ont alors pour point commun leur valeur référentielle. Ils renvoient à des entités extralinguistiques appartenant à la même classe cognitive.  Les lexèmes ont alors pour point commun leur valeur référentielle. Ils renvoient à des entités extralinguistiques appartenant à la même classe cognitive. 
Ligne 88: Ligne 88:
  
  
-II) Le second type de groupement relève pour chaque lexème d'une configuration en "constante + variable". Les lexèmes ont en commun un radical latin synchronique à l'initiale de mot et ils se différencient par un élément final, par exemple des suffixes différents.+II) **Le second type de groupement** relève pour chaque lexème d'une configuration en "constante + variable". Les lexèmes ont en commun un radical latin synchronique à l'initiale de mot et ils se différencient par un élément final, par exemple des suffixes différents.
    
 Ils constituent un groupement "génétique" ou une "famille de mots" puisqu'ils ont en commun le même radical latin. Ils constituent un groupement "génétique" ou une "famille de mots" puisqu'ils ont en commun le même radical latin.
Ligne 100: Ligne 100:
  
  
-III) Le troisième type de groupement correspond à des structures au sens strict du mot, où chaque élément se définit par rapport aux autres (et non dans l'absolu). +III) **Le troisième type de groupement** correspond à des structures au sens strict du mot, où chaque élément se définit par rapport aux autres (et non dans l'absolu). 
  
 Cette organisation en structure se retrouve aussi bien au plan des lexèmes qu'au plan des entités extralinguistiques.  Cette organisation en structure se retrouve aussi bien au plan des lexèmes qu'au plan des entités extralinguistiques. 
Ligne 243: Ligne 243:
  
  
-Mais la plupart des auteurs latins, en fait, créent des mots qui respectent les règles de formation des mots et offrent donc un faible degré d'innovation. Ce sont, pour ainsi dire, des créations "attendues", ce qu'on appelle des mots possibles. Certains perdurent dans la langue, mais en général les créations d'auteur, même si elles sont conformes aux tendances de la langue, sont éphémères et on ne les retrouve plus ensuite dans les textes latins. +Mais la plupart des auteurs latins, en fait, créent des mots qui respectent les règles de formation des mots et offrent donc un faible degré d'innovation. Ce sont, pour ainsi dire, des créations "attendues", ce qu'on appelle des mots possibles. Certains perdurent dans la langue, mais en général les créations d'auteur, même si elles sont conformes aux tendances de la langue, sont éphémères et on ne les retrouve plus ensuite dans les textes latins. 
 + 
 +  
 + 
 +    * **KIRCHER-DURAND** Chantal, 2005 : "Les procédés de création lexicale mis en oeuvre par Lucrèce", in G. Calboli (éd.), //Papers on Grammar// 9, 1, p. 15-323. 
 + 
 + 
 + 
 +C'est aussi le cas de Pétrone, malgré la réputation d'originalité de cet auteur : 
 + 
 + 
 + 
 +    * **ONIGA** Renato, 2000 : "La création lexicale chez Pétrone", in M. Fruyt & Ch. Nicolas (éds.), //La création lexicale en latin//, Paris, PUPS, p. 11-48. 
  
-KIRCHER-DURAND Chantal 2005 : "Les procédés de création lexicale mis en oeuvre par Lucrèce", in G. Calboli (éd.), Papers on Grammar 9, 1, p. 15-323. 
  
- C'est aussi le cas de Pétrone, malgré la réputation d'originalité de cet auteur :+On trouvera des publications intéressantes sur la création lexicale dans :
  
-ONIGA Renato 2000 : "La création lexicale chez Pétrone", in M. Fruyt & Ch. Nicolas (éds.), La création lexicale en latin, Paris, PUPS, p. 11-48. 
  
- On trouvera des publications intéressantes sur la création lexicale dans : 
  
-CUPAIUOLO Fabio 1993 : Bibliografia della lingua latina (1949-1991), Napoli, Loffredo editore.+    * **CUPAIUOLO** Fabio1993 : //Bibliografia della lingua latina (1949-1991)//, Napoli, Loffredo editore.
  
  
Ligne 259: Ligne 269:
 \\ \\
  
-Aller au [[:formation_des_mots:§ 17. |§ 17]]+Aller au [[:formation_des_mots:§ 17. La suffixation - renouvellement des techniques d'analyse | § 17. La suffixation - renouvellement des techniques d'analyse]]