Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

formation_des_mots:12._nouvelles_perspectives_en_semantique_lexicale_du_latin [2017/03/13 17:31]
ollivier
formation_des_mots:12._nouvelles_perspectives_en_semantique_lexicale_du_latin [2017/03/16 11:15] (Version actuelle)
fruyt
Ligne 282: Ligne 282:
  
  
-    * **MOUSSY** Claude, 1999 : "Les vocables latins servant à désigner le sens et la signification", in M. Baratin & C. Moussy (éds.), //Conceptions latines du sens et de la signification//, Paris, PUPS, p. 13-27 ; = **MOUSSY** Claude 2010, //Synonymie et antonymie en latin**, Paris, L'Harmattan p. 11-24.+    * **MOUSSY** Claude, 1999 : "Les vocables latins servant à désigner le sens et la signification", in M. Baratin & C. Moussy (éds.), //Conceptions latines du sens et de la signification//, Paris, PUPS, p. 13-27 ; = **MOUSSY** Claude 2010, //Synonymie et antonymie en latin//, Paris, L'Harmattan p. 11-24. 
  
  
Ligne 387: Ligne 388:
 Pour les principaux lexèmes latins (verbes, adverbes, adjectifs) exprimant la modalité et les différentes sortes de modalités (aléthique, déontique, épistémique, etc.), voir : Pour les principaux lexèmes latins (verbes, adverbes, adjectifs) exprimant la modalité et les différentes sortes de modalités (aléthique, déontique, épistémique, etc.), voir :
  
-FRUYT Michèle & ORLANDINI Anna 2003 : "L'expression de la modalité et les verbes perfecto-présents en latin", Revue belge de philologie et d'histoire 81, p. 693-728. 
  
-FRUYT Michèle & ORLANDINI Anna 2008 : "Some Cases of Linguistic Evolution and Grammaticalisation in the Latin Verb", in R. Wright (éd.), Latin vulgaire, latin tardif VIII (Actes du VIIIe colloque international sur le latin vulgaire et tardif, Oxford, 6-9 septembre 2006), Hildesheim, Olms-Weidmann, p. 230-237. 
  
-LECAUDÉ Peggy 2015 : "Le sens lexical plein de possum", in G. Haverling (éd.), Latin Linguistics in the Early 21st Century (Acts of the 16th nternational Colloquium on Latin Linguistics, Uppsala, June 6th-11th 2011), Uppsala, Acta Universitatis Upsaliensis, Studia Latina Upsaliensia 35, p. 456-466.+    * **FRUYT** Michèle & **ORLANDINI** Anna, 2003 : "L'expression de la modalité et les verbes perfecto-présents en latin", //Revue belge de philologie et d'histoire// 81, p. 693-728.
  
-  On trouvera en outre des articles sur les modalités en latin dans l'ouvrage collectif suivant : 
  
-M. Fruyt  & Cl. Moussy (éds.) 2002 : Les modalités en latin (Actes du Colloque international du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS (Collection Lingua latina). 
  
- Dans cet ouvrageon lira en particulier sur la modalité épistémique :+    * **FRUYT** Michèle & **ORLANDINI** Anna2008 "Some Cases of Linguistic Evolution and Grammaticalisation in the Latin Verb", in R. Wright (éd.), //Latin vulgaire, latin tardif// VIII (Actes du VIIIe colloque international sur le latin vulgaire et tardif, Oxford, 6-9 septembre 2006), Hildesheim, Olms-Weidmann, p. 230-237.
  
-BERTOCCHI Alessandra & ORLANDINI Anna 2002 : "Impossible n'est pas latin. Sur les concepts modaux de 'possible' et d' 'impossible' et leur réalisation en latin", in M. Fruyt  & Cl. Moussy (éds.) 2002, Les modalités en latin (Actes du Colloque international du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS, p. 9-23. 
  
-GAIDE Françoise 2002 : "Quelques réflexions à propos des modalités épistémiques, appréciatives et injonctives dans les textes médicaux latins", in M. Fruyt  & Cl. Moussy (éds.) 2002, Les modalités en latin (Actes du Colloque International du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS, p. 67-75. 
  
-NÚÑEZ Salvador 2002 : "Les adverbes modalisateurs profecto et certe : remarques sur la subjectivité épistémique en latin", in M. Fruyt  & Cl. Moussy (éds.) 2002, Les modalités en latin (Actes du Colloque International du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS, p. 187-199.+    * **LECAUDÉ** Peggy, 2015 : "Le sens lexical plein de possum", in G. Haverling (éd.), //Latin Linguistics in the Early 21st Century (Acts of the 16th International Colloquium on Latin Linguistics, Uppsala, June 6th-11th 2011)//, Uppsala, Acta Universitatis Upsaliensis, Studia Latina Upsaliensia 35, p. 456-466. 
 + 
 + 
 + 
 +On trouvera en outre des articles sur les modalités en latin dans l'ouvrage collectif suivant : 
 + 
 + 
 + 
 +    * **Fruyt** M. & **Moussy** C. (éds.), 2002 : //Les modalités en latin// (Actes du Colloque international du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS (Collection Lingua latina). 
 + 
 + 
 + 
 +Dans cet ouvrage, on lira en particulier sur la modalité épistémique : 
 + 
 + 
 + 
 +    * **BERTOCCHI** Alessandra & **ORLANDINI** Anna, 2002 : "Impossible n'est pas latin. Sur les concepts modaux de //possible// et d'//impossible// et leur réalisation en latin", in M. Fruyt  & Cl. Moussy (éds.) 2002, //Les modalités en latin// (Actes du Colloque international du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS, p. 9-23. 
 + 
 + 
 + 
 +    * **GAIDE** Françoise, 2002 : "Quelques réflexions à propos des modalités épistémiques, appréciatives et injonctives dans les textes médicaux latins", in M. Fruyt  & Cl. Moussy (éds.) 2002, //Les modalités en latin// (Actes du Colloque International du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS, p. 67-75. 
 + 
 + 
 + 
 +    * **NÚÑEZ** Salvador2002 : "Les adverbes modalisateurs //profecto// et //certe// : remarques sur la subjectivité épistémique en latin", in M. Fruyt  & Cl. Moussy (éds.) 2002, //Les modalités en latin// (Actes du Colloque International du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS, p. 187-199. 
 + 
  
 sur la modalité déontique : sur la modalité déontique :
  
-THOMAS Jean-François 2002 : “Observations sur l’expression de la modalité d’obligation chez Plaute”, in Cl. Moussy & M. Fruyt  (éds.), Les modalités en latin (Actes du Colloque international du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS, p. 95-109.  
  
-LE BOURDELLES Henri 2002 : "Adjectifs de modalité déontique et de possibilité passive à travers le passage du latin vers les langues romanes", in M. Fruyt  & Cl. Moussy (éds.) 2002, Les modalités en latin (Actes du Colloque international du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS, p. 241-246.+    * **THOMAS** Jean-François 2002 : “Observations sur l’expression de la modalité d’obligation chez Plaute”, in Cl. Moussy & M. Fruyt (éds.), //Les modalités en latin// (Actes du Colloque international du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS, p. 95-109.  
 + 
 + 
 + 
 +    * **LE BOURDELLES** Henri2002 : "Adjectifs de modalité déontique et de possibilité passive à travers le passage du latin vers les langues romanes", in M. Fruyt  & Cl. Moussy (éds.) 2002, //Les modalités en latin// (Actes du Colloque international du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS, p. 241-246. 
 + 
  
 sur la modalité "impressive" : sur la modalité "impressive" :
  
-SÁNCHEZ-MANZANO A. 2002 : "Définition de la modalité impressive en latin", in M. Fruyt  & Cl. Moussy (éds.) 2002, Les modalités en latin (Actes du Colloque International du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS, p. 111-119.+ 
 + 
 +    * **SÁNCHEZ-MANZANO** A.2002 : "Définition de la modalité impressive en latin", in M. Fruyt  & Cl. Moussy (éds.) 2002, //Les modalités en latin// (Actes du Colloque International du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS, p. 111-119. 
 + 
  
 sur la volition et les emplois du verbe uolo "vouloir" : sur la volition et les emplois du verbe uolo "vouloir" :
  
-BORTOLUSSI Bernard 2002 : "Ne uelit et l'expression de la défense en lain", in M. Fruyt  & Cl. Moussy (éds.) 2002, Les modalités en latin (Actes du Colloque International du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS, p. 121-131.+ 
 + 
 +    * **BORTOLUSSI** Bernard2002 : "//Ne uelit// et l'expression de la défense en latin", in M. Fruyt  & Cl. Moussy (éds.) 2002, //Les modalités en latin// (Actes du Colloque International du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS, p. 121-131. 
 + 
  
 sur la modalité "radicale" aux limites de la modalité : sur la modalité "radicale" aux limites de la modalité :
  
-MOUSSY Claude 2002 : "Nequeo est-il un verbe modal?", in M. Fruyt  & Cl. Moussy (éds.) 2002, Les modalités en latin (Actes du Colloque International du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS, p. 133-147. 
  
-NADJO Léon 2002 : "Les dérivés en -bilis et le verbe 'pouvoir' ", in M. Fruyt  & Cl. Moussy (éds.) 2002, Les modalités en latin (Actes du Colloque International du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS, p. 219-227. 
  
- Pour le suffixe -bilis considéré comme un suffixe de modalité, voir aussi le DHELL, 3e partie, ci-dessousle § sur "Suffixation", "Suffixes formant des adjectifs";.+    * **MOUSSY** Claude2002 : "//Nequeo// est-il un verbe modal?", in M. Fruyt  &ampCl. Moussy (éds.) 2002, //Les modalités en latin// (Actes du Colloque International du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS, p. 133-147.
  
- Pour la modalité déontique, on peut ajouter : 
  
-ARJOCA-IEREMIA Egenia 2008 : "L'expression des modalités déontiques : le cas de la conjugaison périphrastique passive", in R. Wright (éd.), Latin vulgaire, latin tardif VIII (Actes du VIIIe colloque international sur le latin vulgaire et tardif, Oxford, 6-9 septembre 2006), Hildesheim, Olms-Weidmann, p. 138-146. 
  
- Voir aussi pour l'expression de la modalité déontique en emploi performatif  :+    * **NADJO** Léon, 2002 : "Les dérivés en //-bilis// et le verbe //pouvoir// ", in M. Fruyt  & Cl. Moussy (éds.) 2002, //Les modalités en latin// (Actes du Colloque International du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS, p. 219-227.
  
-THOMAS Jean-François 2014 : "« J’ordonne » chez Plaute et Térence : aspects sémantiques et pragmatiques", in A. Garcea, M.-K. Lhommé & D. Vallat (éds.), Polyphonia Romana : Hommages à Frédérique Biville, Hildesheim, Olms, volume 1, p. 293-305. 
  
- Pour la polysémie du verbe modal debeo "devoir" : 
  
-ORLANDINI Anna 1998 : "La polysémie du prédicat debeo", in B. Bureau &ampC. Nicolas (éds.), Moussyllanea. Mélanges de linguistique et de littérature anciennes offerts à Claude Moussy, Louvain / Paris, Peeters, p. 253-263.+Pour le suffixe //-bilis// considéré comme un suffixe de modalité, voir aussi le //DHELL//, 3e partie, ci-dessous, le § sur "Suffixation", "Suffixes formant des adjectifs";.
  
-MARTÍN-RODRÍGUEZ Antonio 2002 : "Debeo, verbe de modalité", in M. Fruyt  & Cl. Moussy (éds.) 2002, Les modalités en latin (Actes du Colloque International du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS. 
  
  
- 12.5.4. L'expression de la quantification +Pour la modalité déontique, on peut ajouter :
  
- Voir l'ouvrage collectif : 
  
-M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan. 
  
- On trouvera dans cet ouvrage les articles suivantsoù sont traités différents aspects de la quantification (numériqueflouelexicalegrammaticale), des degrés d'intensitéde la réciprocitédes indéfinis, de l'intensifieur ipse :+    * **ARJOCA-IEREMIA** Egenia2008 : "L'expression des modalités déontiques : le cas de la conjugaison périphrastique passive", in R. Wright (éd.)//Latin vulgairelatin tardif// VIII (Actes du VIIIe colloque international sur le latin vulgaire et tardifOxford, 6-9 septembre 2006), HildesheimOlms-Weidmannp. 138-146.
  
- A) sur ipse et les intensifieurs : 
  
-KÖNIG Ekkehard 2010 : "Le latin ipse et ses équivalents dans d'autres langues : essai de typologie des intensifieurs", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 21-37. 
  
-FRUYT Michèle 2010 : "Interprétation du latin ipse comme un 'intensifieur'", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 39-74.+Voir aussi pour l'expression de la modalité déontique en emploi performatif  :
  
- B) sur l'expression de la réciprocité : 
  
-BORTOLUSSI Bernard 2010 : "Alius : réciprocité et distributivité", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 75-91. 
  
- Csur les lexèmes quantificateurs flous de la grande quantité :+    * **THOMAS** Jean-François, 2014 : "« J’ordonne » chez Plaute et Térence : aspects sémantiques et pragmatiques", in A. Garcea, M.-K. Lhommé & D. Vallat (éds.), //Polyphonia Romana Hommages à Frédérique Biville//, Hildesheim, Olms, volume 1, p. 293-305.
  
-THOMAS Jean-François 2010 : "Le groupe plerusque, reliquus, ceterus : quantification et nombre grammatical chez Plaute et Térence", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 377-392. 
  
- D) sur les noms de nombre : 
  
-BRUNET Claude 2010 : "La quantification numérique dans les Libri coloniarum", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 395-407.+Pour la polysémie du verbe modal //debeo// "devoir:
  
-LASAGNA Mauro 2010 : "Le lexique du nombre 'trois' dans le Griphus ternarii numeri d'Ausone", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 409-423. 
  
-DOROTHEE Stéphane & ROESCH Sophie 2010 : " Les emplois de numerus et numerare", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 437-457. 
  
-MOUSSY Claude 2010 : "La polysémie de secundus", in M. Fruyt & OSpevak (éds.) 2010La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 425-435 (grammaticalisation concernant un nom de nombre).+    * **ORLANDINI** Anna, 1998 : "La polysémie du prédicat //debeo//", in B. Bureau & C. Nicolas (éds.), //Moussyllanea. Mélanges de linguistique et de littérature anciennes offerts à Claude Moussy//, Louvain / Paris, Peeters, p. 253-263. 
 + 
 + 
 + 
 +    * **MARTÍN-RODRÍGUEZ** Antonio, 2002 : "//Debeo//, verbe de modalité", in M. Fruyt  ClMoussy (éds.) 2002//Les modalités en latin// (Actes du Colloque International du Centre A. Ernout, juin 1998), Paris, PUPS. 
 + 
 + 
 + 
 + 
 +==== 12.5.4. L'expression de la quantification ==== 
    
-BERTOCCHI Alexandra, MARALDI Mirka & ORLANDINI Anna 2010 : "La quantification binaire en latin", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 141-155. 
  
- E) sur les indéfinis :+Voir l'ouvrage collectif :
  
-GIACALONE - RAMAT Anna & SANSO Andrea 2010 : "L'emploi indéfini de homo en latin tardif : aux origines d'un 'européanisme'", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 93-115. 
  
- F) sur les verbes en emploi impersonnel : 
  
-CUZZOLIN Pierluigi 2010 : "Impersonnels et quantificateurs en latin", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 117-125.+    * **Fruyt** M. & **Spevak** O. (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan.
  
- G) sur la quantification dans des domaines spécifiques 
  
-FRY Carole 2010 : "Les expressions latines de la pluralité extensive et de la singularité compréhensive (omnes homines / omnis homo)", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 127-139. 
  
-CALBOLI Gualtiero 2010 : "La quantification et les textes juridiques latins"in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout)ParisL'Harmattanp. 157-168.+On trouvera dans cet ouvrage les articles suivantsoù sont traités différents aspects de la quantification (numériqueflouelexicale, grammaticale), des degrés d'intensitéde la réciprocité, des indéfinis, de l'intensifieur //ipse// :
  
- H) sur la quantification dans le syntagme nominal : 
  
-TOURATIER Christian 2010 : "Syntagme nominal et quantification en latin", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 171-180. 
  
- I) sur la quantification exprimée par des adverbes de sens lexical :+A) sur //ipse// et les intensifieurs :
  
-PINKSTER Harm 2010 : "Les adverbes de fréquence en latin", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 183-191. 
  
- J) sur la quantification exprimée par des suffixes : 
  
-GARCIA-HERNANDEZ Benjamin 2010 : "Quantification dans l'action verbale intensité, fréquence et réitération", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 193-204+    * **KÖNIG** Ekkehard, 2010 : "Le latin //ipse// et ses équivalents dans d'autres langues essai de typologie des intensifieurs", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 21-37.
  
-(voir DHELL, 3e partie, le § sur la "Suffixation", "Suffixes formant des verbes") 
  
-VAN LAER Sophie 2010 : "La quantification des procès : le cas des verbes 'fréquentatifs'", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 207-222. (voir DHELL, 3e partie, le § sur la "Suffixation", "Suffixes formant des verbes") 
  
-HAVERLING Gerd 2010 : "La suffixation diminutive du latin préclassique et classique au latin tardif", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 225-257.+    * **FRUYT** Michèle, 2010 : "Interprétation du latin //ipse// comme un 'intensifieur'", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 39-74.
  
-KIRCHER Chantal 2010 : "Le suffixe -osus est-il un quantfucateur?", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 259-272.  
  
-(voir DHELL, 3e partie, le § sur la "Suffixation", "Suffixes formant des adjectifs") 
  
- K) sur les comparatifs et superlatifs et les degrés d'intensité :+B) sur l'expression de la réciprocité :
  
-POCCETTI  Paolo 2010 : "Vltimus et proximus entre fonctions anaphoriques et fonctions déictiques du latin et des langues sabelliques aux développements romans", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 273-289. 
  
-POIRIER Michel 2010 : "Superlatif relatif et superlatif absolu : cette distinction est-elle pertinente ?", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 291-301. 
  
-MARTÍN-RODRÍGUEZ  Antonio María 2010 : "Comparación léxica y comparación gramatical en latin. Los verbos comparativos", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 303-317.+    * **BORTOLUSSI** Bernard, 2010 : "//Alius// : réciprocité et distributivité", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 75-91.
  
- L) sur les lexèmes grammaticaux quantificateurs quam, quantus, tantus : 
  
-GALLEGO Julie 2010 : "Les structures en 'comparatif + quam + ut + subjonctif' ", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 319-333. 
  
-BODELOT Colette 2010 "Quam : marqueur de degré interrogatif et / ou exclamatif ?", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 335-353.+C) sur les lexèmes quantificateurs flous de la grande quantité :
  
-AYGON Jean-Pierre 2010 : "Quantifier l'émotion? Quelques emplois exclamatifs de tantus et quantus dan  la poésie latine", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 353-374. 
  
  
- Voir en outre pour l'expression de la quantification dans d'autres publications :+    * **THOMAS** Jean-François, 2010 : "Le groupe //plerusque, reliquus, ceterus// : quantification et nombre grammatical chez Plaute et Térence", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 377-392. 
 + 
 + 
 + 
 +D) sur les noms de nombre : 
 + 
 + 
 + 
 +    * **BRUNET** Claude, 2010 : "La quantification numérique dans les //Libri coloniarum//", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 395-407. 
 + 
 + 
 + 
 +    * **LASAGNA** Mauro, 2010 : "Le lexique du nombre 'trois' dans le //Griphus ternarii numeri// d'Ausone", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 409-423. 
 + 
 + 
 + 
 +    * **DOROTHEE** Stéphane & **ROESCH** Sophie, 2010 : " Les emplois de //numerus// et //numerare//", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 437-457. 
 + 
 + 
 + 
 +    * **MOUSSY** Claude, 2010 : "La polysémie de //secundus//", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 425-435 (grammaticalisation concernant un nom de nombre). 
 + 
 + 
 +  
 +    * **BERTOCCHI** Alexandra, **MARALDI** Mirka & **ORLANDINI** Anna, 2010 : "La quantification binaire en latin", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 141-155. 
 + 
 + 
 + 
 +E) sur les indéfinis : 
 + 
 + 
 + 
 +    * **GIACALONE - RAMAT** Anna & **SANSO** Andrea, 2010 : "L'emploi indéfini de //homo// en latin tardif : aux origines d'un //européanisme//", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 93-115. 
 + 
 + 
 + 
 +F) sur les verbes en emploi impersonnel : 
 + 
 + 
 + 
 +    * **CUZZOLIN** Pierluigi, 2010 : "Impersonnels et quantificateurs en latin", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 117-125. 
 + 
 + 
 + 
 +G) sur la quantification dans des domaines spécifiques : 
 + 
 + 
 + 
 +    * **FRY** Carole, 2010 : "Les expressions latines de la pluralité extensive et de la singularité compréhensive (//omnes homines / omnis homo//)", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 127-139. 
 + 
 + 
 + 
 +    * **CALBOLI** Gualtiero, 2010 : "La quantification et les textes juridiques latins", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 157-168. 
 + 
 + 
 + 
 +H) sur la quantification dans le syntagme nominal : 
 + 
 + 
 + 
 +    * **TOURATIER** Christian, 2010 : "Syntagme nominal et quantification en latin", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 171-180. 
 + 
 + 
 + 
 +I) sur la quantification exprimée par des adverbes de sens lexical : 
 + 
 + 
 + 
 +    * **PINKSTER** Harm, 2010 : "Les adverbes de fréquence en latin", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 183-191. 
 + 
 + 
 + 
 +J) sur la quantification exprimée par des suffixes : 
 + 
 + 
 + 
 +    * **GARCIA-HERNANDEZ** Benjamin, 2010 : "Quantification dans l'action verbale : intensité, fréquence et réitération", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 193-204. \\ Voir aussi //DHELL//, 3e partie, le § sur la "Suffixation", "Suffixes formant des verbes". 
 + 
 + 
 + 
 +    * **VAN LAER** Sophie, 2010 : "La quantification des procès : le cas des verbes //fréquentatifs//", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 207-222. \\ Voir aussi //DHELL//, 3e partie, le § sur la "Suffixation", "Suffixes formant des verbes". 
 + 
 + 
 + 
 +    * **HAVERLING** Gerd, 2010 : "La suffixation diminutive du latin préclassique et classique au latin tardif", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 225-257. 
 + 
 + 
 + 
 +    *// **KIRCHER** Chantal 2010 : "Le suffixe //-osus// est-il un quantificateur?", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 259-272.  \\ Voir aussi //DHELL//, 3e partie, le § sur la "Suffixation", "Suffixes formant des adjectifs". 
 + 
 + 
 + 
 +K) sur les comparatifs et superlatifs et les degrés d'intensité : 
 + 
 + 
 + 
 +    * **POCCETTI**  Paolo, 2010 : "//Vltimus// et //proximus// entre fonctions anaphoriques et fonctions déictiques du latin et des langues sabelliques aux développements romans", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 273-289. 
 + 
 + 
 + 
 +    * **POIRIER** Michel, 2010 : "Superlatif relatif et superlatif absolu : cette distinction est-elle pertinente ?", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 291-301. 
 + 
 + 
 + 
 +    * **MARTÍN-RODRÍGUEZ**  Antonio María, 2010 : "Comparación léxica y comparación gramatical en latin. Los verbos comparativos", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 303-317. 
 + 
 + 
 + 
 +L) sur les lexèmes grammaticaux quantificateurs //quam, quantus, tantus// : 
 + 
 + 
 + 
 +    * **GALLEGO** Julie, 2010 : "Les structures en comparatif + //quam// + //ut// + subjonctif", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 319-333. 
 + 
 + 
 + 
 +    * **BODELOT** Colette, 2010 : "//Quam// : marqueur de degré interrogatif et / ou exclamatif ?", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 335-353. 
 + 
 + 
 + 
 +    * **AYGON** Jean-Pierre, 2010 : "Quantifier l'émotion? Quelques emplois exclamatifs de //tantus// et //quantus// dans la poésie latine", in M. Fruyt & O. Spevak (éds.) 2010, //La quantification en latin// (Actes du colloque du centre Alfred Ernout), Paris, L'Harmattan, p. 353-374. 
 + 
 + 
 + 
 +Voir en outre pour l'expression de la quantification dans d'autres publications : 
 + 
 + 
 + 
 +    * **THOMAS** Jean-François, 2002 : “La lexicalisation de l’idée de moitié dans la composition nominale en latin”, //Bulletin de la Société de linguistique de Paris// 97, 1, p. 219-244. 
 + 
 +  
 + 
 +    * **THOMAS** Jean-François, 2005 : “Les composés nominaux latins à premier élément exprimant l’idée de //deux//”, in C. Moussy (éd.), //La composition et la préverbation en latin//, Actes du Colloque international du Centre A. Ernout (juin 2000), Paris, PUPS (Collection Lingua Latina), 2005, p. 135-156.
  
-THOMAS Jean-François 2002 : “La lexicalisation de l’idée de moitié dans la composition nominale en latin”, Bulletin de la Société de linguistique de Paris 97, 1, p. 219-244.  
  
-THOMAS Jean-François 2005 : “Les composés nominaux latins à premier élément exprimant l’idée de « deux »”, in C. Moussy (éd.), La composition et la préverbation en latin, Actes du Colloque international du Centre A. Ernout (juin 2000), Paris, PUPS (Collection Lingua Latina), 2005, p. 135-156.  
  
-THOMAS Jean-François 2011 : “Le groupe plerusque, reliquus, ceterus : quantification et nombre grammatical chez Plaute”, in M. Fruyt & O. Spevak (éds.), La quantification en latin, 2011, Paris, L’Harmattan, p. 377-394.+    * **THOMAS** Jean-François2011 : “Le groupe //plerusque, reliquus, ceterus// : quantification et nombre grammatical chez Plaute”, in M. Fruyt & O. Spevak (éds.), //La quantification en latin//, 2011, Paris, L’Harmattan, p. 377-394.
  
  
  
  
 +\\
  
 +Aller au [[:formation_des_mots:§ 13. Néologie lexicale. Création lexicale. Innovation lexicale|§ 13. Néologie lexicale. Création lexicale. Innovation lexicale]]