La formation des mots

Bibliographie raisonnée

Michèle FRUYT

Université de Paris-Sorbonne (Paris 4)


§ 10. Les noms propres

Les noms propres (anthroponymes, toponymes, ethniques, etc.) ont des propriétés sémantico-référentielles spécifiques par rapport aux noms communs ou appellatifs.

Les noms communs ou appellatifs dénotent des classes d’entités : fr. table renvoie à l’ensemble des entités qu’un francophone peut appeler du terme fr. table. Cette opération s’appelle en sémantique au sens strict fr. la dénotation.

Au contraire, les noms propres ont la particularité de tendre vers une relation biunivoque entre le lexème et l’entité extralinguistique à laquelle le lexème renvoie grâce à sa valeur sémantico-référentielle, c.-à-d. le designatum ou référent. Cette opération s’appelle en sémantique au sens strict fr. la désignation.

Les textes latins nous fournissent des anthroponymes (gentilices, prénoms, cognomina), des toponymes, des ethniques, des noms de fleuves, de mers, etc.

Pour les noms propres latins, on consultera la riche bibliographie donnée par :

  • CUPAIUOLO Fabio, 1993 : Bibliografia della lingua latina (1949-1991), Napoli, Loffredo editore, p. 463-472.

qui traite successivement les ethniques, toponymes et hydronymes (p. 463-467), puis l’onomastique (p. 467-472).

Publication récente pour des toponymes pour un lieu particulier :

  • GRELOIS Emmanuel & CHAMBON Jean-Pierre, 2008 : Les noms de lieux antiques et tardo-antiques d’Augustonemetum / Clermont-Ferrand. Etude de linguistique historique, Strasbourg, Société de linguistique romane, Bibliothèque de linguistique romane 4.

Publications importantes anciennes et récentes pour l’anthroponymie :

  • SCHULZE W., 1904 : Zur Geschichte lateinischer Eigennamen.
 
  * **LEJEUNE** Michel, 1976 : //L'anthroponymie osque//, Paris.
  • SOLIN H. & SALOMIES O., 1994 (2e éd.): Repertorium nominum gentilium et cognominum Latinorum.

Pour les prénoms :

  • SALOMIES Olli, 1987 : Die römischen Vornamen. Studien zur römischen Namengebung, Helsinki.
  • KAJAVA Mika, 1994 : Roman Female Praenomina, Roma.
  • SALOMIES Olli, 2008 : “Les prénoms italiques : un bilan de presque vingt ans après la publication de Vornamen”, in P. Poccetti (éd.): Les prénoms de l’Italie antique, Pisa / Roma, Fabrizio Serra Editore, p. 15-37.

Pour les cognomina, l’ouvrage d’ensemble suivant reste fondamental :

  • KAJANTO I., 1965 : The Latin Cognomina, Helsinki, Commentationes humanarum litterarum, tome 36, 2.


Aller au § 11. Nouvelles perspectives synchroniques sur la formation des mots