Le grec chez Aulu-Gelle



Indications bibliographiques

ALIZON-MOREL Aude : voir MOREL Aude.

AUTHIER-REVUZ Jacqueline, 1992 et 1993 : « Repères dans le champ du discours rapporté », L’Information grammaticale, 55, 38-42 et 56, 10-15.

AUTHIER-REVUZ Jacqueline, 1996 : « Remarques sur la catégorie de l’îlot textuel », Cahiers du français contemporain, 3, 91-115.

BEALL Stephen M., 1997 : « Translation in Aulus Gellius », The Classical Quaterly, New Series, vol. 47, n°1, 215-226.

BEALL Stephen M., 2001: « Homo fandi dulcissimus : the Role of Favorinus in the Attic Nights of Aulus Gellius », The American Journal of Philology, 122-1, 87-106.

BARATIN Marc & DESBORDES Françoise, 1981 : L’analyse linguistique dans l’Antiquité classique, Paris, Klincksieck.

BIVILLE Frédérique, 1990, 1995 : Les emprunts du latin au grec : approche phonétique, tomes I et II, Louvain / Paris, Peeters.

CAVAZZA Franco, 2004 : « Gellius the Etymologist : Gellius’ Etymologies and Modern Etymology », in L. Holford-Strevens & A. Vardi (éd.), The Worlds of Aulus Gellius, Oxford, Oxford University Press, 65-104.

DEROY Louis, 1956 : L’emprunt linguistique, Paris, Les Belles Lettres.

DESBORDES Françoise, 2007 (1988) : « La fonction du grec chez les grammairiens latins » in Idées grecques et romaines sur le langage. Travaux d’histoire et d’épistémologie, textes réunis par G. Clerico, B. Colombat & J. Soubiran, ENS Editions, 107-119 = L’héritage des grammairiens latins de l’Antiquité aux Lumières, I. Rosier (éd.), Actes du colloque de Chantilly (2-4 sept. 1987), Louvain-Paris, Peeters – Société pour l’information grammaticale, 15-26.

DESBORDES Françoise, 2007 (1998) : « La pratique étymologique des Latins et son rapport à l’histoire », in Idées grecques et romaines sur le langage. Travaux d’histoire et d’épistémologie, textes réunis par G. Clerico, B. Colombat & J. Soubiran, ENS Editions, 135-146 = Lexique 14 (numéro thématique L’étymologie de l’Antiquité à la Renaissance confié à C. Buridant), 69-79.

FÖGEN Thorsten, 2005 : « Language Contact, Language Change and Speakers’Attitudes : The Case of Aulus Gellius’ Attic Nights as a Metalinguistic Source », in G. Meiser & O. Hackstein (éd.), Sprachkontakt und Sprachwandel. Akten der XI. Fachtagung der Indogermanischen Gesellschaft, Wiesbaden, Reichert, 91-104.

FRUYT Michèle, 1996 : « Lexique et conscience linguistique : sens fonctionnel et sens parallèle », in M. Fruyt & Cl. Moussy (éd.), Structures lexicales du latin, Paris, PUPS, collection « Lingua Latina », 97-119.

GAMBERALE Leopoldo, 1969 : La traduzione in Gellio, Roma, Edizioni dell’Ateneo.

GARCEA Alessandro, 2003 : « Gellio, il bilinguismogreco-latino e i nomi dei colori », in R. Oniga (éd.), Il plurilinguismo nella tradizione letteraria latina, Roma, Il Calamo, 173-198.

GARCEA Alessandro & LOMANTO Valeria, 2004 : « Aulus Gellius and Fronto on Loan Words and Literary Models : Their Evaluation of Laberius », in L. Holford-Strevens & A. Vardi (éd.), The Worlds of Aulus Gellius, Oxford, Oxford University Press, 41-64.

GARCEA Alessandro, 2009 : « Aulu-Gelle, Probus et le problème de la traduction des textes poétiques », in B. Bortolussi et al. (éd.), Traduire, transposer, transmettre dans l’Antiquité gréco-romaine, Paris, Picard, 17-26.

GECKELER Horst, 1974 : « Le problème des lacunes linguistiques », in Cahiers de Lexicologie , 25, 31-45.

GLINISTER Fay & WOODS Clare (éd.), 2007 : Verrius, Festus & Paul, London, Institute of Classical Studies, University of London.

HOLFORD-STREVENS Leofranc, 2003 : Aulus Gellius :an Antonine scholar and his achievement, Oxford, Oxford University Press.

HOLFORD-STREVENS Leofranc & VARDI Amiel (éd.), 2004 : The Worlds of Aulus Gellius, Oxford, Oxford University Press.

KEULEN Wytse, 2004 : « Gellius, Apuleius, and Satire on the Intellectual », in Holford-Strevens Leofranc & Vardi Amiel (éd.), 223-245.

LECAUDE Peggy, 2012 : « Meaning and Use of Greek in Festus’ De uerborum significatione », communication au colloque annuel de l’American Philological Association, 5-8 janv. 2012, Philadelphie.

LECAUDE Peggy, 2014 : « Le grec rapporté : citation, traduction, reformulation d’énoncés grecs dans les Nuits attiques d’Aulu-Gelle », communication au Colloque international du centre Alfred Ernout sur « Le discours rapporté en latin », à paraître dans la Revue de Linguistique latine du centre Ernout, De Lingua latina (revue électronique).

LHOMME Marie-Karine, 2007 : « Varron et Verrius au 2esiècle après Jésus-Christ », in F. Glinister & C. Woods (éd.), Verrius, Festus & Paul, London, 33-47.

LHOMME Marie-Karine, « Le grec de Paul Diacre », in F. Biville, M.-K. Lhommé & D.Vallat (dir.), Latin vulgaire, latin tardif IX. Actes du IXe colloque international, Lyon, 2-6 septembre 2009, CMO 49, Série linguistique et philologique n° 8, Publications de la MOM, Lyon, 2012, 765-782.

MALTBY Robert, 1991 : A Lexicon of Ancient Latin Etymologies, Leeds, Francis Cairns.

MARTIN RODRIGUEZ Antonio Maria, 2008 : « Lacunes lexicales dans le champ sémantique de la femme en latin », in G. Viré (éd.), Autour du lexique latin. Communications faites lors du XIIIe Colloque internartional de Linguistique latine, Bruxelles, 4-9 avril 2005, Bruxelles, « Latomus », vol. 316, 71-83.

MICHEL Alain, 1992 : « Aulu-Gelle et Cicéron », in Au miroir de la culture antique. Mélanges offerts au président René Marache, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 355-360.

MOCHET Marie-Anne, 2003 : « Mention et/ou usage : discours direct et discours direct libre en situation de type conversationnel », in J. Authiez-Revuz, M. Doury & S. Reboul-Touré (dir.),Parler des mots. Le fait autonymique en discours, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle.

MOREL Aude, 2011, L’énoncé étymologique latin :formes et sens, thèse dactylographiée, soutenue le 28 novembre 2011, Université Paris-Sorbonne (Paris IV).

NICOLAS Christian, 2000 : « La néologie technique par traduction chez Cicéron et la notion de ‘verbumexverbalité’ », in M. Fruyt et Ch. Nicolas (éd.),La création lexicale en latin, Actes de la Table Ronde du IXe Colloque international de Linguistique latine du 16 avril 1997 à Madrid, Paris, PUPS, collection « Lingua latina », 109-146.

NICOLAS Christian, 1996 : Vtraque lingua. Le calque sémantique :domaine gréco-latin, Louvain/Paris.

NICOLAS Christian, 2007 : « Collisions homonymiques bilingues dans les commentaires lexicologiques grecs et latins », in A. Blanc & A. Christol (dir.), L’homonymie dans les lexiques latin et grec, Etudes Anciennes, 33,
ADRA – NANCY,
diffusion De Boccard,
149-166.

NICOLAS Christian, 2005 : Sic enim appello : essai sur l’autonymie terminologique gréco-latine chez Cicéron, Louvain / Paris / Dudley, Peeters.

REY-DEBOVE Josette, 1997 : Le métalangage. Etude linguistique du discours sur le langage, Paris, Armand Colin.

ROSIER Laurence, 2006 : « Discours rapporté et diversité des langues : quelques problèmes relatifs à la polyphonie et au plurilinguisme », in C. Delesse (éd.), Discours rapporté(s). Approche(s) linguistique(s) et/ou traductologique(s), Artois Presses Université.

SWAIN Simon, 2004 : « Bilingualism and Biculturalism in Antonine Rome : Apuleius, Fronto, and Gellius », in L. Holford-Strevens & A. Vardi (éd.), 3-40.

SZNAJDER Lyliane, 2005 : « Stratégies de prises en charge énonciatives dans le discoursindirect», Papers on Grammar, vol. 9, 749-761.

Rédaction : Aude Alizon-Morel & Peggy Lecaudé

Révision : Peggy Lecaudé, Michèle Fruyt

Mise en ligne : juin 2014



Retour au §2 ou Retour au plan