L’impermanence à Rome : autour du mot uanitas

Jean-François THOMAS



4. Bibliographie

CHAPOT Frédéric, 2009, Virtus ueritatis. Langage et vérité dans l’œuvre de Tertullien, Paris, Institut d’Études Augustiniennes.

COMTE-SPONVILLE André, 2011, « Singularité de l’Ecclésiaste », in Littérature et vanité, J.-Cl. Darmon (éd.), Paris, PUF, p. 209-216.

DELPEYROUX Marie-Françoise, 1996, Le concept de temps chez Sénèque, Thèse de l’Université de Paris XII (sur microfiches).

JERPHAGNON Lucien, 2012, Laudator temporis acti, Paris, Tallandier.

NAAS Valérie, 2002, Le projet encyclopédique de Pline l’Ancien, Ecole Française de Rome.

ROUBAUD Jacques, 2011, « Vanité des vanités : une expression trompeuse ? », in Littérature et vanité, J.-Cl. Darmon (éd.), Paris, PUF, p. 245-260.

SERBAT Guy, 1996, Grammaire fondamentale du latin, tome VI, Louvain-Paris, Peeters.

Voir aussi : uanitas.


Aller au §3 ou Retour au plan ou Aller au §5