Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:uanitudo5 [2013/01/31 15:59]
garrido
dictionnaire:uanitudo5 [2014/12/20 16:06] (Version actuelle)
desiderio
Ligne 1: Ligne 1:
-<html><div class="titre">uānĭtudō, -ĭnis, f.</div></html> \\  <html><center><big><big>(substantif)</big></big></center></html> +<html><class="lestitres">uānĭtudō, -ĭnis, f.</p></html><html><center><big><big>(substantif)</big></big></center></html>  
- +\\
 ---- ----
  
Ligne 11: Ligne 10:
  
  
-En synchronie, //u//  +En synchronie, //uānĭtūdō// est analysable en latin pour le sujet parlant en //uān-ĭtūdō// ou bien //uānĭ-tūdō.// C’est un nom abstrait de qualité, un substantif formé sur un adjectif de qualité. L’adjectif de base est //uānus, -a, -um// « vide, vain, fallacieux ».
-// +
-ā +
-// // +
-+
-// // +
-ĭ +
-// // +
-+
-// // +
-ū +
-// // +
-dō +
-//  +
-est analysable en latin pour le sujet parlant en //u//  +
-// +
-ā +
-// // +
-n- +
-// // +
-ĭ +
-// // +
-+
-// // +
-ū +
-// // +
-dō  +
-//  +
-ou bien //u//  +
-// +
-ā +
-// // +
-+
-// // +
-ĭ- +
-// // +
-+
-// // +
-ū +
-// // +
-. +
-//  +
-C’est un nom abstrait de qualité, un substantif formé sur un adjectif de qualité. L’adjectif de base est //u//  +
-// +
-ā +
-// // +
-nus, -a, -um  +
-//  +
-« vide, vain, fallacieux ».+
  
  
-Le suffixe –//t//  +Le suffixe –//tūdō// (//-ĭtūdō// ), substantival et généralement déadjectival, a servi à créer des noms abstraits dont certains appartiennent au vocabulaire fondamental du latin (//beatĭtūdōlongĭtūdōuastĭtūdōmagnĭtūdō//). Mais il a perdu sa productivité dès l’époque classique. Pour ce terme particulier, il fut ici concurrencé par le suffixe productif -//tās// (gén. -//tā   t-is//) F., de sorte que le substantif  //uānĭtās // (gén. //uānĭtātis//) a concurrencé et remplacé //uānĭtūdō// au cours de la latinité ; étant fait sur la même base avec un suffixe différent, //[[:dictionnaire:uanitas|uānĭ-tās]]// apparaît comme une variante suffixale de //uānĭtūdō//, qui a une fréquence très faible et limitée à l’époque archaïque.
-// +
-ū +
- +
- +
-dō +
- +
- +
-//  +
-(//-ĭ//  +
-// +
-+
- +
- +
-ū +
- +
- +
-dō +
-//  +
-), substantival et généralement déadjectival, a servi à créer des noms abstraits dont certains appartiennent au vocabulaire fondamental du latin (//beat//  +
-// +
-ĭ +
- +
- +
-+
- +
- +
-ū +
- +
- +
-long +
- +
- +
-ĭ +
- +
- +
-+
- +
- +
-ū +
- +
- +
-uast +
- +
- +
-ĭ +
- +
- +
-+
- +
- +
-ū +
- +
- +
-magn +
- +
- +
-ĭ +
- +
- +
-+
- +
- +
-ū +
- +
- +
-dō +
-//  +
-). Mais il a perdu sa productivité dès l’époque classique. Pour ce terme particulier, il fut ici concurrencé par le suffixe productif - +
-// +
-tās +
-//  +
-(gén. - +
-// +
- +
- +
- +
-t-is +
-//  +
-) F., de sorte que le substantif  +
-// +
-uānĭtās +
-//  +
-(gén.  +
-// +
-uānĭtā +
- +
- +
-tis +
-//  +
-) a concurrencé et remplacé //u//  +
-// +
-ā +
- +
- +
-+
- +
- +
-ĭ +
- +
- +
-+
- +
- +
-ū +
- +
- +
-dō  +
-//  +
-au cours de la latinité ; étant fait sur la même base avec un suffixe différent, [[ +
-// +
-uānĭ +
- +
- +
-- +
- +
- +
-tās +
-//  +
-]] apparaît comme une variante suffixale de //u//  +
-// +
-ā +
- +
- +
-+
- +
- +
-ĭ +
- +
- +
-+
- +
- +
-ū +
- +
- +
-dō +
-//  +
-, qui a une fréquence très faible et limitée à l’époque archaïque.+
  
  
Ligne 206: Ligne 19:
  
  
-Seul le grammairien du IV<sup>e</sup>siècle de notre ère Nonius Marcellus, dans le //De compendiosa doctrina//, fait mention de //u//  +Seul le grammairien du IV<sup>e</sup>siècle de notre ère Nonius Marcellus, dans le //De compendiosa doctrina//, fait mention de //uānĭtūdo// , qu’il présente comme un équivalent de  //uānĭtās// chez Plaute et chez Pacuvius :
-// +
-ā +
-// // +
-+
-// // +
-ĭ +
-// // +
-+
-// // +
-ū +
-// // +
-do +
-//  +
-, qu’il présente comme un équivalent de  +
-// +
-uānĭtās +
-// +
  
  
-chez Plaute et chez Pacuvius : +  *Non.2, p. 184, l.3 Mercier = Lindsay vol. 1, p. 270:  //VANITVDO pro uanitate.//\\ //Plautus (//Capt//. 569): pol, ego ut rem uideo, tu inuentu’s uera uanitudine.//\\ //Pacuvius Duloreste (125)// [////]//primum hoc abs te oro, minus inexorabilem faxis ; ni turpassis uanitudine aetatem tuam//.
- +
- +
-Non +
- +
- +
- +
- +
- +
-2, p. 184 +
- +
- +
- +
- +
- +
-l.  +
- +
- +
-3 +
- +
- +
-Mercier = Lindsay  +
- +
- +
-vol. 1,  +
- +
- +
-p. 270 +
- +
- +
- +
-// +
-VANITVDO pro uanitate. +
-//  +
- +
- +
-// +
- +
- +
-// // +
-Plautus ( +
-//  +
-Capt//. 569): pol, ego ut rem uideo, tu inuentu’s uera uanitudine.//  +
- +
- +
-// +
-Pacuvius Duloreste (125) :  +
-//  +
-[//...//]//primum hoc abs te oro, minus inexorabilem faxis ; ni turpassis uanitudine aetatem tuam//.+
  
  
 Ce passage prend place au sein d’une liste alphabétique répertoriant d’autres termes présentés comme des équivalents : par exemple //VARIANTIA pro uarietas//, qui succède immédiatement au passage cité. Ce passage prend place au sein d’une liste alphabétique répertoriant d’autres termes présentés comme des équivalents : par exemple //VARIANTIA pro uarietas//, qui succède immédiatement au passage cité.
- 
- 
 ===== 5.3. « Famille » synchronique du terme ===== ===== 5.3. « Famille » synchronique du terme =====
  
  
-// +//Vānĭtūdō// est une variante suffixale de //[[:dictionnaire:uanitas|uānĭtās]]//, avec lequel il a pu être en concurrence à l’époque archaïque, mais fut rapidement éliminé ensuite. Il est possible qu’il ait été aussi une variante poétique de //uānĭtās //, créée par les poètes pour des besoins métriques et stylistiques. De toute façon, le suffixe -//tūdō// substantival et déadjectival pour former des noms abstraits de qualité a perdu sa productivité dès l’époque classique. Il est demeuré dans des termes fondamentaux (//beatitudo, magnitudo, uastitudo, longitudo//), mais fut concurrencé par des suffixes plus productifs.
-+
-// // +
-ā +
-// // +
-+
-// // +
-ĭ +
-// // +
-+
-// // +
-ū +
-// // +
-+
-// // +
-ō +
-//  +
-est une variante suffixale de +
  
  
-[[ +Pour la famille synchronique du lexème, voir //[[:dictionnaire:uanitas|uānĭtās]]//.
-// +
-uānĭtās +
-//  +
-]] +
- +
- +
-, avec lequel il a pu être en concurrence à l’époque archaïque, mais fut rapidement éliminé ensuite. Il est possible qu’il ait été aussi une variante poétique de  +
-// +
-uānĭtās +
-//  +
-, créée par les poètes pour des besoins métriques et stylistiques. De toute façon, le suffixe - +
-// +
-+
-// // +
-ū +
-// // +
-+
-// // +
-ō +
-//  +
-substantival et déadjectival pour former des noms abstraits de qualité a perdu sa productivité dès l’époque classique. Il est demeuré dans des termes fondamentaux (//beatitudo, magnitudo, uastitudo, longitudo//), mais fut concurrencé par des suffixes plus productifs. +
- +
- +
-Pour la famille synchronique du lexème, voir  +
- +
- +
-[[ +
-// +
-uānĭtās +
-//  +
-]] +
- +
- +
-.+
  
  
Ligne 343: Ligne 38:
  
  
-Voir [[//uanitas//]].+Voir //[[:dictionnaire:uanitas|uanitas]]//.
  
  
 \\  \\  [[:dictionnaire:uanitudo4|Page précédente]] ou [[:dictionnaire:uanitudo|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:uanitudo6|Page suivante]] \\  \\  [[:dictionnaire:uanitudo4|Page précédente]] ou [[:dictionnaire:uanitudo|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:uanitudo6|Page suivante]]
-