Ceci est une ancienne révision du document !


uānĭtudō, -ĭnis, f.

(substantif)




Revenir au plan du § 4

Lire l'exposé détaillé

4.2. exposé détaillé

A. « Mensonge »

Dans son occurrence plautinienne, uanitudo signifie « mensonge » :

  • Pl. Cap. 568-569 : Pol ego ut rem uideo, tu inuentu’s uera uanitudine
    qui conuincas …
    « Et c’est toi, morbleu, à ce que je puis voir, qui confondras la vérité par tes mensonges! » (traduction A. Ernout, CUF)

Sémème : /erreur/ /qui masque la vérité/.

B. « Prétention vaine »

Il signifie « vanité » dans le fragment de Pacuvius :

  • Pacuv. Tr1). 126-127 : (…) Ni turpassis uanitudine aetatem meam,
    oro : minime flectas fandi me prolixitudine
    « Ne gâche pas ma vie par ta prétention, je t’en prie : tu ne me ferais nullement plier par l’abondance de tes propos. »

Il est implicite que les paroles de l’interlocuteur, par leur longueur (prolixitudine), font illusion et sont destinées à impressionner le locuteur. L’on retrouverait ici une nuance assez fréquente des dérivés en -tūdō, désignant une qualité « qui n’émane pas spontanément d’un être, qui lui est reconnue de l’extérieur, assignée, en quelque sorte2)</sup>)». Cette nuance peut apparaître dans le sémème : /image de soi donnée avec complaisance/ /masquant la vérité sur les mérites/ /traduisant un sentiment de supériorité dont le sujet se pénètre/ /pour s’imposer à l’attention de tous /, identique à celui de gloria ((Voir gloria)), même s’il repose sur une seule occurrence et doit donc être relativisé. Il est possible que « mensonge » soit le sens de base, d’où dérive « vanité ». C’est, du moins, le sens le plus anciennement attesté. Une certaine continuité existe entre /erreur/ et /image de soi donnée avec complaisance/, tandis que le second sémème comporte des sèmes supplémentaires : tout cela caractérise une pluralité d’acceptions avec déplacement de sens3)). Page précédente ou Retour au plan ou Page suivante

1) Edition d’O. Ribbeck, Leipzig, Teubner.
2) J. DAUDE (2002, 245). ) <sup>((
3) Voir J.-F. THOMAS, « Sur les écarts de sens et les formes de polysémie en latin » DHELL , Encyclopédie linguistique (4 e partie