uānĭtudō, -ĭnis, f.

(substantif)


3. Distribution dans les textes au cours de la latinité

À la différence de uānĭtās, uānĭtūdō est attesté seulement à l’époque préclassique, période où la formation en -tūdō semble bénéficier encore d’une certaine productivité, qu’elle perdra ensuite1).

Seules deux occurrences sont comptabilisées, chez Plaute et chez Pacuvius (cf. § 4 ) ; elles sont citées par le grammairien Nonius Marcellus au IVesiècle de notre ère dans le De compendiosa doctrina, au sein d’une liste répertoriant les variantes morphologiques de certains noms, sous la mention VANITVDO pro uanitas (Non. 2, p. 184, l.3 Mercier = Lindsay vol. 1, p. 270) : cf. § 5.2..



Page précédente ou Retour au plan ou Page suivante

1) Voir J. DAUDE (2002, 241).