uānĭtās, -tātis f.

(substantif)


2. Morphologie

2.1. Indications grammaticales

Substantif féminin appartenant aux thèmes consonantiques en t de la troisième déclinaison : uānĭtās, uānĭtāt-is.

2.2. Variantes morphologiques

À côté du génitif pluriel attendu uanitatum, on trouve aussi la forme uanitatium, phénomène courant pour les noms du type consonantique de la troisième déclinaison à partir de Tite-Live (voir § 4.2, sens D, Aug. Conf. 8, 11, 26 ).

2.3. Formation du lexème

Le lexème est une création de date latine formée par dérivation suffixale à partir de la base uānĭ- ou uān-, issue de l’adjectif uānus, -a, -um, et du suffixe -tās ou -ĭtās (gén. –(ĭ)tāt-is), qui a servi à former des noms abstraits de qualité lorsqu’il était en fonction déadjectivale comme ici1). Il fut productif durant toute la latinité.

Vānĭtās est le plus fréquent des substantifs formés par suffixation à partir de la base de dérivation uānĭ- / uān-.

Mais il existe deux autres termes de très faible fréquence bâtis avec des suffixes différents derrière la même base de suffixation :uānĭtūdo, attesté deux fois à l’époque archaïque, et uānĭtiēs, employé deux fois par Ammien Marcellin (Amm. 21, 1, 13 et 29, 1, 11) avec le même sens que uānĭtās.

Page précédente ou Retour au plan ou Page suivante

1) Il est ici en fonction déadjectivale, mais peut se trouver aussi en fonction désubstantivale et il forme alors un substantif collectif : cīuitās litt. « ensemble des cīuēs » sur cīuis « citoyen ». Voir ce suffixe dans la 3e partie