Ceci est une ancienne révision du document !


somnus, -ī (m.)

(substantif)


4.0. Description des emplois et de leur évolution : plan

A. Proprement : état de celui qui dort, par opposition à l’activité de celui qui est éveillé ; cessation de l’activité

A.1. En bonne part, "la tranquillité"

A.2. En mauvaise part, "la paresse"

B. Métaphoriquement

B.1. Le sommeil est assimilé à la mort

B.2. Chez les auteurs chrétiens, peut dénoter la vie dans le péché avant la conversion

C. Par métonymie

C.1. La nuit

C.2. Les songes

D. Dans le vocabulaire mythologique

Somnus est souvent personnifié et divinisé pour désigner le fils de l’Erèbe et de la nuit comme Ὓπνος attesté dès Homère avec cette acception.

Aller au § 3 ou Retour au plan ou Aller au § 5