Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:quomodo8 [2015/01/25 10:30]
bothua créée
dictionnaire:quomodo8 [2015/01/25 10:44] (Version actuelle)
bothua
Ligne 4: Ligne 4:
  
  
 +====== 8. Bibliographie ======
  
 +- Anscombre J.-C., 1981, « Interrogation et argumentation », //Langue française//, 52, 5-22. 
  
 +- Audollent A., 1904, //Defixionum tabellae quotquot innotuerunt tam in Graecis, Orientis quam in totius Occidentis partibus praeter Atticas in corpore Inscriptionum Atticarum editas//, Paris, in aedibus A. Fontemoing
  
 +- Blaise A., 1955, //Manuel du latin chrétien//, Strasbourg,  Le Latin Chrétien.
  
-[[:dictionnaire:quomodo6|Aller au § 7]] ou [[:dictionnaire:quomodo|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:quomodo9|Aller au § 9]] +- Bodelot C., 1987, //L’interrogation indirecte en latin. Syntaxe – Valeur illocutoire – Formes//, Paris, S.I.G. 
 + 
 +- Bodelot C., 1999, « L’indicatif dans l’interrogation indirecte en latin : auteurs anciens vs. auteurs tardifs » in H. Petersmann, R. Kettemann (éd.), //Latin vulgaire – latin tardif V, Actes du Ve Colloque International sur le latin vulgaire et tardif,// Heidelberg, C. Winter, 91-100. 
 + 
 +- Bodelot C., 2004, « Anaphore, cataphore et corrélation : approche générale de la problématique dans l´optique de la phrase complexe », //in //C. Bodelot (éd.), //Anaphore, cataphore et corrélation en latin//, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 13-26. 
 + 
 +- Bodelot C., 2005, « L’ ‘exclamation indirecte’ introduite par un thème en *kw- du latin préclassique au latin tardif », //Revue de Philologie//, 79,1, 35-57. 
 + 
 +- Bodelot C., 2010, «// Quo(=)modo// relatif / comparatif : son évolution du latin préclassique au latin postclassique », P. Anreiter & M. Kienpointner  (éds.), //Latin Linguistics Today,// Innsbruck, Innsbrucker Beiträge zur Sprachwissenschaft, 207-220.  
 + 
 +- Bodelot C., 2012, « Les emplois de //quomodo// chez Lucifer de Cagliari », //in// F. Biville, M.-K. Lhommé, D. Vallat (éd.), //Latin vulgaire – Latin tardif,// Lyon, Publications de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée, 425-437. 
 + 
 +- Bodelot C., 2014, « Une structure linguistique au service de l’orthodoxie anti-arienne : les propositions interrogatives de ‘manière’ chez Lucifer de Cagliari », in M. Colas-Blaise, J. Kohnen, F. Stoll & F. Wilhelm (éds.), //L’humanisme dans tous ses états ou la spiritualité plurielle. Mélanges offerts à Raymond Baustert//, Université de Lorraine, Centre de Recherches « Ecritures », 65-79. 
 + 
 +- Calboli G., 1981, « Le frasi interrogativo-esclamative latino e l’infinito », //in //Ch. Rohrer (éd.), //Logos Semantikos. Studia Linguistica in honorem Eugenio Coseriu, Vol. IV//, Madrid / Berlin-New York, Gredos / de Gruyter, 133-153. 
 + 
 +- Castelli G., 1971, « Studio sulla lingua e lo stile di Lucifero da Cagliari », //Atti della Accademia delle Scienze di Torino II. Classe di Scienze Morali, Storiche e Filologiche//, 105, 123-247. 
 + 
 +- Cristofaro S., 1998, « Grammaticalization and clause linkage strategies. A typological approach with particular reference to Ancient Greek », in A. Giacolone-Ramat & P. Hopper (éds.), //The Limits of Grammaticalization//, Amsterdam-Philadelphia, John Benjamins, 59-88.   
 + 
 +- Culioli A., 1999, //Pour une linguistique de l’énonciation. Domaine notionnel, Tome 3//, Paris, Ophrys.  
 + 
 +- Damourette J. & Pichon É., 1911-1940, //Des mots à la pensée. Essai de Grammaire de la Langue Française, tome septième//, Paris, éditions d’Artrey.   
 + 
 +- Diewald G., 2002, « A model for relevant types of contexts in grammaticalization », //in// I. Wischer & G. Diewald (éds.), //New Reflections on Grammaticalization//, Amsterdam-Philadelphia, John Benjamins, 103-121. 
 + 
 +- Ernout A., Meillet, A., 19513, //Dictionnaire étymologique de la langue latine. Histoire des mots//, Paris, Klincksieck. 
 + 
 +- Fatello F., 2011, Quomodo //dans le Nouveau Testament de la Vulgate//. //Un exemple de grammaticalisation ?//, Travail de candidature sous la direction de C. Bodelot, Luxembourg (non publié). 
 + 
 +- Fleck F., 2008, //Interrogation, coordination et subordination : le latin// quin, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne.  
 + 
 +- Fontana Elboj G., 1997, « Las construcciones comparativas latinas : aspectos sincrónicos y diacrónicos », Zaragoza, Universidad de Zaragoza. 
 + 
 +- Fruyt M., 2005, « La corrélation en latin : son rôle dans la subordination et l’endophore », in //Anaphore, cataphore et corrélation en latin//, C. Bodelot (éd.), Presses universitaires Blaise Pascal, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand II, 29-53. 
 + 
 +- Fruyt M., 2008, « Adverbes latins, grammaticalisation et lexicalisation », in M. Fruyt & S. Van  Laer (éds.), //Adverbes et évolution linguistique en latin//, Paris, L’Harmattan, 49-66.  
 + 
 +- Fuchs C., Le Goffic P., 2005, « La polysémie de //comme// », in O. Soutet (éd.), //La polysémie//, Paris, PUPS, 267-292. 
 + 
 +- Fuchs C., Le Goffic P., 2008, « Un emploi typifiant de ‘comme’ : //Un de ces exemples comme on en trouve partout », Langue française,// 159, 67-82. 
 + 
 +- Guimier C., 2008, « L´adverbe //tout// en construction comparative :// tout// prémodifieur de //comme », Linguisticae Inuestigationes//, 31, 1, 62-86.  
 + 
 +- Hartel W., 1886, « Lucifer von Cagliari und sein Latein »,//Archiv für lateinische Lexikographie und Grammatik//, III, 1-58. 
 + 
 +- Haudry J., 1973, « Parataxe, hypotaxe et corrélation dans la phrase latine », //Bulletin de la Société de Linguistique de Paris//, 68, 1,147-186. 
 + 
 +- Herman J., 1957, « //Cur, quare, quomodo.//  Remarques sur l’évolution des particules d’interrogation en latin vulgaire », //Acta  Antiqua Academiae Scientiarum Hungaricae//, 369-377. 
 + 
 +- Hofmann J. B., Szantyr A., 19722, //Lateinische Syntax und Semantik, //München, Beck. 
 + 
 +- Juret P. C., 1904, //Étude grammaticale sur le latin de S. Filastrius, //Thèse, Fribourg, Suisse.  
 + 
 +- Korzen H., 1985,//Pourquoi et l’inversion finale en français. Étude sur le statut de l’adverbial de cause et l’anatomie de la construction tripartite, Revue romane,// n° supplémentaire 30, Copenhague, Munksgaards Forlag. 
 + 
 +- Korzen H., 1990, « Pourquoi //pourquoi// est-il différent ? L’adverbial de cause et la classification des adverbiaux en général, //Langue française//, 88, 60-79. 
 + 
 +- Kühner R., Gerth B., 19043,  //Ausführliche Grammatik der griechischen Sprache, II. Satzlehre, 1-2,// Hannover, Hahn (unveränderter Nachdruck, Darmstadt, 1976). 
 + 
 +- Kühner R., Stegmann C., 19142, //Ausführliche Grammatik der lateinischen Sprache, II. Satzlehre, 1-2,// Hannover, Hahn (unveränderter Nachdruck, Darmstadt, WBG, 1988). 
 + 
 +- Léard J.-M. & Pierrard M., 2003, « L’analyse de //comme// : le centre et la périphérie », //in //P. Hadermann, A. Van Slijcke & M. Berré (éds.), //La syntaxe raisonnée//, Bruxelles, Duculot, 203-234. 
 + 
 +- Le Goffic P., 1991, « //Comme//, adverbe connecteur intégratif : éléments pour une description », //in //C. Guimier (éd.), //L’adverbe dans tous ses états,// Caen, Presses universitaires de Caen, 11-31. 
 + 
 +- Le Goffic P., 2002, « Marqueurs d’interrogation / indéfinition / subordination : essai de vue d’ensemble », //Verbum, //24, 4, 315-340. 
 + 
 +- Lehmann Ch., 1988, « Towards a typology of clause linkage », //in //J. Haiman & S. A. Thompson (éds.), //Clause Combining in Grammar and Discourse, //Amsterdam-Philadelphia, John Benjamins, 181-225. 
 + 
 +- Lehmann Ch., 2002, « New reflections on grammaticalization and lexicalization », //in// I. Wischer & G. Diewald (éds.), //New Reflections on Grammaticalization,// Amsterdam-Philadelphia, John Benjamins, 1-18. 
 + 
 +- Lessau D. A., 1994, //A Dictionary of Grammaticalization,// Band 1, Bochum, N. Brockmeyer. 
 + 
 +- Martin R., 1987, //Langage et croyance. Les  « univers de croyance » dans la théorie sémantique, //Bruxelles, Mardaga. 
 + 
 +- Mayen G., 1889, //De particulis quod, quia, quoniam quomodo, ut pro Acc. cum Infinitiuo post uerba sentiendi et declarandi positis//, Dissertatio inauguralis, Kiliae. 
 + 
 +- Minard A., 1936, //La subordination dans la prose védique//, Paris, Les Belles Lettres. 
 + 
 +- Meillet A., 1912, « L´évolution des formes grammaticales », //Scientia (Rivista di scienzia),// vol. XII, no XXVI, 6 (= 1965, //Linguistique historique et linguistique générale, //Paris, Champion, 130-148). 
 + 
 +- Mellado Rodríguez J., 2001-2002, « Estructuras sintácticas ‘relativas’ de la comparación en latín », //Anuari de Filologia, Secció D, Studia graeca et latina//, 11, 93-110.  
 + 
 +- Meyer-Lübke W., 19353, //Romanisches etymologisches Wörterbuch,// Heidelberg, C. Winter. 
 + 
 +- Minard A., 1936, //La subordination dans la prose védique, //Paris, Les Belles Lettres. 
 + 
 +- Moline E., 2008, « //Comme// et l’assertion »,// Langue française//, 158,103-115. 
 + 
 +- Petersmann H., 1977, //Petrons urbane Prosa. Untersuchungen zu Sprache und Text (Syntax),// Wien, Verlag österreichische Akademie der Wissenschaften. 
 + 
 +- Pierrard M., 1998, « Comme "relatif à antécédent" en ancien français : grammaticalisation de la proforme indéfinie », //in// A. Boone & M. Pierrard (éds.), //Travaux de linguistique. Les marqueurs de hiérarchie et la grammaticalisation,// vol. 36, 127-146.  
 + 
 +- Pinkster H., 1988, //Lateinische Syntax und Semantik,// Tübingen, Francke. 
 + 
 +- Pirson J., 1908 «// Quomodo// en latin vulgaire », //in// K. Reuschel & K. Gruber (éds.), //Philologische und volkskundliche Arbeiten Karl Vollmöller zum 16. Oktober 1908,// Erlangen, Verlag von Fr. Junge, 61-74. 
 + 
 +- Ponchon Th., 1998, « Les emplois de //com(e)// en français médiéval //in// D. Leeman & A. Boone (éds.), //Du percevoir au dire. Hommage à André Joly,// Paris, L’Harmattan, 319-350.  
 + 
 +- Rönsch  H.,  18752, //Itala und Vulgata, //Marburg, Elwert (Nachdruck, Hidelsheim-New York, G. Olms, 1979). 
 + 
 +- Rosén H., 1999, Latine loqui. //Trends and Directions in the Crystallization of Classical Latin, //München, W. Fink. 
 + 
 +- Sánchez Salor E., 1984, //Sintaxis latina. La correlación//, Universidad de Extremadura, Servicio de publicaciones, Dpto de Filologia latina.  
 + 
 +- Saussure (de) F., 1964, « L’"agglutination" », in //Cours de linguistique générale,// Paris, Payot, 242-245. 
 + 
 +- Schuchardt H., 1867, //Der Vokalismus des Vulgärlateins, 2. Band,// Leipzig, B. G. Teubner. 
 + 
 +- Sommer F., 1902, //Handbuch der lateinischen Laut- und Formenlehre,// Heidelberg, C. Winter.  
 + 
 +- TLL = //Thesaurus Linguae Latinae, //1900-..., Leipzig et al., Teubner et al.  
 + 
 +- Touratier Ch., 1994, //Syntaxe Latine//, Louvain-la-Neuve, Peeters.  
 + 
 +- Väänänen V., 19813, //Introduction au latin vulgaire//, Paris Klincksieck. 
 + 
 +- Vising J., 1895, « //Quomodo// in den romanischen Sprache », //in Abhandlungen Herrn Adolf Tobler,// Halle a. S., M. Niemeyer, p. 113-123.  
 + 
 +- Walde A., 1930, //Vergleichendes Wörterbuch der indogermanischen Sprachen//, herausgegeben und bearbeitet von Julius Pokorny, //1. Band//, Berlin-Leipzig, Walter de Gruyter & Co. 
 + 
 +- Wielemans V., 2005, « L’évolution de //comme et comment// : le témoignage des grammaires et des dictionnaires de l’époque », clac 22, 1-34 (http://www.ucm.es/info/circulo/no22/wieleman.htm). 
 + 
 + 
 +\\ 
 + 
 +[[:dictionnaire:quomodo7|Aller au § 7]] ou [[:dictionnaire:quomodo|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:quomodo9|Aller au § 9]]