Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:quomodo3 [2015/01/18 10:19]
bothua
dictionnaire:quomodo3 [2015/01/18 10:48] (Version actuelle)
bothua
Ligne 11: Ligne 11:
 ==== 3.0.1. Première occurrence dans les textes ou inscriptions ==== ==== 3.0.1. Première occurrence dans les textes ou inscriptions ====
  
 +L’emploi interrogatif / exclamatif de //quomodo// est attesté dès les textes les plus anciens. Ainsi, Naevius présente-t-il un exemple de //quo modo// en interrogation directe : 
  
 +   * Naeu. //com//. 12 : \\ //quo modo ? Dicam tibi. // \\ « de quelle façon ? C’est ce que je vais te dire. » \\
 +
 +À la période archaïque, on trouve aussi plusieurs occurrences dans les comédies de Plaute (cf. ci-dessous §4.1.). \\
 +
 +Pour l’emploi relatif-comparatif, un premier exemple, audacieux, semble à première vue être attesté, dès le IIIe siècle av. J.-C., chez Naevius, dans sa description de la gigantomachie sculptée sur le temple d’Agrigente :  \\
 +
 +   * Naeu. // bell. Pun. 1, frg.12 : // \\ //inerant signa expressa, quo modo Titani, \\ bicorpores Gigantes magnique Atlantes, \\ Runcus atque Purpureus, filii Terras ... // \\
 +
 +Si l’on suppose, sur le modèle de l’édition //Teubner//, une ponctuation forte après //Titani//, on ne peut que donner à //quo modo// le sens de « comme, par exemple » ; or ce sens – on le verra – ne lui est associé qu’à partir de l’époque classique. Pour cette raison, il paraît préférable d’opter avec S. Mariotti pour la virgule après Titani et les points de suspension à la fin de l’extrait : //quo modo// peut alors introduire une subordonnée interrogative tronquée, dont le noyau verbal s’est perdu : « Y était représenté comment les Titans, des Géants à deux corps et d’énormes Atlas, Runcus et Purpureus, fils de la Terre …. ». \\
 +
 +C’est Plaute qui, par la suite, offre le premier exemple sûr d’un //quo(=)modo// relatif : \\
 +
 +   * Plaut. Cist. 46 : \\ //Necessest quo tu me modo uoles esse, ita esse, mater. // \\ « Il faut bien, ma mère, que je sois selon ta volonté. » (traduction A. Ernout, CUF)
 +
 +==== 3.0.2. Première occurrence dans les textes ou inscriptions ====
 +
 +//Quomodo// est attesté durant toute la latinité. Il devait être usuel dans la langue courante quotidienne. On observe une augmentation de sa fréquence relative dans les textes à partir du IIIe siècle ap. J.-C.
 +
 +==== 3.0.3. Fréquence comparée des formes flexionnelles ====
  
 ===== 3.1. Distribution diachronique (périodes d’attestation) ===== ===== 3.1. Distribution diachronique (périodes d’attestation) =====
Ligne 42: Ligne 62:
 Ce terme est très employé chez Sénèque (283 occurrences, soit une fréquence relative de 806), principalement dans le //De beneficiis// et les //Epistulae morales ad Lucilium//, ou chez des auteurs chrétiens comme Tertullien (376 occurrences, fréquence relative de 1144) essentiellement dans le //Adversus Marcionem//. Cet œuvre illustre l’usage oratoire de //quomodo// développé au §4.2 Ce terme est très employé chez Sénèque (283 occurrences, soit une fréquence relative de 806), principalement dans le //De beneficiis// et les //Epistulae morales ad Lucilium//, ou chez des auteurs chrétiens comme Tertullien (376 occurrences, fréquence relative de 1144) essentiellement dans le //Adversus Marcionem//. Cet œuvre illustre l’usage oratoire de //quomodo// développé au §4.2
  
 +• Période I. Plaute : des origines à la mort d’Ennius
 +
 +|  ^Nombre d’occurrences |
 +^Plaute |  16  |
 +^Ennius |  0  |
 +
 +• Période II. Térence : de Caton à l’époque de Sulla
 +
 +|   ^Nombre d’occurrences |
 +^Térence |  0  |
 +^Caton |  2  |
 +^Pacuvius |  0  |
 +
 +• Période III. Cicéron : la fin de la République
 +
 +|  ^Nombre d’occurrences |
 +^Cicéron |  55  |
 +^César |  0  |
 +^Salluste |  0  |
 +^Varron |  1  |
 +^Lucrèce |  0  |
 +^C. Nepos |  0  |
 +^Catulle |  0  |
 +
 +• Période IV. Virgile : le siècle d’Auguste (43 av. JC-14 ap. JC)
 +
 +|  ^Nombre d’occurrences |
 +^Virgile |  0  |
 +^Horace |  0  |
 +^Ovide |  0  |
 +^Tite-Live |  9  |
 +^Vitruve |  0  |
 +^Properce |  0  |
 +^Tibulle |  0  |
 +
 +• Période V. Sénèque : la dynastie julio-claudienne
 +
 +|  ^Nombre d’occurrences |
 +^Sénèque |  283  |
 +^Lucain |  0  |
 +^Celse |  11  |
 +^Columelle |  2  |
 +^Pline l’Ancien |  19  |
 +^Pétrone |  8  |
 +^Quinte-Curce |  4  |
 +^Valère Maxime |  0  |
 +^Manilius |  0  |
 +^Perse |  0  |
 +
 +
 +• Période VI. Tacite : des Flaviens à Trajan (69-117 ap. J.-C)
 +
 +|  ^Nombre d’occurrences |
 +^Quintilien |  9  |
 +^Tacite |  0  |
 +^Stace |  0  |
 +^Pline le Jeune |  1  |
 +^Silius Italicus |  0  |
 +^Martial |  2  |
 +^V. Flaccus |  0  |
 +^Juvénal |  0  |
 +^Frontin |  0  |
 +
 +
 +• Période VII. Apulée : Hadrien et les Antonins (117-192)
 +
 +
 +|  ^Nombre d’occurrences |
 +^Apulée |  3  |
 +^Suétone |  1  |
 +^Aulu-Gelle |  0  |
 +
 +• Période VIII. Tertullien et l’Histoire auguste : des Sévères à Constantin (193-337) 
 +
 +| ^ Nombre d'occurrences |
 +^ Tertullien |  376  |
 +^ Lactance |  123  |
 +^ Cyprien |  105  |
 +^ Novatien |  67  |
 +^ Commodien |  1  |
 +^ Minucius Felix |  0  |
 +
 +• Période IX : du milieu du IV<sup>e</sup> au début du V<sup>e</sup> s., l’Empire après Constantin jusqu’à Honorius (337-423) 
 +
 +| ^ Nombre d'occurrences |
 +^ Augustin |  6832  |
 +^ Jérôme |  1909  |
 +^ Ambroise |  927  |
 +^ Symmaque |  0  |
 +^ Prudence |  0  |
 +^ Egérie |  4  |
  
 +• Période X : du milieu du V<sup>e</sup> au début du VI<sup>e</sup> s.
 +| ^ Nombre d'occurrences |
 +^ Grégoire le Grand |  4  |
 +^ Cassiodore |  180  |
 +^ Boèce |  46  |
 +^ Grégoire de Tours |  6  |
 +^ Prosper d’Aquitaine |  53  |
 +^ Ennode |  1  |
  
 \\ \\