quin




4.1. Description des emplois et de leur évolution : exemples

A. Emplois non subordonnants

A.1. Adverbe interro-négatif de cause

Apparaît en tête de phrase interrogative avec le sens de « que ne… ? », « pourquoi ne pas … ? » + inf.

Expression d’un ordre, d’une suggestion :

  • Pl. Bac. 670 :
    Quin mihi respondetis ?
    « Que ne me répondez-vous ? »
  • Cic. Leg. 1, 14 : Quin igitur ad illa spatia nostra sedesque pergimus ?
    « Pourquoi donc ne pas nous diriger vers ces promenades et ces bancs qui nous sont chers ? »

Expression d’une décision :

  • Pl. Merc. 384-385 :
    Quin ego hunc adgredior de illa ?
    « Que ne vais-je à sa rencontre pour lui parler d’elle ? »

Expression d’un souhait :

  • Pl. Ps. 203-204 :
    Vbi sunt, ubi latent quibus aetas integra est, qui amant a lenone ?
    Quin conueniunt, quin una omnes peste hac populum hunc liberant
    ?
    « Où sont-ils, où se cachent-ils, ceux qui sont dans la fleur de l’âge et dont les amours se trouvent chez le proxénète ? Que ne se rassemblent-ils, que ne libèrent-ils, en agissant tous de concert, le peuple de ce fléau ? »

Expression d’un reproche :

  • Pl. Merc. 189 :
    Eho tu, eho tu, quin cauisti, ne eam uideret, uerbero ?
    « Mais toi, oui, toi, que n’as-tu pris garde à ce qu’il ne la vît pas, misérable ? »

Expression d’un regret :

  • Pl. Trin. 290 :
    Quin prius me ad pluris penetraui ?
    « Que ne suis-je descendu chez mes pères plus tôt ? »

A.2. Particule énonciative

A.2.1. Valeur exhortative

Apparaît en tête de phrase jussive ou, plus rarement, optative, dans le sens de « eh bien ! », « enfin quoi ! », « mais enfin ! ».

Expression de l’impatience et de l’exaspération :

  • Pl. Mil. 1046 :
    Quin tu huic responde !
    « Eh bien, toi, réponds-lui ! »
  • Sall. J. 85, 41 : Quin ergo, quod iuuat, quod carum aestumant, id semper faciant : ament, potent
    « Eh bien donc, qu’ils continuent à faire ce qui leur plaît et qu’ils aiment tant : qu’ils fassent l’amour, qu’ils boivent ! »

A.2.2. Valeur assertive

Apparaît en tête de phrase assertive.

Intensification de la valeur illocutoire assertive de l’énoncé :

  • Pl. Pers. 483-485 :
    DO. Credo edepol ; credo, inquam, tibi.
    TO. Iam liberta auctu’s ? DO. Enicas.
    Quin tibi me dico credere.

    « – J’ai confiance, par Pollux, j’ai confiance en toi, te dis-je. – Est-ce que désormais tu as une affranchie de plus ? – Tu me fatigues. Enfin, je te dis que j’ai confiance en toi. »

A.3. Coordonnant

A.3.1. Coordonnant extraphrastique

A.3.1.1. Valeur additive

Apparaît en tête (parfois, mais rarement, en deuxième position) de phrase assertive.

- quin, quin etiam, quin et, quin immo, quin insuper : « ainsi », « et de fait » ; « mieux encore », « et même », « bien plus », « qui plus est » :

  • Sen. Med. 441-443 :Quin ipsam quoque,
    etsi ferox est corde nec patiens iugi,
    consulere natis malle quam thalamis reor
    .
    « Bien plus, mon épouse elle-même, malgré son cœur farouche et indomptable, aurait aussi préféré, je pense, ses fils à son hymen. »

- quin potius « et même plutôt » :

  • Liv. 26,19,8 : His miraculis nunquam ab ipso elusa fides est ; quin potius aucta arte quadam nec abnuendi tale quicquam nec palam adfirmandi.
    « Il (Scipion) ne fit jamais rien pour diminuer la foi que l’on pouvait avoir dans ces prodiges ; et même il l’augmenta plutôt par une façon qu’il avait, sur ce sujet, de ne rien infirmer, sans pourtant rien affirmer ouvertement. »

- quin contra, quin e contrario, quin e diuerso « et même, au contraire » :

  • Liv. 35,26,10 : Nihil ea res animum militaris uiri et multos experti casus imminuit : quin contra, si in re nauali, cuius esset ignarus, offendisset, eo plus in ea quorum usu calleret spei nactus, breue id tyranno gaudium se effecturum adfirmabat.
    « Cela ne diminua en rien le courage de cet homme de guerre qui avait fait face à de nombreux revers : au contraire même, s’il avait été battu dans le combat naval, dont il ignorait les rudiments, il n’en plaçait que plus d’espoir dans les arts dont il avait acquis une grande connaissance, et il se faisait fort, disait-il, d’agir de sorte que la joie du tyran ne fût que de courte durée. »
A.3.1.2. Valeur disjonctive [tardif]

- quin immo, quin potius « ou plutôt » :

  • Gaud. Tract. 16,11 :
    Postea denique pro commisso scelere iam Iuda damnato omnes apostoli Christo resurgente Petri claues accipiunt, quin immo cum Petro caelestis regni ab ipso domino claues accipiunt.
    « Et puis, une fois Judas condamné pour son crime, lors de la résurrection du Christ, tous les apôtres reçoivent les clefs de Pierre, ou plutôt reçoivent en même temps que Pierre les clefs du royaume des cieux de la main même du Seigneur. »

A.3.2. Coordonnant intraphrastique

- quin, quin etiam, quin et, quin immo « et », « et aussi », « et même » :

  • Plin. 36,88 :
    Fessi iam eundo perueniunt ad uiarum illum inexplicabilem errorem, quin et cenacula cliuis excelsa.
    « Fatigué déjà par le voyage, on arrive vers un lacis inextricable de routes et des étages qui se dressent au haut d’escaliers. »

B. Emplois subordonnants

Avec subjonctif ; proposition régissante comportant une négation formelle (80 % des cas) ou équivalant à une proposition négative (interrogation rhétorique notamment).

B.1. Subordonnant conjonctif complétif

B.1.1. Valeur positive : « que »

- dépendant de verbes ou locutions exprimant l’incertitude :

  • Cic. Att. 10,4,8 : De Hispaniis non dubitabat quin Caesaris essent.
    « Il ne doutait pas que les provinces d’Espagne fussent au pouvoir de César.»
  • Caes. C. 3,37,2 : Domitius tum quoque sibi dubitandum non putauit quin productis legionibus proelio decertaret.
    « Même alors, Domitius pensa qu’il ne devait pas hésiter à faire sortir ses légions et à livrer bataille. »
  • Caes. G. 1,3,7 : Non esse dubium, quin totius Galliae plurimum Heluetii possent.
    « Il n’était pas douteux que, de toute la Gaule, les Helvètes étaient le peuple le plus puissant. »
  • Cels. 3,21,16: Ac ne illud quidem in controuersiam uenit, quin non omnes in hoc morbo sic curari possint.
    « Et, qu’un tel traitement de cette maladie ne saurait être appliqué à tous, cela, certes, ne fait pas l’objet controverses. »
  • Cic. Flac. 64 : Quamquam quis ignorat qui modo umquam mediocriter res istas scire curauit, quin tria Graecorum genera sint uere ?
    « Cependant, qui ignore, pour peu qu’il se soit un jour préoccupé tant soit peu de connaître ces choses, qu’il y a véritablement trois races de Grecs ? »
  • Cic. Fam. 8,14,3 : Illud te non arbitror fugere, quin homines in dissensione domestica debeant […] honestiorem sequi partem.
    « Je ne pense pas qu’il t’échappe que les hommes, au milieu des dissensions intestines, doivent suivre le parti le plus honnête. »

- dépendant de verbes ou locutions exprimant l’opposition (empêchement, retard, refus) :

  • Pl. Curc. 33-34: Nemo hinc prohibet nec uetat
    quin quod palamst uenale, si argentumst, emas.

    « Pour cela, personne ne t’empêche ni ne t’interdit d’acheter ce qui, de notoriété publique, est à vendre, si tu as de l’argent. »,
  • Ov. Pont. 4,1,7: Non potuit mea mens, quin esset grata, teneri.
    « Mon cœur n’a pu se retenir d’exprimer sa reconnaissance. »,
  • Sen. Rh. Contr. 10,1,7: Vix temperabat, quin diceret : …
    « Il avait peine à s’abstenir de dire : … »,
  • Liv. 22,12,3: Nulla mora facta, quin Poenus educeret in aciem copiamque pugnandi faceret.
    « Il n’y eut aucun retard à ce que le Carthaginois fît sortir ses troupes, les disposant en formation de combat, et offrît de livrer bataille. »,
  • Cic. Dej. 43: Non recusat, quin id suum facinus iudices.
    « Il ne refuse pas que tu le juges coupable de ce crime. »

- dépendant de verbes ou locutions de quasi-événement :

  • Liv. 31,37,9: Haud multum afuit quin iacens opprimeretur.
    « Il ne s’en fallut pas de beaucoup qu’il fût assailli alors qu’il était à terre. »

- dépendant de verbes de dénégation :

  • Liv. 40,36,2: Itaque negare non posse quin rectius sit etiam ad pacatos barbaros, nondum satis adsuetos imperio, exercitum mitti.
    « Il ne pouvait donc nier qu’il valait mieux envoyer une armée auprès de ces barbares qui, même s’ils avaient été pacifiés, n’étaient pas encore assez accoutumés à souffrir la souveraineté romaine. »

- dépendant de verbes d’omission :

  • Cic. Phil. 2,23: Ego M. Bibulo (…) consule nihil praetermisi, quantum facere enitique potui, quin Pompeium a Caesaris coniunctione auocarem.
    « Pour ma part, sous le consulat de M. Bibulus, je n’ai en aucune façon négligé, autant que j’ai pu m’y employer et m’y efforcer, de détourner Pompée de son alliance avec César. »

- dépendant de verbes d’évitement :

  • Naev. Tr. 14: Numquam hodie effugies quin mea moriaris manu.
    « Jamais aujourd’hui tu ne pourras éviter de mourir de ma main.»

- dépendant de verbes signifiant « ôter de l’idée » :

  • Hor. S. 2,2,23-24: Vix tamen eripiam posito pauone uelis quin
    hoc potius quam gallina tergere palatum.

    « J’aurais pourtant peine à t’ôter de l’idée de vouloir que ce soit le paon posé devant toi qui chatouille ton palais plutôt qu’une poule. »

- dépendant du verbe fallor :

  • Caes. C. 3,94,3: Neque uero Caesarem fefellit quin ab iis cohortibus quae contra equitatum in quarta acie conlocatae essent initium uictoriae oriretur.
    « César d’ailleurs ne s’était pas trompé en pensant que ce seraient les cohortes placées en quatrième ligne contre la cavalerie qui feraient basculer le combat et lui donneraient la victoire. »

- dépendant du verbe fatiscor:

  • Acc. Tr. 330: Tamen haut fatiscar quin tuam inplorem fidem.
    « Pourtant je ne me fatiguerai pas d’implorer ta loyauté. »

- dépendant de la locution abest suspicio:

  • Caes. G. 1,4,4: Neque abest suspicio, ut Heluetii arbitrantur, quin ipse sibi mortem consciuerit.
    « Et, de l’avis des Helvètes, le soupçon qu’il se soit lui-même donné la mort n’est pas absent. »

- dépendant du verbe caueo :

  • Lact. Inst. 4,19,1: Quid amplius iam de facinore Iudaeorum dici potest quam excaecatos tum fuisse atque insanabili furore correptos, qui haec cottidie legentes neque intellexerunt neque quin facerent cauere potuerunt ?
    « Que peut-on dire de plus, dès lors, à propos du crime des Juifs, sinon qu’ils furent alors complètement aveuglés et pris d’une incurable folie, eux qui, lisant ces textes quotidiennement, ne les ont pas compris et n’ont pu se garder d’agir de la sorte ? »

B.1.2 . Valeur négative : « que… ne… pas »

- dépendant de verbes d’activité :

  • Pl. Mil. 473-474:
    Sed numquam quisquam faciet quin soror
    istaec sit gemina huius.

    « Mais personne ne pourra jamais faire que celle-ci ne soit pas la sœur jumelle de celle-là. »,
  • Cic. Phil. 11,36: Ego uero istos oti, concordiae, legum, iudiciorum, libertatis inimicos tantum abest ut ornem ut effici non possit quin eos tam oderim quam rem publicam diligo.
    « En ce qui me concerne, je suis si éloigné d’honorer ces ennemis du repos, de la concorde, des lois, de la justice et de la liberté que l’on ne saurait obtenir de moi que je ne les haïsse pas autant que j’aime la République. »

- dépendant de verbes ou locutions de possibilité :

  • Pl. Mil. 1342: <E>heu, neque<o> quin fleam.
    « Hélas ! je ne peux pas ne pas pleurer. »,
  • Pl. Mil. 601: Neque potest quin, si id inimicis usuist, obsit tibi.
    « Et il n’est pas possible, si un plan profite à vos ennemis, qu’il ne vous desserve pas vous-même. »

- dépendant du substantif causa :

  • Pl. Ru. 1397-1398: Gratiam habeo et de talento nulla causast quin feras,
    quod isti sum iuratus.

    « Je te suis reconnaissant et, pour ce qui est du talent que je lui ai promis, il n’y a aucune raison que tu ne l’emportes pas. »

- dépendant de verbes d’assertion :

  • Rhet. Her. 4,28,39: Non potest dici, quin commode fiat.
    « On ne peut pas dire que cela n’est pas bien tourné. »

- dépendant de verbes ou locutions d’événement :

  • Rhet. Her. 3,24,40: Numquam est enim, quin aliquid memoriae tradere uelimus.
    « En effet, il n’arrive jamais que nous ne voulions pas confier quelque chose à notre mémoire. »,
  • Gell. 19,8,1: Nec umquam factum est, quotiens eum uidimus loquentemque audiuimus, quin rediremus fere cultiores doctioresque.
    « Et il ne s’est jamais produit que nous ne revinssions pas nettement plus cultivés et plus savants, toutes les fois que nous l’avons vu et que nous l’avons entendu parler. »

- dépendant de mirum (toujours avec valeur ironique):

  • Pl. Amp. 750: Mirum quin te aduorsus dicat.
    « Bien étonnant qu’il ne te contredise pas ! »

- dépendant de verbes signifiant « supporter » :

  • B.-Afr. 84,1: Miles hic non potuit pati quin se armatus bestiae offerret.
    « Ce soldat ne put souffrir de ne pas faire face à la bête avec ses armes. »

- dépendant de verbes de crainte :

  • Pl. Amp. 1105: Si istaec uera sunt, diuinitus
    Non metuo quin meae uxori latae suppetiae sient.

    « Si ces choses sont vraies, je ne crains pas que des secours divins n’aient pas été apportés à ma femme. »

- dépendant du verbe audeo:

  • Pl. As. 25-26: Ita me obstinate adgressu’s, ut non audeam
    profecto percontanti quin promam omnia.

    « Tu m’as entrepris avec une telle opiniâtreté qu’en vérité, je n’ose pas ne pas tout te dévoiler, quand tu m’interroges. »

- dépendant du verbe postulo:

  • Pl. Vid. 90: Sed quin accedat faenus, id non postulo.
    « Mais je ne demande pas que les intérêts ne soient pas comptés en sus. »

- dépendant de la locution aequum uidetur :

  • Pl. Trin. 587-589LE. :
    <Nullo modo>
    Aequom uidetur quin quod peccarim … ST. I modo.
    LE. … potissimum mihi id opsit.

    « – Que mes erreurs ne retombent pas avant tout sur moi … – Mais va donc ! – … ne me semble vraiment pas juste. »

- dépendant de la locution in animum induco:

  • Liv. 3,71,8: Non potuisse se tamen inducere in animum, quin, quem agrum miles pro parte uirili manu cepisset, eum senex quoque uoce, qua una posset, uindicaret.
    « Pourtant il n’avait pu se résoudre à ne pas revendiquer, vieillard, par la parole, seul moyen qui lui restât, ce territoire qu’il avait conquis par les armes lorsqu’il était soldat. »

- dépendant de la locution claret:

  • Ambr. Luc. 3,41: Scripturas eorum incendit existimans quod (…) nullis aliis testimoniis clarere posset, quin de patriarcharum uel proselytorum ueterum genere demanaret.
    « Il brûla leurs critures, pensant qu’il n’existait pas d’autres témoignages grâce auxquels il pourrait apparaître qu’il ne descendait pas de la race des patriarches ou des anciens prosélytes. »

B.2. Subordonnant conjonctif consécutif

Avec le sens de « de sorte que… ne… pas » + subj., « de sorte à ne pas » + inf. (avec sujets coréférents) ; « sans que », « sans » + inf. (avec sujets coréférents)

Avec corrélation :

  • Caes. G. 6,39,3: Nemo est tam fortis quin rei nouitate perturbetur.
    « Nul n’est si courageux qu’il ne soit pas troublé par la nouveauté de la situation. »

Sans corrélation :

  • Prop. 1,8,21-22: Nam me non ullae poterunt corrumpere, de te / Quin ego, uita, tuo limine uerba querar.
    « Car nulle femme ne saura me séduire, de sorte que je ne vienne pas sur ton seuil, ma vie, pousser mes plaintes à ton sujet. » ;
  • Pl. Amp. 308: Non feret quin uapulet. « Il ne s’en tirera pas sans recevoir une volée de coups. »

B.3. Subordonnant conjonctif causal

Avec corrélation [rare] :

  • Pl. Trin. 341: Non eo haec dico quin quae tu uis ego uelim et faciam lubens.
    « Je ne dis pas ces choses parce que je ne désirerais pas ce que tu veux et que je ne le ferais pas volontiers. »

Sans corrélation : non quin , « non que… ne… pas » + subj.

  • Cic. Att. 10,7,1: Nec tuam rationem eandem esse duco quam meam, non quin in re publica rectum idem sit utrique nostrum, sed ea non agitur.
    « Et j’estime que ta situation n’est pas la même que la mienne, non que le droit chemin ne soit pas le même pour nous deux en ce qui concerne la République, mais ce n’est pas de celle-ci qu’il s’agit. »

B.4. Subordonnant conjonctif comparatif [rare]

aliter… quin: « autre chose que ceci, à savoir que »

  • Cic. Fin. 5,11,32: Quis autem de ipso sapiente aliter existimat, quin, etiam cum decreuerit esse moriendum, tamen discessu a suis atque ipsa relinquenda luce moueatur ?
    « Or, qui peut penser, à propos du sage même, autre chose que ceci, à savoir que, même quand il a décidé qu’il fallait mourir, il est cependant ému à l’idée de se séparer des siens et de quitter la lumière ? »

B.5. Subordonnant relatif

- « qui… ne… pas », « que… ne… pas », « où… ne… pas » :

  • Pl. Bac. 336: Nullust Ephesi quin sciat.
    « Il n’y a personne, à Ephèse, qui ne le sache pas. »
  • Pl. Bac. 1012: Nihil est illorum quin ego illi dixerim.
    « Il n’y a rien de cela que je ne lui aie pas dit. »
  • Cic. Brut. 302 : Nullum enim patiebatur esse diem quin aut in foro diceret aut meditaretur extra forum.
    « Il ne souffrait pas qu’il y eût un seul jour où il ne parlât pas au forum ou ne fît pas des exercices en dehors du forum. »


Revenir au plan du § 4

Lire l'exposé détaillé



Page précédente ou Retour au plan ou Page suivante