Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:prurire4resume [2013/06/13 00:12]
vandaele créée
dictionnaire:prurire4resume [2014/12/18 17:39] (Version actuelle)
desiderio
Ligne 1: Ligne 1:
-4.1. __Résumé__ +<html><p class="lestitres">prūrīre</p></html><html><center><big><big>(verbe)</big></big></center></html>  
 +\\ 
 +---- 
 +\\
  
 +====== 4. Description des emplois et de leur évolution ======
  
-__+[[:dictionnaire:prurire4|Revenir au plan du § 4]] \\ \\ 
 +[[:dictionnaire:prurire4détaillé|Lire l'exposé détaillé]] \\ \\
  
  
-__ +===== 4.1. Résumé ===== 
 + 
  
 +==== A. « Une partie du corps démange » ====
  
-** 
-A. « Une partie du corps démange » 
-**  
  
 +=== A. 1. « Démanger » dans la description médicale ===
  
-** 
-A. 1. « Démanger » dans la description médicale 
-**  
  
 +  *Celse 2, 7, 8 : [//…//]//si frons **prurit**, lippitudinis metus est. // \\ « […] un **prurit** au front fait craindre l’ophtalmie. » (traduction G. Serbat, 1995, CUF)
  
-****  
  
 +  *Aug. //Magis. // 14 (à propos de l’erreur dont il faut essayer de sortir) : //Nam uerbis de uerbis agere tam implicatum est, quam digitos digitis inserere et confricare, ubi uix dignoscitur nisi ab eo ipso qui id agit, qui digiti **pruriant** et qui auxilientur **prurientibus**. // \\ « Car il y a autant de complication à traiter les paroles avec des paroles que de croiser et frotter les doigts dans les doigts, où l’on reconnaît à peine – sauf celui qui fait cette action – quels doigts **ont des démangeaisons** et quels doigts soulagent ceux qui **démangent**. » (traduction F. J. Thonnard, 1952, Desclée de Brouwer).
  
-Celse 2, 7, 8 : [//…//]//si frons**prurit**, lippitudinismetus est// +=== A.2. « Une partie du corps démange sous l’effet d’un sentiment » ===
  
  
-« […] un **prurit** au front fait craindre l’ophtalmie. » (traductionGSerbat1995, CUF)+  *Pl. //Amph. // 295-296 : \\ […] //Perii, dentes **pruriunt** //; \\ //certe aduenientem hic me hospitio pugneo accepturus est.// \\ « Je suis perdu. Les dents me **démangent**. Certainement, il va, pour mon arrivée, me régaler d’une réception pugilistique. » (traduction AErnout1959, CUF)
  
  
-Aug//Magis. // 14 (à propos de l’erreur dont il faut essayer de sortir) : //Nam uerbis de uerbisageretamimplicatum est, quamdigitosdigitisinserere et confricare, ubiuixdignosciturnisi ab eo ipso qui id agit, qui digiti**pruriant** et qui auxilientur**prurientibus**. // +==== B« La personne est animée d’un désir irrésistible » ====
  
 +  *Catul. 88, 1-2 : \\ //Quid facitis, Gelli, qui cum matre atque sorore// \\ //**prurit**//[…] //?// \\ « Que fait, Gellius, celui qui **s’anime de désir** avec sa mère et sa sœur […] ? » (traduction J.-F. Thomas)
  
-« Car il y a autant de complication à traiter les paroles avec des paroles que de croiser et frotter les doigts dans les doigts, où l’on reconnaît à peine – sauf celui qui fait cette action – quels doigts **ont des démangeaisons** et quels doigts soulagent ceux qui **démangent**. » (traduction F. J. Thonnard, 1952, Desclée de Brouwer). 
  
 +  *Mart. 9, 90, 7-8 : \\ //Sic uni tibi sit puer cinaedus// \\ //et castissima **pruriat** puella.// \\ « so for you alone may there be a slave-pansy-boy, and a mistress most pure **itch** for you » (trad. Walter C. A. Ker, London, 1968, Loeb Classical Library) \\ « qu’une maîtresse très pure brûle d’amour pour toi » 
  
-** +==== C« Quelque chose stimule le corps » ====
-A.+
  
 +  *Juv. 11, 161-162 : //Forsitan expectes ut Gaditana canoro// \\ //incipiant **prurire** choro//[//…//] \\ « Peut-être t’attends-tu à ce que des chansons de Gadès dans un chœur lascif commencent à **stimuler** les envies […] » (traduction J.-F. Thomas)
  
-** ** 
-2. « Une partie du corps démange sous l’effet d’un sentiment » 
-**  
  
 +//Pruriens// fonctionne en latin tardif comme adjectif, qualifiant un désir « avide » : 
  
-Pl. //Amph. // 295-296 :  
  
 +  *Aug., //Nupt. // 2, 15, 30 : […] //ut conceptus proueniret sine lubidine **pruriente** et partus sine dolore cruciant.// \\ « […] en sorte que la conception se serait déroulée sans le**prurit** de la passion, et l’enfantement sans cruelle douleur. »(traduction F. J. Thonnard, 1974, Desclée de Brouwer)((De même Aug. //Iul. // 2, 10 ; //Grat. Chr. // 2, 36, 41.)).
  
-[…] //Perii, dentes **pruriunt** //;+==== D. De la démangeaison au désir illusoire ====
  
  
-// +Dans le latin des auteurs chrétiens se retrouve la construction attestée chez Plaute où //prurire// a pour sujet le nom désignant la partie du corps irritée par les démangeaisons [[:dictionnaire:prurire4résumé#A. 1. « Démanger » dans la description médicale|A.1]], mais celles-ci sont l’indice d’un désir qui, s’il ne concerne pas l’amour, reste irrésistible parce qu’il veut s’affranchir des limites du bien et du vrai : 
-certeaduenientem hic me hospitiopugneoaccepturus est. +
-// +
  
  
-« Je suis perdu. Les dents me **démangent**. Certainement, il va, pour mon arrivée, me régaler d’une réception pugilistique. » (traduction A. Ernout, 1959, CUF) +  *Hier. //Ep. // 52, 14 : //Caue quoque ne aut linguam aut aures habeas **prurientes**, id est, ne aut ipse aliis detrahas aut alios audias detrahentes.// \\ « Attention ! pas de **démangeaisons** à la langue ou aux oreilles ! Je veux dire, ne critique pas autrui, n’écoute pas autrui quand ils critiquent. » (traduction J. Labourt, 1952, CUF)
- +
- +
-** +
-B. « La personne est animée d’un désir irrésistible » +
-**  +
- +
- +
-** +
- +
- +
-**  +
- +
- +
-Catul. 88, 1-2 :  +
- +
- +
-//Quid facitis, Gelli, qui cum matreatquesorore//  +
- +
- +
-// +
-**prurit**  +
-//  +
-[…] //?//  +
- +
- +
-« Que fait, Gellius, celui qui **s’anime de désir** avec sa mère et sa sœur […] ? » (traduction J.-F. Thomas) +
- +
- +
-Mart. 9, 90, 7-8 :  +
- +
- +
-// +
-Sic uni tibisit puer cinaedus +
-//  +
- +
- +
-// +
-etcastissima**pruriat**puella. +
-//  +
- +
- +
-« Que revienne à toi seul un jeune Ganymède et qu’une maîtresse inaccessible te **fasse brûler** d’amour. »  +
- +
- +
-(traduction I. J. Izaac, 1973, CUF) +
- +
- +
-« so for you alone may there be a slave-pansy-boy, and a mistress most pure **itch** for you » (trad.  +
- +
- +
-Walter C. A. Ker, London, 1968, LoebClassical Library)  +
- +
- +
-« qu’une maîtresse très pure brûle d’amour pour toi »  +
- +
- +
-** +
-C. « Quelque chose stimule le corps » +
-**  +
- +
- +
-Juv. 11, 161-162 :  +
- +
- +
-//Forsitanexpectes ut Gaditanacanoro//  +
- +
- +
-// +
-incipiant**prurire**choro +
-//  +
-[//…//] +
- +
- +
-« Peut-être t’attends-tu à ce que des chansons de Gadès dans un chœur lascif commencent à **stimuler** les envies […] » (traduction J.-F. Thomas) +
- +
- +
-// +
-Pruriens +
-//  +
-fonctionne en latin tardif comme adjectif, qualifiant un désir « avide » :  +
- +
- +
-Aug., //Nupt. // 2, 15, 30 : […] //ut conceptusproueniret sine lubidine**pruriente** et partus sine dolorecruciant.//  +
- +
- +
-« […] en sorte que la conception se serait déroulée sans le**prurit** de la passion, et l’enfantement sans cruelle douleur. »(traduction F. J. Thonnard, 1974, Desclée de Brouwer)[[ +
- +
- +
-[1] +
- +
- +
-]]. +
- +
- +
-** +
-D. De la démangeaison au désir illusoire +
-**  +
- +
- +
-** +
- +
- +
-**  +
-Dans le latin des auteurs chrétiens se retrouve la construction attestée chez Plaute où //prurire//a pour sujet le nom désignant la partie du corps irritée par les démangeaisons [[A.1]], mais celles-ci sont l’indice d’un désir qui, s’il ne concerne pas l’amour, reste irrésistible parce qu’il veut s’affranchir des limites du bien et du vrai :  +
- +
- +
-Hier. //Ep. // 52, 14 : //Cauequoque ne autlinguamautaures habeas **prurientes**, id est, ne autipsealiisdetrahasaut alios audiasdetrahentes.//  +
- +
- +
-« Attention ! pas de **démangeaisons** à la langue ou aux oreilles ! Je veux dire, ne critique pas autrui, n’écoute pas autrui quand ils critiquent. » (traduction J. Labourt, 1952, CUF)+
  
  
Ligne 169: Ligne 59:
  
  
-Ambrosiast.//Comm. de P. epist ad Tin.// II, 4, 4 : **//Pruriunt// ** //enimaureseorum ut audiant fabulas uanitatumcompositassub nomine doctrinaequibusdelectentur.//  +  *Ambrosiast. //Comm. de P. epist ad Tin.// II, 4, 4 : **//Pruriunt// ** //enim aures eorum ut audiant fabulas uanitatum compositas sub nomine doctrinae quibus delectentur.// \\ « Ils **sont avides** d’entendre des récits illusoires composés avec l’apparence d’un savoir, et qu’ils aiment. » (traduction J.-F. Thomas).
- +
- +
-« Ils **sont avides** d’entendre des récits illusoires composés avec l’apparence d’un savoir, et qu’ils aiment. » (traduction J.-F. Thomas). +
- +
- +
-\\ +
- +
- +
----- +
- +
- +
-[[ +
- +
- +
-[1]+
  
 +[[:dictionnaire:prurire4|Revenir au plan du § 4]] \\ \\
 +[[:dictionnaire:prurire4détaillé|Lire l'exposé détaillé]] \\ \\
  
-]]  
-De même Aug. //Iul. // 2, 10 ; //Grat. Chr. // 2, 36, 41. 
  
 +\\ \\ [[:dictionnaire:prurire3|Revenir au § 3]] ou [[:dictionnaire:m-r:prurire|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:prurire5|Aller au § 5]]