Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:plenus5 [2013/01/12 16:09]
vandaele créée
dictionnaire:plenus5 [2014/12/17 18:49] (Version actuelle)
desiderio
Ligne 1: Ligne 1:
 +<html><p class="lestitres">plēnus, -a, -um</p></html><html><center><big><big>(adjectif)</big></big></center></html> 
 +\\
 +----
 +\\
  
 +====== 5. Place dans le lexique latin ======
  
-** 
-5. Place dans le lexique latin 
-**  
  
  
-****  +===== 5.1. Analyse synchronique du lexème. Formation du mot en latin ===== 
- + 
- +
-5.1. __Analyse synchronique du lexème. Formation du mot en latin __  +
- +
- +
-On range habituellement//// // +
-plē +
-// // +
-nus +
-// //// dans un groupe d’adjectifs que l’on peut mettre en relation avec des racines ayant fourni des verbes. Ces adjectifs ayant des correspondants dans d’autres langues indo-européennes, ils sont normalement considérés comme des termes hérités.+
  
  
-Le même type d’adjectifs anciens tirés de racines indo-européennes qui ont fourni des verbes[[\\C:\Users\ENFANTS\Downloads\Plenus 29-2-2012.docx#_ftn1|+On range habituellement //plēnus// dans un groupe d’adjectifs que l’on peut mettre en relation avec des racines ayant fourni des verbes. Ces adjectifs ayant des correspondants dans d’autres langues indo-européennes, ils sont normalement considérés comme des termes hérités.
  
  
-[1]+Le même type d’adjectifs anciens tirés de racines indo-européennes qui ont fourni des verbes ((Sur la formation de ces dérivés déverbatifs, adjectifs en //-nus// comme //plēnus// et substantifs en //-num// comme //dōnum//, on consultera la troisième partie du DHELL consacrée à la formation des mots.))
  
  
-]] est illustré par //pl// // +est illustré par //pl// //ā// //nus // (//-a,- um//) « plat »,//s// //ā// //nus// (-//a, -um//)//// « sain » et //bonus // (//-a, -um//) « bon ». Mais ces adjectifs usuels n’entretenaient plus en latin de relation synchronique avec un verbe identifiable par le sujet parlant de l’époque républicaine. Ils n’étaient pas plus motivés que des adjectifs anciens comme //c// //ā// //nus// « qui a les cheveux gris »//, u// //ā// //nus// « vain, vide »//, // //ū// //nus // « un (numéral) » (que la comparaison permet d’analyser comme des dérivés à suffixe //%%*%%-no-// bâtis sur des bases nominales indo-européennes)//, // ou //magnus // « grand » 
-ā +
-// //nus // (//-a,- um//) « plat »,//s// // +
-ā +
-// //nus// (-//a, -um//)//// « sain » et //bonus // (//-a, -um//) « bon ». Mais ces adjectifs usuels n’entretenaient plus en latin de relation synchronique avec un verbe identifiable par le sujet parlant de l’époque républicaine. Ils n’étaient pas plus motivés que des adjectifs anciens comme //c// // +
-ā +
-// //nus// « qui a les cheveux gris »//, u// // +
-ā +
-// //nus// « vain, vide »//, // // +
-ū +
-// //nus // « un (numéral) » (que la comparaison permet d’analyser comme des dérivés à suffixe //%%*%%-no-// bâtis sur des bases nominales indo-européennes)//, // ou //magnus // « grand » +
 (thématisation d’une base à alternance //%%*%%**-** r-/%%*%%-l-**/%%*%%**-n-//) (thématisation d’une base à alternance //%%*%%**-** r-/%%*%%-l-**/%%*%%**-n-//)
  
Ligne 42: Ligne 25:
  
  
-5.2. __Les interprétations et ré-analyses des auteurs latins__ (cf. //TLL//, Maltby)+===== 5.2. Les interprétations et ré-analyses des auteurs latins (cf. TLL, Maltby)=====
  
  
Ligne 52: Ligne 35:
  
  
-Prisc. //Gramm//. II, 178, 13 : //plenus quasi a ‘pleo’ uerbo//. +   *Prisc. //Gramm//. II, 178, 13 : //plenus quasi a ‘pleo’ uerbo//. \\ « //plenus// vient pour ainsi dire du verbe //pleo//. »
- +
- +
-« //plenus// vient pour ainsi dire du verbe //pleo//. »+
  
  
Ligne 62: Ligne 42:
 s s
 //  // 
-« riche » (cf. [[§ 5.3]] nous est fournie  +« riche » (cf. [[:dictionnaire:plenus5#5.3. « Famille » latine du terme|§ 5.3]]nous est fournie par Isidore de Séville. Cet auteur analyse ce terme comme un composé dont le premier terme serait //locu//-, qu’il associe au substantif //locus// « lieu, endroit », et dont le second terme serait le radical synchronique //-pl// 
- +
- +
-par Isidore de Séville. Cet auteur analyse ce terme comme un composé dont le premier terme serait //locu//-, qu’il associe au substantif //locus// « lieu, endroit », et dont le second terme serait le radical synchronique //-pl// +
 //ē// // //ē// //
  
Ligne 83: Ligne 60:
  
  
-Isid. //Diff//. 1, 137 : //locuples// […] //quasi locorum diuitiis plenus//; 1, 166 : //quasi locis plenus// [= Isid. //Orig//. 10, 155].+   *Isid. //Diff//. 1, 137 : //locuples// […] //quasi locorum diuitiis plenus//; 1, 166 : //quasi locis plenus// [= Isid. //Orig//. 10, 155]. \\ « //locuples// […] pour ainsi dire ‘plein de richesses (//diuitiis//) qui consistent en des lieux (//locorum//)’ » ; « pour ainsi dire ‘plein de lieux’. »
  
  
-« //locuples// […] pour ainsi dire ‘plein de richesses (//diuitiis//) qui consistent en des lieux (//locorum//)’ » ; « pour ainsi dire ‘plein de lieux’. »+===== 5.3. « Famille » latine du terme =====
  
  
-5.3. __« Famille » latine du terme__  
  
 +==== 5.3.1. Lexèmes à radical commençant par le groupe consonantique //pl//… ====
  
-5.3.1. Lexèmes à radical commençant par le groupe consonantique //pl// … 
  
  
Ligne 182: Ligne 158:
 **// **//
 explēnunt explēnunt
-// ** [[\\C:\Users\ENFANTS\Downloads\Plenus 29-2-2012.docx#_ftn2|+// **((Vine (1993, 203, note 36).))
  
  
-[2] 
- 
- 
-]]  
 (Paul. ex F.), formé comme  (Paul. ex F.), formé comme 
 // //
Ligne 199: Ligne 171:
  
  
-5.3.2. Il faut peut-être aussi rattacher à cette +==== 5.3.2. ====  
 +Il faut peut-être aussi rattacher à cette famille le verbe **//polleō// ** « être puissant » attesté dès Naevius (cf. [[:dictionnaire:plenus6#6.2. Etymologie et origine|§ 6.2]]). Mais rien n’indique que les sujets parlants établissaient un lien entre ce verbe et les autres lexèmes de la famille de //plēnus//. 
  
  
-famille le verbe **//polleō// ** « être puissant » attesté dès Naevius (cf. [[§ 6.2]]). Mais rien n’indique que les sujets parlants établissaient un lien entre ce verbe et les autres lexèmes de la famille de //plēnus//.  +==== 5.3.3. Les dérivés de plēnus ==== 
- + 
- +
-5.3.3. Les dérivés de //plēnus// +
  
  
Ligne 211: Ligne 182:
  
  
-5.4. __Associations avec d’autres lexèmes latins __  +===== 5.4. Associations avec d’autres lexèmes latins ===== 
- + 
- +
-L’examen des emplois de //plēnus // et de ses principaux effets de sens en [[§ 4.2.]] a fourni l’occasion de signaler quelques parasynonymes (**//crassus// **, **//grauidus// **, **//pinguis// **) et antonymes (**//tenuis// **, **//exilis// **). Chacun n’est synonyme ou antonyme de//plēnus // que dans certains contextes, avec certains noms régents. Plusieurs jouent ce rôle dans deux ou plusieurs acceptions particulières.  Une analyse plus précise de ces cas de synonymie ou d’antonymie partielles montrerait l’influence de ces relations sur la signification du lexème et sa perception par les sujets parlants. Une telle étude mettrait en évidence l’organisation de la polysémie de //plēnus//,//// ou, du moins, la diversité de ses effets de sens, selon que la plénitude est envisagée du point de vue de l’un ou l’autre de trois des cinq sens (vue, toucher, ouïe) ou d’un point de vue sociologique, économique ou moral quand il s’agit de la possession (en abondance) de richesses,  de distinctions honorifiques ou de qualités morales. +
- +
- +
-Le meilleur antonyme de //plēnus// dans son sens premier est sans doute **//uānus// ** « vide », dont le susbtantif nom abstrait de qualité dérivé [[**//uānitās// **]] ne retient qu’une partie du contenu sémantique. Il faut aussi citer **//uastus// ** « dépeuplé, ravagé »//// ou, lorsqu’il est accompagné d’un complément, **//egēns// ** « qui manque de » .   +
- +
- +
-\\ +
- +
- +
----- +
- +
- +
-[[\\C:\Users\ENFANTS\Downloads\Plenus 29-2-2012.docx#_ftnref1| +
- +
- +
-[1] +
- +
- +
-]]  +
-Sur la formation de ces dérivés déverbatifs, adjectifs en -//nus // comme  +
-// +
-plēnus +
-// // +
- +
- +
-//  +
-et substantifs en //-num// comme //d//  +
-// +
-ō +
-// // +
-num +
-//  +
-, on consultera la troisième partie du //DHELL// consacrée à la formation des mots. +
- +
- +
-[[\\C:\Users\ENFANTS\Downloads\Plenus 29-2-2012.docx#_ftnref2| +
- +
- +
-[2] +
  
-]]  
  
 +L’examen des emplois de //plēnus // et de ses principaux effets de sens en [[:dictionnaire:plenus4détaillé|§ 4.2.]] a fourni l’occasion de signaler quelques parasynonymes (**//crassus// **, **//grauidus// **, **//pinguis// **) et antonymes (**//tenuis// **, **//exilis// **). Chacun n’est synonyme ou antonyme de//plēnus // que dans certains contextes, avec certains noms régents. Plusieurs jouent ce rôle dans deux ou plusieurs acceptions particulières.  Une analyse plus précise de ces cas de synonymie ou d’antonymie partielles montrerait l’influence de ces relations sur la signification du lexème et sa perception par les sujets parlants. Une telle étude mettrait en évidence l’organisation de la polysémie de //plēnus//,//// ou, du moins, la diversité de ses effets de sens, selon que la plénitude est envisagée du point de vue de l’un ou l’autre de trois des cinq sens (vue, toucher, ouïe) ou d’un point de vue sociologique, économique ou moral quand il s’agit de la possession (en abondance) de richesses,  de distinctions honorifiques ou de qualités morales.
  
-Vine (1993, 203, note 36). 
  
 +Le meilleur antonyme de //plēnus// dans son sens premier est sans doute **//uānus// ** « vide », dont le susbtantif nom abstrait de qualité dérivé [[:dictionnaire:uanitas|uānitās]] ne retient qu’une partie du contenu sémantique. Il faut aussi citer **//uastus// ** « dépeuplé, ravagé »//// ou, lorsqu’il est accompagné d’un complément, **//egēns// ** « qui manque de » .  
  
  
 +\\  \\  [[:dictionnaire:plenus4|Revenir au § 4]] ou [[:dictionnaire:plenus|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:plenus6|Aller au § 6]]