Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:plan-type [2011/08/09 16:12]
lecaude [4.0. Plan]
dictionnaire:plan-type [2012/02/14 11:45] (Version actuelle)
lecaude [3.4. Distribution par auteur, par œuvre]
Ligne 11: Ligne 11:
 Ex.: //sīpărium / siparum / supparum// <<rideau>>. Cf. //TLL// Ex.: //sīpărium / siparum / supparum// <<rideau>>. Cf. //TLL//
  
-===== 1.2. Phonétique et phonologie (alphabet phonétique international : A.P.I.) =====+===== 1.2. Phonétique et phonologie =====
  
 - Phonologie : notations selon l’alphabet phonétique international (API) ; séquences entre barres obliques : par exemple /ˈdig.nus/ pour la graphie <//dignus//>. - Phonologie : notations selon l’alphabet phonétique international (API) ; séquences entre barres obliques : par exemple /ˈdig.nus/ pour la graphie <//dignus//>.
Ligne 43: Ligne 43:
 ===== 3.0. Généralités ===== ===== 3.0. Généralités =====
  
-{{actionlink>[top]|[Haut de page]}}+
  
 ==== 3.0.1. Première occurrence dans les textes ou inscriptions ==== ==== 3.0.1. Première occurrence dans les textes ou inscriptions ====
Ligne 180: Ligne 180:
 ^ Augustin | | ^ Augustin | |
 ^ Jérôme | | ^ Jérôme | |
-^ Ammien Marcelin | |+^ Ammien Marcellin | |
 ^ Egérie | | ^ Egérie | |
 ^ Macrobe | | ^ Macrobe | |
Ligne 220: Ligne 220:
  
  
-Par exemple, le texte de l’article que le rédacteur aurait écrit si on lui avait demandé de rédiger l’entrée du dictionnaire F. Gaffiot. \\ +On présentera iciselon le même plan qu’en 4.0., les faits essentiels, qui permettront au lecteur d’avoir une idée d’ensemble des données, même s’il n’a pas le temps de lire le détail exposé au § 4.2. Il peut s’agir, par exemple, du texte de l’article que le rédacteur aurait écrit si on lui avait demandé de rédiger l’entrée du dictionnaire F. Gaffiot, avec les exemples latins  
-<html> <div class="b_contenu"> <table border="0" cellspacing="0" cellpadding="2" class="b_ouvrir"><tr><td> Les exemples peuvent être masqués ou affichés à volonté. </td><td align="right">+ \\ 
 +<html> <div class="b_contenu"> <table border="0" cellspacing="0" cellpadding="2" class="b_ouvrir"><tr><td> Les exemples pourront être affichés ou masqués selon le choix du lecteur. </td><td align="right">
 [<a title="voir/cacher" id="1_link" href="javascript: void(0);" onclick="toggle(this, '1');" class="b_ouvrir">−</a>]</td></tr></table> <div id="1" style="padding: 3px;"> <UL><LI>Exemple 1 <LI>Exemple 2 <LI>Exemple 3</UL> </div> </div> <script language="javascript">toggle(getObject('1_link'), '1');</script> </html> [<a title="voir/cacher" id="1_link" href="javascript: void(0);" onclick="toggle(this, '1');" class="b_ouvrir">−</a>]</td></tr></table> <div id="1" style="padding: 3px;"> <UL><LI>Exemple 1 <LI>Exemple 2 <LI>Exemple 3</UL> </div> </div> <script language="javascript">toggle(getObject('1_link'), '1');</script> </html>
  
Ligne 228: Ligne 229:
  
  
-- Résumé des thèses et articles sur des lexèmes particuliers : //figūra, forma, formula, glōria, grātia, laus, ōrātiō, signum, uerbum // ;+- Résumé des thèses et articles sur des lexèmes particuliers : //figūra, forma, formula, glōria, grātia, laus, ōrātiō, signum, uerbum // et nouvelles contributions.\\ 
 +On pourra détailler les éventuelles évolutions du lexème dans la latinité :\\ 
 +a) évolutions sémantico-référentielles pour les lexèmes de valeur lexicale\\ 
 +b) évolution fonctionnelle pour les lexèmes de fonction grammaticale.\\ 
 +Ces données pourront être reprises sous une forme synthétique condensée dans le § 6.1.
  
 +- Méthodes linguistiques : variables selon les rédacteurs\\
 +On pourra proposer au lecteur plusieurs approches reflétant plusieurs écoles : analyse sémique, logico-sémantique, pragmatique, sémantique fonctionnelle, etc.
  
-et nouvelles contributions. +Les exemples latins donnés au § 4.1peuvent être de nouveau cités, dans leur totalité ou en partie seulement.
- +
- +
-On pourra détailler les éventuelles évolutions du lexème dans la latinité : a) évolutions sémantico-référentielles pour les lexèmes de valeur lexicale ou b) évolution fonctionnelle pour les lexèmes de fonction grammaticaleCes données pourront être reprises sous une forme synthétique condensée dans le § 6.1. +
- +
- +
-- Méthodes linguistiques : variables selon les rédacteurs +
- +
- +
-On pourra proposer au lecteur plusieurs approches reflétant plusieurs écoles (en précisant le nom du rédacteur) : analyse sémique, logico-sémantique, pragmatique, sémantique fonctionnelle, etc. +
 ---- ----
  
Ligne 250: Ligne 247:
  
  
-a) Terme analysable en latin. Découpage en unités morphologiques ou bien en morphèmes : structure morphologique (suffixation, composition, préverbation, agglutination). +a) Terme analysable en latin. Découpage en unités morphologiques ou bien en morphèmes : structure morphologique (suffixation, composition, préverbation, agglutination). Eventuellement, terme dont la formation est imputable à une influence étrangère (ces informations peuvent être données également au §6.2).
- +
- +
-Eventuellement, terme dont la formation est imputable à une influence étrangère (ces informations peuvent être données également au §6.2) +
- +
- +
-- signifiant emprunté à une autre langue (au grec principalement), par calque grapho-phonématique : degré d’intégration dans le lexique latin (origine grecque encore sentie par le sujet parlant //vs// terme assimilé en latin). +
- +
- +
-- calque morphologique expliquant la formation du terme latin. +
  
 b) Terme non analysable en synchronie. b) Terme non analysable en synchronie.
  
  
-===== 5.2. Les interprétations et ré-analyses synchroniques faites par les auteurs latins pour la formation du mot et son origine. =====+===== 5.2. Réflexions métalinguistiques des auteurs latins =====
  
- +Les interprétations et ré-analyses synchroniques faites par les auteurs latins pour la formation du mot et son origine.(cf. //TLL//, Maltby).
-Réflexions métalinguistiques des auteurs latins (cf. Maltby).+
  
  
 ===== 5.3. « Famille » synchronique du terme. ===== ===== 5.3. « Famille » synchronique du terme. =====
  
- +Les mots de la « famille » du lexème peuvent être mis en relation avec ses différents emplois décrits au §4. Par exemple, pour //pater//, on peut citer les adjectifs dérivés (//patrius//, //paternus//), qui mettent en valeur sa polysémie ; pour un verbe, les substantifs et adjectifs bâtis sur son thème  (//ornare// et les substantifs //ornatus//, //ornamentum//, le participe adjectivisé //ornatus//, etc.) ou bien sur le même radical latin (//canere// et //cantus//, //cantio//, //cantor//, etc.).
-Les mots de la famille du lexème peuvent être mis en relation avec ses différents emplois décrits au §4. +
- +
 ===== 5.4. Associations synchroniques avec d’autres lexèmes ===== ===== 5.4. Associations synchroniques avec d’autres lexèmes =====
  
- +On pourra mentionner dans ce paragraphe (et/ou au § 4), afin de mettre en lumière les phénomènes ayant pu jouer un rôle sur la structuration du lexique latin, les parasynonymes et les antonymes du lexème, en précisant le type d’antonymie ou de parasynonymie concerné et en montrant l’éventuelle influence de ces relations sur la signification du lexème et sa perception par les sujets parlants
-(notamment si elles expliquent une évolution et un changement de position dans le lexique) +
- +
- +
-Selon les cas, on pourra donner dans ce paragraphe (et/ou au §4), les parasynonymes et les antonymes du lexème (type d’antonymie concerné influence de l’antonymie sur le sens des lexèmes et leur perception ; rôle dans la structuration du lexique).+
  
 ---- ----
Ligne 299: Ligne 278:
  
  
-Terme latin hérité (correspondants dans d’autres langues indo-européennes) Terme de date latine (combinaison de date latine d’éléments plus anciens) Emprunt de signifiant à une autre langue Terme d’origine obscure, etc.+-Terme latin hérité (correspondants dans d’autres langues indo-européennes)\\ 
 +-Terme de date latine (combinaison de date latine d’éléments plus anciens)\\ 
 +-Emprunt de signifiant à une autre langue\\ 
 +-Terme d’origine obscure, etc.
  
 ---- ----
Ligne 322: Ligne 304:
  
  
-On remplira ce sous-paragraphe, dans la mesure du possible, pour les langues les plus usuelles en Europe actuellement. Il s’agit de montrer l’impact du latin sur les autres langues afin de valoriser le rôle de la langue latine dans l’histoire européenne.+On remplira ce sous-paragraphe, dans la mesure du possible, pour les langues les plus usuelles en Europe actuellement. Il s’agit de montrer l’impact du latin sur les autres langues afin de valoriser le rôle de la langue latine dans l’histoire linguistique européenne.
  
 ---- ----
  
 ====== 8. Bibliographie ====== ====== 8. Bibliographie ======
- 
  
 La bibliographie à la fin de chaque article regroupe les titres mentionnés par tous les rédacteurs de l’article, selon le modèle de présentation suivant : La bibliographie à la fin de chaque article regroupe les titres mentionnés par tous les rédacteurs de l’article, selon le modèle de présentation suivant :
  
 +ANDRE Jacques, 1957 : « La portée de la conjonction ne », //Revue des Études latines// 35, 164-172. 
  
-<html><p="petitesmajus">André</p></html> J.1957 « La portée de la conjonction //ne// », //Revue des tudes latines// 35, 164-172.+FLECK Frédérique, 2008-a : //Interrogationcoordination et subordination le latin// quinParis, PUPS, Collection //Lingua Latina// 11.
  
 +FLECK Frédérique, 2008-b : « Interrogation sur la manière, interrogation sur la cause et négation : existe-t-il des interrogations négatives portant sur la manière ? », //Revue de linguistique latine. De lingua Latina 1// (revue électronique).
  
-Fleck F.2008-a : //Interrogation, coordination et subordination : le latin // quinParisPUPS, Collection //Lingua Latina// 11.+HOFF François1979 : //Le système linguistique de l’interrogation en latin classique//, Thèse (inédite)Université de Strasbourg II.
  
 +MOUSSY Claude, 1998 : « Négation et lexique en latin : le cas des complétives en //quin// et //quominus// », in //Estudios de lingüística latina. Actas del IX Coloquio internacional de Lingüística latina//, B. García-Hernández (éd.), Madrid, Ediciones Clásicas, 583-595.
  
-Fleck F.2008-b « Interrogation sur la manièreinterrogation sur la cause et négation : existe-t-il des interrogations négatives portant sur la manière ? »//Revue de// //linguistique latine// //De lingua Latina // 1 (revue électronique).+TOURATIER Christian1994 //Syntaxe latine//Louvain-la-Neuve, Peeters. 
 +  
 +À la fin de la bibliographieon pourra rassembler les liens vers des sites complémentaires en accès libre, mentionnés ou non dans le corps de l’article, par exemple :\\ 
 +-les sites de l’ATILF (DERom, DMF, TLFi, etc.) ou du DEAF\\  
 +-les travaux accessibles en ligne traitant du lexème étudié, en particulier les travaux des rédacteurs (articles ou thèses en ligne). 
  
- +Les ouvrages de référence, mentionnés dans (presque) tous les articles, figureront dans une bibliographie générale. Par conséquentil suffit que les rédacteurs indiquent dans leur article les abréviations de ces ouvrages, en reprenant celles de DSWodtko, B. IrslingerCSchneider, //Nomina im Indogermanischen Lexikon// (au besoin, la liste de ces abréviations peut être envoyée aux rédacteurs en version papier par courrier ou en version scannée par courrier électronique).  
-Hoff F., 1979 : //Le système linguistique de l’interrogation en latin classique//, Thèse (inédite), Université de Strasbourg II. +Les titres des périodiques sont donnés selon les abréviations de l’//Année philologique//. 
- +
- +
-Moussy C., 1998 : « Négation et lexique en latin : le cas des complétives en //quin// et //quominus// », in //Estudios de lingüística latina. Actas del IX Coloquio internacional de Lingüística latina//, B. García-Hernández (éd.), Madrid, Ediciones Clásicas, 583-595. +
- +
- +
-Touratier Ch., 1994 : //Syntaxe latine//, Louvain-la-Neuve, Peeters. +
- +
- +
-Les ouvrages de référence, mentionnés dans (presque) tous les articles, figureront dans une bibliographie générale avec leurs abréviationsIl suffira, pour un lexème donné, que les rédacteurs indiquent ces abréviations, dont voici un échantillon à titre indicatif : +
- +
- +
-**Allen** : Allen W. S., 1978 ://Vox Latina. A Guide to the Pronunciation of Classical Latin//, Cambridge, Cambridge University Press, 2<sup>e</sup>éd. (1<sup>ère</sup>éd. 1965). +
- +
- +
-**Ballester** : Ballester, X., 1996 : //Fonemática del Latín Clásico Consonantismo//, Edita : Dpto. Ciencias de la AntigüedadUniversidad de Zaragoza, Universidad de Barcelona (Monografías de Filología Latina). +
- +
- +
-**//CHD  // ** : Güterbock H. G., Hoffner H. A. (éds.), 1989 : //The Hittite Dictionary of the Oriental Institute of the University of Chicago//, L-N. +
- +
- +
-**//DERom// **. : Buchi E. (dir.) ://Dictionnaire étymologique roman//, Nancy, ATILF [en ligne]. +
- +
- +
-**De Vaan**, //EDLOIL//: De Vaan M. ://Etymological Dictionary of Latin and the Other Italic Languages//,  Leiden, Indo-European Etymological Dictionary Series, 7. +
- +
- +
-**E.-M., //DELL// ** : Ernout A. & Meillet A.,  2001 (1931) : //Dictionnaire étymologique de la langue latine, Histoire des mots//, Paris, Klincksieck. +
- +
- +
-**//EWAia // ** : Mayrhofer M., //Etymologisches Wörterbuch des Altindoarischen//, Heidelberg, Carl Winter. +
- +
- +
-**L.-H.**: Leumann M., Hofmann J.B., 1977 (1926) : //Lateinische Grammatik// I: //Lateinische Laut- und Formenlehre//, München, Beck. +
- +
- +
-**L.-H.-Sz**.: Leumann M., Hofmann J.B., Szantyr A. 1977 (1928) : //Lateinische Grammatik//II: //Lateinische Laut- und Formenlehre II//, München, Beck +
- +
- +
-**Pok**., **//IEW // **: Pokorny J., 1959-1969 : //Indogermanisches Etymologisches Wörterbuch//, Bern/München, Francke Verlag. +
- +
- +
-**//REW// ** : //Romanisches etymologisches Wörterbuch//. +
- +
- +
-**Traina** : Traina A., 2002 : //L’alfabeto e la pronuncia del Latino//, 5<sup>e</sup>éd., Bologna, Patron Editore (1<sup>e</sup>éd. 1957). +
- +
- +
-**Wartburg//FEW// ** : Wartburg : //Französiches etymologisches Wörterbuch//. +
- +
- +
-**W.-H.,** **//LEW// ** : Walde, A. & Hofmann, J.B., 1938, 1954, 1956 : //Lateinisches etymologisches Wörterbuch//, Heidelberg,  Carl Winter’s Universitätsbuchhandlung (I (A‑L) ; II (M‑Z) ; III (index)). +
- +
- +
-**//WOU// **: Untermann J., 2000 : //Wörterbuch des Oskisch-Umbrischen//, Heidelberg, Winter. +
- +
- +
-**Indications complémentaires **  +
- +
- +
-Pour les exemples latins : donner le texte de l’édition de la C.U.F. ; lorsque le texte n’est pas édité dans la C.U.F., indiquer l’édition utilisée. +
- +
- +
-Tous les rédacteurs peuvent citer la traduction de la C.U.F. ; s’ils le souhaitent, les rédacteurs francophones peuvent donner, à la place de la traduction de la C.U.F., une traduction personnelle ou une autre traduction française (en précisant son origine; les rédacteurs non francophones peuvent donner une traduction dans leur langue en plus de la traduction de la C.U.F. +
- +
- +
-Les abréviations des auteurs anciens et de leurs œuvres sont celles du //Dictionnaire latin-français// de F. Gaffiot.+
  
 ---- ----
Ligne 413: Ligne 335:
 ====== 9. Rédaction et révision ====== ====== 9. Rédaction et révision ======
  
 +Ce paragraphe donnera les noms des rédacteurs et des réviseurs de l’article, par section et sous-section.