mactō, -ās, -āre

(verbe)



Retour au plan du § 4

Lire l'exposé détaillé

4.1. Résumé

A. « honorer », « gratifier » ; « faire éprouver ».

A.1. « honorer », « gratifier »

-des êtres humains :

  • Enn. Ann. 301 : Liuius inde redit magno mactatus triumpho.
    « Livius revient de là honoré d’un grand triomphe ».

-des dieux :

  • Cic. Vatin. 14 : cum puerorum extis deos manis mactare soleas.
    « toi qui as l’habitude d’honorer les dieux mânes avec les entrailles d’enfants immolés ».

A.2. « faire subir », « faire éprouver »

  • Enn. Scaen. 333 : qui illum di deaeque magno mactassint malo !
    « puissent les dieux et les déesses lui faire éprouver un grand dommage ! ».
  • Cic. Vatin. 36 : quo etiam maiore es malo mactandus, \\« tu dois donc subir un châtiment d’autant plus rigoureux ».

B. « sacrifier », « immoler »

B.1. D’abord en parlant de sacrifices aux dieux

-sacrifices de personnes :

  • Pacuu. Trag. 289 : coniugem macto inferis. \\ « je sacrifie mon épouse aux dieux d’en bas ».
  • Liv. 10, 28, 13 : iam ego mecum hostium legiones mactandas Telluri ac dis manibus dabo.
    « je vais livrer avec moi les légions ennemies à immoler à la Terre et aux dieux mânes » (mactare est ici l’équivalent de deuouere).

-sacrifices d’animaux :

  • Virg. En. 2, 202 : sollemnis taurum ingentem mactabat ad aras.
    « (Laocoon) immolait sur l’autel des sacrifices solennels un énorme taureau ».

-offrandes d’autres biens (mactāre signifie alors « offrir ») :

  • Varr. ap. Nonius p. 341, 34 : fabatam pultem diis mactant.
    « Ils offrent aux dieux de la bouillie de fèves ».

B.2. En dehors d’un contexte religieux

  • Cic. Flacc. 95 : quam potestis P. Lentulo […] mactare uictimam grauiorem quam si L. Flacci sanguine illius nefarium in nos omnis odium saturaueritis ?
    « Pouvez-vous offrir à Lentulus […] un sacrifice plus agréable qu’en assouvissant par le sang de Flaccus la haine criminelle qui l’animait contre nous tous ? ».

C. « tuer », « faire périr » (dans des contextes étrangers aux rites sacrificiels)

  • Acc. Trag. 52 , 324 (J. Dangel) : quod utinam me suis arquitenens telis mactasset dea !
    « si seulement la déesse porteuse d’arc m’avait fait périr de ses traits ! »
  • Liv. 42, 29, 2: quod scelere Persei prope ut uictuma mactatus Delphis esset,
    « (Eumène) ayant failli tomber, comme une victime qu’on immole, sous les coups de Persée à Delphes. »

et « détruire», « anéantir » (dans un emploi métaphorique) :

  • Cic. Verr. 4, 26 : cum uideant ius ciuitatis illo supplicio esse mactatum,
    « quand ils voient les droits des citoyens anéantis par ce supplice. »

Retour au plan du § 4

Lire l'exposé détaillé



Aller au § 3 ou Retour au plan ou Aller au § 5