le supplétisme verbal


5. Bibliographie

BIVILLE F. 1994, « Collisions synonymiques dans le lexique latin », in MOUSSY Cl. (éd.),
Les problèmes de la synonymie en latin. Actes du colloque organisé par le Centre Alfred Ernout, Paris IV, 3-4 juin 1992, Paris, PUPS (Lingua latina 2), p. 47-58.

BLOCH A. 1940, Zur Geschichte einiger suppletiver Verb im Griechischen, Bâle, E. Waldstein.

BRACHET J.-P. 1998, « Les verbes « être » du latin et le supplétisme roman », RPh 72/2, p. 175-187.
― 2000, « Explēre “emplir” en latin : une incongruité ? », IF 105, p. 255-269.

BRUGMANN K. 1905, Abrégé de grammaire comparée des langues indo-européennes, traduit en français par J. BLOCH, A. CUNY et A. ERNOUT, sous la direction d’A. MEILLET et R. GAUTHIOT, Paris, Klincksieck.

CARCHEREUX D. 2000, Recherches sur le supplétisme verbal dans la langue latine, Mémoire de Maîtrise de Lettres Classiques, sous la direction de Madeleine KELLER, Université Paris X – Nanterre, UFR de Littérature, Langages et Philosophie.

CHANTRAINE P. 1940, « La conjugaison du verbe lšgw ‘dire’ », BSL 41, p. 25-38.

COWGILL W. 1978, « The Etymology of Latin vīs », Die Sprache 24, p. 29-32.

LAMBERTERIE Ch. de 1990, Les adjectifs grec en –uj. Sémantique et comparaison, 2 volumes, Louvain-la-Neuve, Peeters (BCILL 55).

DESHPANDE M. M. 1992, « Justification for Verb-Root Suppletion in Sanskrit », HS 105/1, p. 18-49.

ERNOUT A. 1929, « Le groupe cerno-cresco », BSL 29, p. 82-102 = 1946, Philologica I, p. 83-97, Paris, Klincksieck.
― 1954, « Exstō et les composés latins en ex- » , BSL 50 p. 18-28 = 1957, Philologica II, Paris, Klincksieck, p. 198-207.

ÉVRARD E. 2001, « Les cooccurrences des verbes imperare et iubere », in MOUSSY Cl. (éd.) De lingua latina novae quaestiones, Actes du Xe Colloque International de Linguistique Latine, Paris-Sèvres, 19-23 avril 1999, Louvain-Paris, Peeters - Sterling, Virginia, p. 723-733.

FERTIG D. 1998, « Suppletion, natural morphology and diagrammaticity », Linguistics 36, p. 1065-1091.

FLOBERT P. 1975, Les verbes déponents latins des Origines à Charlemagne, Paris, Les Belles Lettres.

FOURNIER H. 1946, Les verbes « dire » en grec ancien, exemple de conjugaison supplétive, Paris, Klincksieck.

FRUYT M. 2000, « La création lexicale : généralités appliquées au domaine latin », in NICOLAS Ch. et FRUYT M. (éd.) La création lexicale en latin, Actes de la table ronde sur “La création lexicale” organisée par M. FRUYT au 9ème Colloque international de Linguistique latine, Madrid, avril 1997, Paris, PUPS (Lingua latina 6), p. 11-48.
― 2005, « Pour une délimitation de la notion de ‘grammaticalisation’. Ses liens avec l’agglutination et la lexicalisation », XIIIe Colloque International de Linguistique Latine, Bruxelles, 4-9 avril 2005, exemplier p. 1-5 (communication à paraître).

FRUYT M. et ORLANDINI A. 2003, « L’expression de la modalité et les verbes perfecto-présents en latin », Revue belge de philologie et d’histoire 81, p. 21-46.

GARCÍA-HERNÁNDEZ B. 1998, « Diathèse et aspect verbal dans les structures lexicales », BSL 93, p. 211-228.

GARCÍA RAMÓN J. L. 1998, « Ideas para la reconstrucción de la morfosintaxis indoeuropea : defectividad y supletismo en *h1ed- ‘comer’ y *gu̯erh3- ‘tragar’ », in GIL L., MARTÍNEZ PASTOR M., AGUILAR R. M. (éd.) Corolla Complutensis in memoriam Josephi S. Lasso de la Vega, Homenaje al profesor José S. Lasso de la Vega, Madrid, Universidad Complutense, p. 77-89.
― 2000a, « Morphosyntaxe du verbe indo-européen. Lexèmes verbaux : essai de classement et problèmes de reconstruction », Communication à l’École Pratique des Hautes Études, 8 décembre 2000, Paris, exemplier p. 1-9.
― 2000b, « Morphosyntaxe du verbe indo-européen : supplétisme en indo-européen ? », Communication à l’École Pratique des Hautes Études, 14 décembre 2000, Paris, exemplier p. 1-5.
― 2000c, « Morphosyntaxe du verbe indo-européen : mode du procès (‘Aktionsart’) et aspect », Communication à l’École Pratique des Hautes Études, 15 décembre 2000, Paris, exemplier p. 1-7.
― 2002a, « Zu Verbalcharakter, morphologischer Aktionsart und Aspekt in der indo-germanischen Rekonstruktion », in HETTRICH H. (éd.) Indogermanische Syntax, Akten der Arbeitstagung der Indogermanischen Gesellschaft “Indogermanische Syntax”, Würzburg, 29.9-3.10.1999, Wiesbaden, Reichert, p. 105-136.
― 2002b, « Zur Problematik der Verbalsuppletion : von den Korpussprachen zur indogermanischen Rekonstruktion », Atti del seminario ‘Mutamenti tipologici nella morfosintassi delle lingue indoeuropee’ organisé par BANTI G. (coordinateur), GIOVINE P., RAMAT P., Viterbo, Università degli Studi della Tuscia, 25-26 janvier 2002, Pavia, Naples.
― 2004, « On Vedic Suppletion : dāś and vidh», in PENNEY J. H. W. (éd.) Indo-European Perspectives : Studies In Honour of Anna Morpurgo Davies, Oxford, Oxford University Press.

HAVERLING G. V. M. 2000, On sco- verbs, prefixes and semantic functions. A study in the development of prefixed and unprefixed verbs from early to late Latin, Göteborg, Studia Graeca et Latina Gothoburgensia 64.

HEIDERMANNS F. 2004, « Zur Typologie der Suffixentstehung », IF 109, p. 1-20.

HOFFMANN K. 1970, « Das Kategoriensystem des indogermanischen Verbums », MSS 28, p. 19-41 (= 1976 : Aufsätze 2. Wiesbaden, Dr L. Reichert Verl, p. 523-540).

JOFFRE M.-D. 1995, Le verbe latin : voix et diathèse, Louvain / Paris, Peeters (Bibliothèque d’Études Classiques).

JULIA M.-A. 2005, Le supplétisme verbal en latin, thèse de Doctorat sous la direction de M. Fruyt, Paris IV-Sorbonne.

KELLER M. 1992, Les verbes latins à infectum en -sc-, étude morphologique (à partir des formations attestées dès l’époque préclassique), Bruxelles, Latomus (vol. 216).

KÖLLIGAN D. 2001, « Suppletion und Defektivität im griechischen Verbum : eÛdein und draqe‹n », Glotta 77, p. 198-216.
― 2007, Suppletion und Defektivität im griechischen Verbum, Bremen, H. Verlag.

LÉTOUBLON F. 1985, Il allait, pareil à la nuit… Les verbes de mouvement en grec : supplétisme et aspect verbal, Paris, Klincksieck.

MAŃCZAK W. 1966, « La nature du supplétivisme », Linguistics 28, p. 82-89.

MARKEY T. L. 1985, « On suppletion », Diachronica II/1, p. 51-66.

MAROUZEAU J. 1933, Lexique de terminologie linguistique, Paris, Paul Geuthner.

MEILLET A. 1922, « Latin procitum », BSL 23 (fasc. 1, n° 70), p. 81- 83.

MEL‘ČUK I. A. 1976a, « On Suppletion », Linguistics 170, p. 45-90.
― 1976b, « Suppletivologische Etüden”, Wiener linguistische Gazette, 12, p. 57-65.
― 1983, « Suppletivologiceskie ètjudy », Russian Linguistics 7, p. 207-218. \\ ― 1992, « Suppletion », in BRIGHT W. (éd.) International Encyclopedia of Linguistics, New-York, Oxford University Press, p. 97-99.
― 1994, « Suppletion : Toward a logical analysis of the concept », Studies in Language 18, p. 339-410.
― 2000, « Suppletion », in BOOIJ G., LEHMANN Ch. et MUGDAN J. (éd.) Morphologie / Morphology. Ein internationales Handbuch zur Flexion und Wortbildung / An International Handbook on Inflection and Word-Formation 1, Berlin / New-York, Mouton de Gruyter, p. 510-524.

OSTHOFF H. 1899, Vom Suppletivwesen der indogermanischen Sprachen, Heidelberg, Universitätsbuchdruckerei Hörning (= 1900, Heidelberg, Alfred Wolff).

PANAGL O. 2000, « Ererbter und rezenter Suppletivismus im lateinischen Verbalsystem », in BITTNER A., BITTNER D. et KÖPCKE K.-M. (éd.) Angemessene Strukturen : Systemorganisation in Phonologie, Morphologie und Syntax, Hildesheim-Zürich-New York, Georg Olms Verlag, p. 241-251.

ROMANELLI R. C. 1975, O Supletivismo indo’europeo na morfologia latina, Belo Horizonte (Brésil), Presses de l’Université de Minas Gerais.

ROSÉN H. 2000, « Preclassical and Classical Latin precursors of Romance verb-stem suppletion », IF 105, p. 270-283.

SÁNCHEZ RUIPÉREZ M. 1983, Structure du système des aspects et des temps du verbe en grec ancien : analyse fonctionnelle synchronique (= 1954, Estructura del sistema de aspectos y tiempos del verbo griego antiguo, Salamanque, Colegio trilinguë de la Universidad y Consejo Superior de investigaciones cientificas), traduit de l’espagnol par M. PLENAT et P. SERÇA, Paris, Les Belles Lettres.

SANDOZ Cl. 1987, « L’étymologie de lat. coepī et le type coepī/incipiō + infinitif », in MELLET S. (éd.) Études de linguistique générale et de linguistique latine, offertes en hommage à Guy Serbat par ses collègues et ses élèves, Paris, Peeters (BIG), p. 83-88.

STRUNK K. 1977a, « Überlegungen zu Defektivität und Suppletion im Griechischen und Indogermanischen », Glotta 55, p. 2-34.
― 1977b, « Heterogene Entsprechungen zwischen indogermanischen Sprachen », KZ 91, p. 11-36.

VEITCH W. 1967, Greek verbs irregular and defective, Hildesheim, Olms.

VÄÄNÄNEN V. 1981, Introduction au latin vulgaire, Paris, Klincksieck, 3ème édition.

WERNER O. 1987, « The aim of morphological change is a good mixture – not a uniform language type », in GIACALONE RAMAT A., CARRUBA O. et BERNINI G. (éd.) Papers from the 7th International Conference on Historical Linguistics. Pavia, Italy, Amsterdam, John Benjamins







Aller au § 6