Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:laus5 [2012/12/24 15:45]
vandaele créée
dictionnaire:laus5 [2014/12/17 18:22] (Version actuelle)
desiderio
Ligne 1: Ligne 1:
 +<html><p class="lestitres">laus, laudis f.</p></html><html><center><big><big>(substantif)</big></big></center></html> 
 +\\
 +----
 +\\
  
  
-** +====== 5. Place dans le lexique latin ======
-5. Place dans le lexique latin +
-**  +
- +
- +
-**____ ** +
  
  
-5.1. __Analyse synchronique du lexème. Formation du mot en latin__ +===== 5.1. Analyse synchronique du lexème. Formation du mot en latin ===== 
 + 
  
  
Ligne 15: Ligne 15:
  
  
-Le mot est hérité, mais son étymologie demeure obscure (cf. [[§ 6.2]]). +Le mot est hérité, mais son étymologie demeure obscure (cf. [[:dictionnaire:laus6#6.2. Etymologie et origine|§ 6.2]]). 
  
  
-5.2. __Les interprétations et ré-analyses synchroniques des auteurs latins__ +===== 5.2. Les interprétations et ré-analyses synchroniques des auteurs latins ===== 
 + 
  
  
Ligne 27: Ligne 28:
  
  
-Cassiod. //in psalm//. 33, 21. 54A. : //laus…a lauro dicta est, quae solebat coronare uictores//. (Maltby)+   *Cassiod. //in psalm//. 33, 21. 54A. : //laus…a lauro dicta est, quae solebat coronare uictores//. (Maltby)
  
  
-Isid. //Or//. 17, 7, 2 : //laurus a uerbo laudis dicta ; hac enim cum laudibus uictorum coronabantur. Apud antiquos autem laudea nominabantur ; postea ‘d’ littera sublata et subrogata ‘r’ dicta est laurus//. (Maltby)+   *Isid. //Or//. 17, 7, 2 : //laurus a uerbo laudis dicta ; hac enim cum laudibus uictorum coronabantur. Apud antiquos autem laudea nominabantur ; postea ‘d’ littera sublata et subrogata ‘r’ dicta est laurus//. (Maltby)
  
  
-Quant au verbe //laudare// (cf. [[§ 5.3]] et 6.2]]), son sens premier serait « nommer, appeler, invoquer » selon Aulu-Gelle :+Quant au verbe //laudare// (cf. [[:dictionnaire:laus5#5.3. « Famille » synchronique du terme|§ 5.3]] et [[:dictionnaire:laus6#6.2. Etymologie et origine|6.2]]), son sens premier serait « nommer, appeler, invoquer » selon Aulu-Gelle :
  
  
-Gell. 2, 6, 13 : **//laudare// ** //significat prisca lingua nominare appellareque//, +   *Gell. 2, 6, 13 : **//laudare// ** //significat prisca lingua nominare appellareque//, 
  
  
Ligne 42: Ligne 43:
  
  
-Pl. //Cap. // 426 : //Iouem supremum testem **laudo** //. +   *Pl. //Cap. // 426 : //Iouem supremum testem **laudo** //. 
  
  
-5.3. __« Famille » synchronique du terme__ +===== 5.3. « Famille » synchronique du terme ===== 
 + 
  
  
-De //laus, laudis// le latin a tiré par dérivation le verbe dénominatif en //a// long : **//laudo, -// **  +De //laus, laudis// le latin a tiré par dérivation le verbe dénominatif en //a// long : **//laudo, -// ** **//ā// ** **//re, -// ** **//ā// ** **//ui, -// ** **//ā// ** **//tum// ** 
-**// +
-ā +
-// ** **// +
-re, - +
-// ** **// +
-ā +
-// ** **// +
-ui, - +
-// ** **// +
-ā +
-// ** **// +
-tum +
-// ** +
 « louer, approuver », « vanter, faire valoir », « prononcer un éloge funèbre », « faire une déposition élogieuse en faveur de quelqu’un », « citer, nommer ».  « louer, approuver », « vanter, faire valoir », « prononcer un éloge funèbre », « faire une déposition élogieuse en faveur de quelqu’un », « citer, nommer ». 
  
Ligne 147: Ligne 136:
  
  
-« parasite » litt. « qui dîne grâce à ses éloges»[[\\C:\Users\ENFANTS\Desktop\Laus 3-2-2012.docx#_ftn1| +« parasite » litt. « qui dîne grâce à ses éloges»((Selon l’interprétation de PFlobert, //Grand Gaffiot//.)), hapax de Pline le Jeune //Ep//. 2,14,5). Les deux termes de ce composé sont associables à //laud- // « louange »//// (suivi d’un//i // bref de composition)//// et //cēn- // « dîner », radical synchronique présent dans le substantif//cēna, -ae// « dîner » et le verbe dénominatif //cēnāre// « dîner ». Il s’agit d’une formation thématique agentive, qui rappelle le nom du cuisinier //cocus// (< //coquus//), -//ī// (m.) comme « celui qui cuit » sur le radical synchronique //coqu//- (allomorphe //coc//-) présent dans le verbe //coquere// « cuire ».
-[1] +
-]], hapax de Pline le Jeune //Ep//. 2,14,5). Les deux termes de ce composé sont associables à //laud- // « louange »//// (suivi d’un//i // bref de composition)//// et //cēn- // « dîner », radical synchronique présent dans le substantif//cēna, -ae// « dîner » et le verbe dénominatif //cēnāre// « dîner ». Il s’agit d’une formation thématique agentive, qui rappelle le nom du cuisinier //cocus// (< //coquus//), -//ī// (m.) comme « celui qui cuit » sur le radical synchronique //coqu//- (allomorphe //coc//-) présent dans le verbe //coquere// « cuire ».+
  
  
Ligne 158: Ligne 145:
  
  
-5.4. __Associations synchroniques avec d’autres lexèmes__ +===== 5.4. Associations synchroniques avec d’autres lexèmes ===== 
 + 
  
  
Ligne 164: Ligne 152:
  
  
--une relation de synonymie avec//laudatio // et //praeconium //;+-une relation de synonymie avec //laudatio // et //praeconium //;
  
  
Ligne 170: Ligne 158:
  
  
-Au sein du champ lexical de la notoriété, les rapports sont plus complexes : en effet, si la gloire désignée par //laus // n’est pas toujours celle que dénomme //gloria// [[\\C:\Users\ENFANTS\Desktop\Laus 3-2-2012.docx#_ftn2| +Au sein du champ lexical de la notoriété, les rapports sont plus complexes : en effet, si la gloire désignée par //laus // n’est pas toujours celle que dénomme //gloria// ((Voir //supra//.)), //laus // équivaut à //existimatio // pour le sens de « estime ».
-[2] +
-]], //laus // équivaut à //existimatio // pour le sens de « estime »+
- +
- +
-\\ +
- +
- +
----- +
- +
- +
-[[\\C:\Users\ENFANTS\Desktop\Laus 3-2-2012.docx#_ftnref1| +
- +
- +
-[1] +
- +
- +
-]]  +
-Selon l’interprétation de P. Flobert, //Grand Gaffiot//. +
- +
- +
-[[\\C:\Users\ENFANTS\Desktop\Laus 3-2-2012.docx#_ftnref2| +
- +
- +
-[2] +
- +
- +
-]]  +
-Voir //supra//.+
  
 +\\  \\  [[:dictionnaire:laus4|Revenir au § 4]] ou [[:dictionnaire:laus|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:laus6|Aller au § 6]]