Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:inclutus5 [2013/05/30 19:22]
lecaude [5.1. Analyse synchronique du lexème. Formation du mot en latin]
dictionnaire:inclutus5 [2014/12/17 18:16] (Version actuelle)
desiderio
Ligne 1: Ligne 1:
-<html><div class="titre">inclutus, a, um</div></html> +<html><class="lestitres">inclutus, -a, -um</p></html><html><center><big><big>(adjectif)</big></big></center></html>  
- +\\
 ---- ----
  
Ligne 20: Ligne 19:
  
  
-Paul Diacre (P.-F.) présente la seule attestation de la forme simple //clutus//, à laquelle il fait correspondre le grec  +Paul Diacre (P.-F.) présente la seule attestation de la forme simple //clutus//, à laquelle il fait correspondre le grec κλυτός. Le choix de la graphie <//inclytus// > (si tant est qu’il soit imputable à Paul Diacre, ou à Festus ou encore à Verrius Flaccus, que Festus résume), montre que, pour Paul Diacre (P.-F.), lat. //in-clytus// était formé par l’adjonction du préfixe latin //in-// à l’adjectif grec :
- +
- +
-κλυτός. Le choix de la graphie <//inclytus// > (si tant est qu’il soit imputable à Paul Diacre, ou à Festus ou encore à Verrius Flaccus, que Festus résume), montre que, pour Paul Diacre (P.-F.), lat. //in-clytus// était formé par l’adjonction du préfixe latin //in-// à l’adjectif grec : +
- +
- +
-P.-Festus +
-, 48, 16-18 : //Clutum Graeci //  +
- +
- +
-κλυτό +
- +
- +
-ν //dicunt. Vnde accepta praepositione fit **inclytus** //. //In enim saepe augendi causa <a>dicimus, ut inuocauit, inclamauit.//  +
- +
- +
-« Pour //clutus// les Grecs disent  +
  
-κλυτός. D’où vient, après l’adjonction d’un préfixe, **//inclytus// **. En effet, nous ajoutons souvent //in// pour (produire) une augmentation, comme dans //inuocauit//, //inclamauit//. »+P.-Festus, 48, 16-18 : //Clutum Graeci// κλυτόν //dicunt. Vnde accepta praepositione fit **inclytus** //. //In enim saepe augendi causa <a>dicimus, ut inuocauit, inclamauit.// \\ « Pour //clutus// les Grecs disent κλυτός. D’où vient, après l’adjonction d’un préfixe, **//inclytus// **. En effet, nous ajoutons souvent //in// pour (produire) une augmentation, comme dans //inuocauit//, //inclamauit//. »