Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:impudicitia5 [2015/07/06 11:17] (Version actuelle)
bothua créée
Ligne 1: Ligne 1:
 +<html><p class="lestitres"> impŭdīcĭtĭa, -ae f. 
 +</p></html> <html><center><big><big> (substantif)</big></big></center></html>
 +\\
 +-----
 +
 +\\
 +
 +====== 5. Place dans le lexique latin ======
 +
 +
 +===== 5.1. Analyse synchronique du lexème. Formation du mot en latin =====
 + 
 +
 +//Impŭdīcĭtĭa// peut être analysé comme un composé formé du préfixe négatif //in-// et du substantif //pudicitia//, dont il est l’antonyme (sur la valeur précise de cette antonymie, voir [[:dictionnaire:impudicitia4|§4]] et [[:dictionnaire:impudicitia5|§5.4]]. 
 +
 +//[[pudicitia|Pŭdīcĭtĭa]]// lui-même est un substantif dérivé à l’aide du suffixe productif //-itia//, qui s’ajoute à la base //pŭdīc-//, thème de l’adjectif //pŭdīcus, -a,  -um// « pudique, vertueux, honnête ». Le suffixe //–ĭtia//, de date latine, comprend le suffixe //-ia //féminin (< //*-yā- / *-yă-//, de i.-e. //*-yeh<sub>2</sub>- /*-yh<sub>2</sub>-//), qui a servi à former des noms abstraits dès l’époque archaïque et durant toute la latinité. 
 +
 +//Impŭdīc-ĭtĭa// peut aussi être analysé comme un suffixé en //-itia// sur l’adjectif //impudicus//, composé déterminatif formé avec le préfixe négatif //in-// et l’adjectif //pudīcus, -a,  -um.//
 +
 +===== 5.2. Les interprétations et ré-analyses synchroniques des auteurs latins =====
 + 
 +
 +Une interprétation synchronique d’Isidore de Séville associe //impudicus// « impudique » à //pōdex, -icis// M. « anus », malgré la différence qualitative et quantitative des voyelles dans les deux radicaux latins synchroniques //pŭd- et pōd-// :
 +
 +    * Isid. //Orig//. 10,148 : \\ //inpudicus a podice uocatus ; putorem enim foetorem dicit.//
 +
 +
 +===== 5.3. « Famille » synchronique du terme =====
 + 
 +
 +Voir //[[pudicitia|pŭdīcĭtĭa]]//. 
 +
 +===== 5.4. Associations synchroniques dans le lexique latin =====
 +
 +
 +==== A. Antonymie ====
 +
 +
 +//Impudicitia// désigne l’impudeur comme un acte : 
 +
 +    * Pl. //Amph//. 820-821 : \\ //Istuc facinus, quod tu insimulas, nostro generi non decet. \\ Tu si me **inpudicitiai** captas, capere non potes.// \\ « L’acte dont tu m’accuses, n’est pas digne de ma naissance. Si tu peux m’accuser de **manquement à l’honneur**, tu ne peux m’en convaincre. »
 +
 +ou une conduite :
 +
 +    * Cic. //Dom.// 126 : \\ […] //in Gabinio […], cuius **impudicitiam** pueritiae, libidines adulescentiae […] uidimus.//  \\ « […] Gabinius, dont nous avons connu l’enfance **impudique** et l’adolescence débauchée […]. » (traduction P. Wuilleumier, 1952, CUF).
 +
 +Corrélativement, le substantif n’est jamais sujet de verbes signifiant « inciter, pousser à ». Or ce sont là des caractéristiques de //[[pudicitia]]// si bien que l’antonymie s’établit avec celui-ci et non avec //pudor//. Les deux termes se font écho en :
 +
 +    * Ps. Cic. //Sall//. 7 : \\ //Nam quod in aetatem increpuisti, tantum me abesse puto ab **inpudicitia** quantum tu a **pudicitia**//.  \\ « Quant aux calomnies que tu as répandues sur ma jeunesse, j’estime que je suis aussi éloigné des mauvaises mœurs que toi des bonnes  » (traduction A. Ernout, 1962, CUF)(( De même Tert. //Pud//. 18, 1.)).
 +
 +Les sens des deux termes sont mis en parallèle : 
 +^  //impudicitia//, "impudeur"  ^  //pudicitia//, "pudeur"  |
 +|  /absence de retenue/   |  /retenue/  |
 +|  /concernant la femme et l’homme dans leur vie intime/ |  /concernant la femme et l’homme dans leur vie intime/   |
 +|  /qui ne vivent pas conformément à leur dignité/  |  qui vivent conformément à leur dignité/     |
 +|  /et montrent une grande constance dans cette conduite /  |  /et montrent une grande constance dans cette conduite/  |
 +
 +
 +L’annulation des sèmes 1 et 3 alors que les sèmes 2 et 4 restent communs caractérise une antonymie d’inversion((Voir Cl. MOUSSY (2010, 147).)).
 +
 +
 +==== B. Synonymie ====
 +
 +
 +//Impudicitia// entre en relation avec les termes exprimant les actes condamnables contraires à la morale (//lasciuia, libido, stuprum//), mais il subsiste une nuance car //impudicitia// fait porter l’information sur la caractéristique amorale de la conduite par rapport à la nécessaire retenue : 
 +
 +    * Pl. //Amph. frg.// 16 : \\ //Ego hinc […] qui domi uxorem meam \\  **impudicitia** impediuit, teneo, thensaurum stupri//. \\ « Cet homme, qui retient chez lui par sa conduite **contraire à la pudeur** ma femme, je le tiens, inépuisable dans ses adultères. »
 +
 +//[[Impudentia]]// désigne l’impudeur en tant qu’elle empêche le sujet d’agir selon le //pudor//, mais quand il la dénomme comme caractéristique d’une conduite, il rejoint //impudicitia//, en particulier chez les auteurs chrétiens : 
 +
 +    * Aug. //Civ//. 14, 18 : \\ […] //et **uerecundia** naturali habent prouisum lupanaria ipsa secretum faciliusque potuit **inpudicitia** non habere uincla prohibitionis, quam **inpudentia** remouere latibula illius foeditatis.// \\ « […] les lupanars eux-mêmes par une **retenue** naturelle conservent le secret et l’**impudeur** a eu moins de difficultés pour s’affranchir des contraintes légales que l’**absence de pudeur** à supprimer les repaires de cette honte. »
 +
 +\\ 
 +[[:dictionnaire:impudicitia4|Aller au §4]]  ou [[:dictionnaire:impudicitia|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:impudicitia6|Aller au §6]]