impudentia, -ae f.

(substantif)



7. Descendance du lexème

7.1. Les descendants du lexème dans les langues romanes par la voie phonétique

Lat. impŭdentǐa ne semble pas avoir de descendant par la voie phonétique dans les langues romanes.

7.2. Les emprunts faits au latin par les langues anciennes et modernes

Le substantif latin impŭdentǐa est à l’origine du substantif italien impudenza, féminin, terme érudit (Battaglia) attesté au XIVe siècle, considéré aussi comme appartenant à la langue courante (Cortellazzo-Zolli). Il est attesté au XVIe siècle (Battisti-Alessio) avec le sens de « manque de pudeur, effronterie ».

Le terme ne semble pas exister en italien napolitain selon Altamura-D’Ascoli et Rotondo, qui mentionnent dans l’entrée de dictionnaire improntitudine « effronterie » les expressions : it. affechienza, faccia tosta (Altamura- D’Ascoli), cazzìmma (Rotondo).

En français, le substantif impudence, féminin (XVIe siècle), peut être un emprunt savant au latin impudentia, ou un dérivé de l’adjectif fr. impudent, lui-même emprunté au latin impudens.

Esp. impudencia et port. impudência sont de même des emprunts au latin.


Aller au §6 ou Retour au plan ou Aller au §8