improbus, a, um

(adjectif)


8. Bibliographie

ACHARD Guy, 1981 : Pratique rhétorique et idéologie politique dans les discours « Optimates » de Cicéron, Leiden, E. J. Brill.

DUMONT Jean-Christophe et FRANCOIS-GARELLI Marie-Hélène, 1998 : Le théâtre à Rome, Paris, LGP.

GRIMAL Pierre, 1991 : Sénèque, Paris, Fayard.

HELLEGOUARC’H Joseph, 1972 : Le vocabulaire latin des relations et des partis politiques sous la République, Paris, Les Belles Lettres.

LAMBERTERIE Charles de, 1994 : « L’adverbe grec ὑπέρφευ », Mélanges François Kerlouégan, éd. Par D. Conso, N. Fick et B. Poulle, Annales littéraires de l’Université de Besançon, Paris, Belles Lettres, 321-340.

MALTBY, Robert, 2006 (1991) : A Lexicon of Ancient Latin Etymologies, Cambridge, Francis Cairns.

MEIER-BRÜGGER Michael, 1991 : « Griechisch ἀφύη “Bratfischchen”, ved. ábhva- “Unding”, myk. a-phu- », Münchener Studien zur Sprachwissenschaft, 52, 123-125.

MOUSSY Claude, 2010 : Synonymie et antonymie, Paris, L’Harmattan, Collection Kubaba – grammaire et linguistique.

MYNORS R. A. B., 1990 : Virgil Georgics, Oxford, Clarendon Press.

NADJO Léon, 2010 : La composition nominale. tudes de linguistique latine, Paris, L’Harmattan, Collection Kubaba – grammaire et linguistique.

NOVARA Antoinette, 1982-1983 : Les idées romaines sur le progrès d’après les écrivains de la République : essai sur le sens latin du progrès, Paris, Publications de la Sorbonne.

PANSIERI Claude, 1997 : Les ambiguïtés d’un marginal, Bruxelles, Latomus.

THOMAS Richard F., 1988 : Virgil Georgics, Cambridge, Cambridge University Press.



Page précédente ou Retour au plan ou Page suivante