Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:hibernus4detaille [2012/11/29 21:56]
vandaele
dictionnaire:hibernus4detaille [2014/12/17 18:06] (Version actuelle)
desiderio
Ligne 1: Ligne 1:
-<html><div class="titre">hībernus, -a, -um (adjectif)</div></html>+<html><class="lestitres">hībernus, -a, -um</p></html> <html><center><big><big>(adjectif)</big></big></center></html> 
 \\ \\
- 
 ---- ----
-\\ 
- 
  
 ====== 4.2. Exposé détaillé ====== ====== 4.2. Exposé détaillé ======
  
-[[:dictionnaire:hibernus4|Revenir au plan du § 4]] \\ \\ [[:dictionnaire:hibernus4résumé|Lire l'exposé résumé]] \\+[[:dictionnaire:hibernus4|Revenir au plan du § 4]] \\
  
 ===== I.  « Qui concerne l’hiver » considéré dans son acception météorologique et ses attributs (froid, eau etc.) ===== ===== I.  « Qui concerne l’hiver » considéré dans son acception météorologique et ses attributs (froid, eau etc.) =====
Ligne 15: Ligne 12:
  
  
-=== A.1. Qui concerne la uīs de l’hiver, ce qui est le propre de l’hiver ===+=== A.1. Qui concerne la "uīsde l’hiver, ce qui est le propre de l’hiver ===
  
  
Ligne 35: Ligne 32:
  
  
-=== A.2. Qui subit la hiemālem uīm ===+=== A.2. Qui subit la "hiemālem uīm===
    
-Les noms régents désignent dans ce cas des éléments naturels (terre, montagnes, fleuves, air ciel, mer) : +Les noms qualifiés désignent dans ce cas des éléments naturels (terre, montagnes, fleuves, air ciel, mer) : 
  
     * Hor. //Sat.// 1, 7, 26-27 : […] //Ruebat  // **//flumen// ** //ut **hibernum** // \\ « Il se précipitait comme un **fleuve grossi par l’hiver** » (litt. « d’hiver, sous l’effet de l’hiver ») (traduction CUF)     * Hor. //Sat.// 1, 7, 26-27 : […] //Ruebat  // **//flumen// ** //ut **hibernum** // \\ « Il se précipitait comme un **fleuve grossi par l’hiver** » (litt. « d’hiver, sous l’effet de l’hiver ») (traduction CUF)
Ligne 62: Ligne 59:
  
  
-==== A. Appliqué à des noms régents qui dénotent des divisions de la durée temporelle ====+==== A. Appliqué à des substantifs qui dénotent des divisions de la durée temporelle ====
  
 === A.1. Dans le vocabulaire général === === A.1. Dans le vocabulaire général ===
  
- +Les noms qualifiés les plus fréquents sont alors //tempus // et //mensis//On en trouve un exemple parmi beaucoup d’autres chez Varron :
- +
-Les noms régents les plus fréquents sont alors //tempus // et //mensis// On en trouve un exemple parmi beaucoup d’autres chez Varron :+
  
  
Ligne 120: Ligne 115:
  
  
-==== A. Pour dénoter un espace de la durée temporelle ====+==== A. Pour dénoter un moment de la durée temporelle ====
  
  
Ligne 127: Ligne 122:
  
  
-// +//Hīberna, -ōrum // désigne ainsi les quartiers d’hiver, c’est-à-dire un//// temps//// de repos dans le vocabulaire militaire : 
-Hīberna,  +
-//  +
--//ōrum // désigne ainsi les quartiers d’hiver, c’est-à-dire un//// temps//// de repos dans le vocabulaire militaire : +
  
  
Ligne 137: Ligne 129:
  
  
-=== A.2. Au masculin singulier ou au neutre singulier à la place de hiems pour désigner la saison d’hiver. ===+=== A.2. Au masculin singulier ou au neutre singulier à la place de "hiemspour désigner la saison d’hiver. ===
  
  
Ligne 169: Ligne 161:
  
  
-==== B. Pour dénoter un objet qui n’est utilisé qu’en hiver ====+==== B. Pour dénoter un lieu qui n’est utilisé qu’en hiver ====
  
-// +//Hībernus// dénote également, au neutre pluriel,  un lieu d’hivernage  pour le bétail ou un camp militaire, lieux qui ne sont  utilisés qu’en hiver ; ainsi à la fin du chapitre IX du livre II de l’//Economie rurale// de Varron, chapitre consacré aux chiens:
-Hībernus +
-//  +
-dénote également, au neutre pluriel, un lieu d’hivernage pour le bétail ou un camp militaire, lieux qui ne sont  utilisés qu’en hiver ; ainsi chez César :+
  
 +    * Varr. //Res rusticae// II, 9, 16 : //Quod si sunt regiones ubi bestiae sint multae, debent esse plures ; quod accidit iis qui per calles siluestros longinquos solent comitari in aestiua et hiberna//. \\
 +« Il  faut plus [de chiens] dans une contrée où les bêtes féroces sont en grand nombre ; et c’est le cas de ceux qui ont l’habitude de conduire leurs troupeaux par des chemins écartés et à travers les forêts là où ils doivent passer l’été ou l’hiver. »
  
 +Et chez César:
  
      * Cés. //G. // 3, 3, 1 : //cum neque opus **hibernorum** munitionesque plene essent perfectae. // \\ « comme on n’avait pas entièrement achevé **le camp d’hiver** et ses défenses. »      * Cés. //G. // 3, 3, 1 : //cum neque opus **hibernorum** munitionesque plene essent perfectae. // \\ « comme on n’avait pas entièrement achevé **le camp d’hiver** et ses défenses. »
Ligne 186: Ligne 178:
 a une acception plus générale que //hībernacula// qui désigne précisément les baraquements d’hiver. a une acception plus générale que //hībernacula// qui désigne précisément les baraquements d’hiver.
  
-[[:dictionnaire:hibernus3|Page précédente]] ou [[:dictionnaire:hibernus|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:hibernus5|Page suivante]]+\\ [[:dictionnaire:hibernus4résumé|Voir les exemples uniquement]] 
 + 
 +\\ [[:dictionnaire:hibernus3|Revenir au § 3]] ou [[:dictionnaire:hibernus|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:hibernus5|Aller au § 5]]