grossus, -a, -um

(adjectif)



7. Descendance du lexème

7.1. Les descendants du lexème dans les langues romanes par la voie phonétique

7.1.1. Phonétique et phonologie

Grŏssus a connu une grande descendance dans les langues romanes par la voie phonétique, ce qui prouve que, malgré sa très faible fréquence dans les textes latins de l’Antiquité, c’était un mot bien implanté dans la langue parlée de plusieurs régions (Cf. DÉRom : http://www.atilf.fr/DERom/ s. v.).

Les parlers romans en présentent des cognats, dans le sens latin de « gros, large », « dépassant la mesure ». Nous retiendrons parmi les langues romanes (selon M.-L. s.u.) les formes : roumain gros, sarde grussu / russu, italien grosso [‘grɔsso], fr., prov. gros, espagnol grueso, portugais grosso, catalan gruix « gras », ou, plus fréquent, gruixut « épais, large » ; gros « grand ».

Dans le dialecte sarde du Logudoro et du Campidano, les formes sard. grussu / russu font supposer une origine latine grussus à la place de grossus, selon le DES s.u.. Le M.-L. s.u. propose en revanche qu’à l’origine du sarde grussu / russu il y ait le croisement de lat. grossus et drusus, ce qui expliquerait le premier [u] du sarde.
Mais l’aboutissement phonétique de l’it. grosso est régulier.

7.1.2. Sémantique

L’adjectif it. grosso qualifie quelque chose ou quelqu’un qui dépasse la mesure, du point de vue du nombre, du poids, de la hauteur, mais peut aussi qualifier quelqu’un qui est grossier, qui ne montre pas de finesse.

L’adjectif italien est ancien : il est attesté depuis le XIIIème s. et, pour la valeur de grosso « grossier » (équivalent de it. grossolano), on peut remonter au XIIème s. (DELIs.u.). L’adjectif se trouve dans plusieurs locutions figées : it. dirle grosse « raconter des mensonges », it. farla grossa « commettre quelque chose de grave », it. parole grosse « mots offensifs », it. mare grosso « mer gonflée à cause des tempêtes », it. fiato grosso « souffle court », it. pezzo grosso « personne importante ».

Un phénomène récent est l’emploi de grosso comme synonyme de grande « grand » : le rapprochement sémantique entre les deux fut probablement favorisé par la combinaison des deux adjectifs dans la locution it. grande e grosso « grand et gros », qui est employée pour qualifier quelqu’un qui, pour son âge, est censé être mûr et avoir les capacités physiques et morales pour faire quelque chose.

7.2. Les emprunts faits au latin par les langues anciennes et modernes

L’italien ainsi que d’autres langues européennes (comme le français, l’anglais, etc.) ont emprunté au latin la locution grosso modo « grossièrement, sans entrer dans les détails ».


Aller au §6 ou Retour au plan ou Aller au §8