glōrĭa, -ae f.

(substantif)



8. Bibliographie

ERNOUT Alfred, 1949 : Les adjectifs latins en -osus et -ulentus, Paris, Klincksieck, p. 77-82.

HELLEGOUARC’H Joseph, 1972 : Le vocabulaire latin des relations et des partis politiques sous la République, Paris, Les Belles Lettres.

HOMBERT Pierre-Marie, 1996 : Gloriae gratiae : se glorifier en Dieu, principe et fin de la théologie augustinienne de la grâce, Paris, Institut d’Études Augustiniennes.

LIDA DE MALKIEL Maria Rosa, 1966 : L’idée de gloire dans la tradition occidentale, Paris, Klincksieck.

RIPOLL François, 1998 : La morale héroïque dans les épopées latines d’époque flavienne : tradition et innovation, Louvain – Paris, Peeters.

SERBAT Guy, 1983 : « Turibulum, esquisse d’une théorie sur le signifié des suffixes de dérivation », in Mélanges R. Schilling, Paris, Les Belles Lettres, p. 524-536 (= Opera disiecta, L. Nadjo (éd.), Louvain – Paris, Peeters, 2001, p. 465-478).

THOMAS Jean-François, 2002 : Gloria et laus : étude sémantique, Louvain – Paris, Peeters.

VAN WINDEKENS A. J., 1956 : « Zur Erklärung von lat. Gloria ‘Ruhm’ », Glotta, 35, 301-304.


Aller au §7 ou Retour au plan ou Aller au §9