Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:follis5 [2013/06/12 16:45]
lestrade
dictionnaire:follis5 [2014/12/17 13:32] (Version actuelle)
desiderio
Ligne 1: Ligne 1:
-<html><div class="titre">follis, -is (m.)</div></html> \\  <html><center><big><big>(substantif)</big></big></center></html> +<html><class="lestitres">follis, -is (m.)</p></html> <html><center><big><big>(substantif)</big></big></center></html> 
- +\\
 ---- ----
 +\\
  
 ====== 5. Place dans le lexique latin ====== ====== 5. Place dans le lexique latin ======
Ligne 11: Ligne 10:
  
  
-Le mot n’est pas motivé en latin. Voir [[§ 6.2]].+Le mot n’est pas motivé en latin. Voir [[:dictionnaire:follis6#6.2. Etymologie et origine|§ 6.2]].
  
  
-5.2. __Les interprétations et ré-analyses synchroniques des auteurs latins __ +===== 5.2. Les interprétations et ré-analyses synchroniques des auteurs latins ===== 
  
  
-Isidore de Séville rend compte de l’emploi par métonymie ou synecdoque de //follis// « bourse » au sens de « pièce d’argent » ([[sens C]]) :+Isidore de Séville rend compte de l’emploi par métonymie ou synecdoque de //follis// « bourse » au sens de « pièce d’argent » ([[:dictionnaire:follis4detaille#C. Emploi métonymique : pièce d’argent|sens C]]) :
  
  
-Isid. //Orig//. 16, 18, 11 : +    * Isid. //Orig//. 16, 18, 11 : //Folles dicuntur a sacculo quo conduntur, a continente id quod continetur appellatum.//  \\  « Les //folles// (‘pièces’) sont appelées ainsi d’après la bourse où elles se trouvent placées, le contenu étant appelé d’après le contenant. » (trad. P. Lecaudé)
  
  
-// +===== 5.3. « Famille » synchronique du terme ===== 
-Folles dicuntur a sacculo quo conduntur, a continente id quod continetur appellatum. +
-//  +
- +
- +
-« Les //folles// (‘pièces’) sont appelées ainsi d’après la bourse où elles se trouvent placées, le contenu étant appelé d’après le contenant. » (trad. P. Lecaudé) +
- +
- +
-5.3. __« Famille » synchronique du terme__ +
  
  
Ligne 52: Ligne 43:
  
  
--**//follīnus, -a, -um// ** « d’outre, de soufflet » : il s’agit d’un hapax, cité par Priscien (2, 58) parmi les adjectifs dérivés en …//ī-nus // ou //-īnus//, formés avec le suffixe \\  %%*%%-//no//- à partir de thèmes substantivaux en //i//de la 3<sup>e</sup>déclinaison ayant le même nombre de syllabes au nominatif et au génitif (//Herculīnus, Verrīnus, collīnus, follīnus//): +-**//follīnus, -a, -um// ** « d’outre, de soufflet » : il s’agit d’un hapax, cité par Priscien (2, 58) parmi les adjectifs dérivés en …//ī-nus // ou //-īnus//, formés avec le suffixe %%*%%-//no//- à partir de thèmes substantivaux en //i// de la 3<sup>e</sup> déclinaison ayant le même nombre de syllabes au nominatif et au génitif (//Herculīnus, Verrīnus, collīnus, follīnus//): 
  
  
-Priscien //GLK// 2, 58 :  +    * Priscien //GLK// 2, 58 : //et ab aliis, quae pares habent tam in nominatiuo quam in genetiuo syllabas, 'Hercules Herculis Herculinus', 'Verres Verris Verrinus', 'collis collinus', 'follis follinus'// 
-// +
-et ab aliis, quae pares habent tam in nominatiuo quam in genetiuo syllabas, 'Hercules Herculis Herculinus', 'Verres Verris Verrinus', 'collis collinus', 'follis follinus'  +
-// +
  
  
--**//follī-tus, -a, -um// ** « pourvu d’une bourse en cuir, qui possède une bourse », adjectif possessif formé avec le suffixe -//tus, -a, -um// (< %%*%%-//to//-) dé-substantival avec allongement présuffixal secondaire du //ĭ// final du thème //folli-// (cf. pour ce traitement : //aurĭs // « oreille »  +-**//follī-tus, -a, -um// ** « pourvu d’une bourse en cuir, qui possède une bourse », adjectif possessif formé avec le suffixe -//tus, -a, -um// (< %%*%%-//to//-) dé-substantival avec allongement présuffixal secondaire du //ĭ// final du thème //folli-// (cf. pour ce traitement : //aurĭs // « oreille » à //aurī-tus, -a, -um// « qui est pourvu d’oreilles »). 
- +
- +
-à +
- +
- +
-//aurī-tus, -a, -um// « qui est pourvu d’oreilles »). +
  
  
Ligne 76: Ligne 58:
  
  
-Ps.-Apul. //Herb//. 53 :  +    * Ps.-Apul. //Herb//. 53 : //Mecon Latini papauer dicunt, eius alia est usualis, quae etiam **folliculosa** uocatur, alia agrestis et altera ryas appellatur//  \\  « le //mèkôn//, les Latins l’appellent //pavot// (//papauer//) ; il en existe une espèce commune, qui est aussi appelée **//folliculosa// **, et une sauvage ; la seconde est appelée //ryas// ». 
-// +
-Mecon Latini papauer dicunt, eius alia est usualis, quae etiam **folliculosa** uocatur, alia agrestis et altera ryas appellatur +
-//  +
- +
- +
-« le //mèkôn//, les Latins l’appellent //pavot// (//papauer//) ; il en existe une espèce commune, qui est aussi appelée **//folliculosa// **, et une sauvage ; la seconde est appelée //ryas// ». +
  
  
Ligne 88: Ligne 64:
  
  
-P.-Festus 75,12-13 L. (= 85 M.) :**//// **  +    * P.-Festus 75,12-13 L. (= 85 M.) : **//Folliculare// **//appellatur pars remi, quae **folliculo** est tecta, a quo **uita follicularis**//. \\  « une partie de la rame qui est protégée par un //folliculus// (« petit sac ») est appelée //folliculare//, d’où vient l’expression //uita follicularis//. »
- +
- +
-**// +
-Folliculare +
-// ** // +
- +
- +
-// // +
-appellatur pars remi, quae **folliculo** est tecta, a quo **uita follicularis**  +
-//  +
-. +
- +
- +
-« une partie de la rame qui est protégée par un //folliculus// (« petit sac ») est appelée //folliculare//, d’où vient l’expression //uita follicularis//. »+
  
  
Ligne 108: Ligne 70:
  
  
-5.4. __Associations synchroniques avec d’autres lexèmes__  +===== 5.4. Associations synchroniques avec d’autres lexèmes ===== 
- +
- +
-__+
  
  
-__  
  
 +La diversité des applications sémantico-référentielles met le substantif //follis// en relation avec de nombreux termes. Il n’y a guère que lorsqu’il dénote le soufflet qu’il n’a pas d’équivalent, ce qui confirme son emploi technique lexicalisé, et lorsqu’il dénote le ballon. Ses autres emplois recoupent ceux d’autres termes comme //saccus // « bourse, sac », //membrana//, //tegmentum, operimentum // « membrane, enveloppe », //pulmo // « poumon », //stomachus // « estomac, ventre », //uenter // « ventre », ainsi que certains termes relevant du vocabulaire de la monnaie.
  
-La diversité des applications sémantico-référentielles met le substantif //follis// en relation avec de nombreux termes. Il n’y a guère que lorsqu’il dénote le soufflet qu’il n’a pas d’équivalent, ce qui confirme son emploi technique lexicalisé, et lorsqu’il dénote le ballon. Ses autres emplois recoupent ceux d’autres termes comme //saccus // « bourse, sac »,//membrana//,//tegmentum, operimentum // « membrane, enveloppe », //pulmo // « poumon », //stomachus // « estomac, ventre », //uenter // « ventre », ainsi que certains termes relevant du vocabulaire de la monnaie.+\\ 
 +[[:dictionnaire:follis4|Aller au § 4]] ou [[:dictionnaire:A-F:follis|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:follis6|Aller au § 6]]