Ceci est une ancienne révision du document !


flōs, flōris (m.)

(substantif)



8. Bibliographie

ANDRÉ Jacques, 1949 : Étude sur les termes de couleur dans la langue latine, Paris, Klincksieck.

BAMMESBERGER Alfred, 1986: Der Aufbau des germanischen Verbalsystems, Heidelberg, C. Winter.

BARAN N. V., 1983 : « Les caractéristiques essentielles du vocabulaire chromatique latin », ANRW, 19-2, 321-411.

CEG 9 = A. Blanc et alii, « Chronique d’étymologie grecque, n° 9 », Revue de Philologie, 78.1 (2004).

CHRISTOL Alain, 2002: « Les couleurs de la mer », in: L. Villard (éd.), Couleurs et vision dans l’Antiquité classique, Rouen, Publ. de l’Univ. de Rouen, 29-44.

DIEU Eric, 2008: « L’étymologie du comparatif vieux-slave boljii », BSL 103, 255-282.

FLOBERT Pierre, 1973: « Mos », Latomus 32.3, 567-569.

FRUYT Michèle, 2006 : « La lexicalisation et la conceptualisation de la couleur dans les textes techniques et scientifiques latins », in C. Thomasset (éd.), L’écriture du texte scientifique au Moyen-ge, Paris, PUPS, 2006, 13-48.

KÖNIG Ekkehard, 2010 : « Le latin ipse et ses équivalents dans d’autres langues : essai de typologie des intensifieurs », in M. Fruyt & O. Spevak, la quantification en latin, Paris, L’Harmattan, p. 21-37.

MARTINET André, 1954: Economie des changements phonétiques, Berne, A. Francke.

ROHLFS Gerhard (1966), Grammatica storica della lingua italiana e dei suoi dialetti. I. Fonetica, Einaudi, Torino (traduction italienne de Historische Grammatik der italienischen Sprachen und ihrer Mundarten. I. Lautlehre, Francke, Bern, 1949).

SCHRIJVER Peter, 1991: The Reflexes of the Proto-indo-european Laryngeals in Latin (Leiden Studies in Indo-european, 2), Amsterdam : Rodopi.

SCHRIJVER Peter, 1995: Studies in British Celtic Historical Phonology, Amsterdam, Rodopi.

STÜBER Karin, 2002: Die Primären s‑Stämme des Indogermanischen, Wiesbaden : Dr. L. Reichert Verlag.

ZINK Gaston (1986), Phonétique historique du français, PUF, Paris.


Aller au § 7 ou Retour au plan ou Aller au § 9