Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:flos4detaille [2014/10/24 10:52]
lestrade
dictionnaire:flos4detaille [2014/12/17 13:36] (Version actuelle)
desiderio
Ligne 1: Ligne 1:
-<html><div class="titre">flōs, flōris (m.)</div></html> \\  <html><center><big><big>(substantif)</big></big></center></html> +<html><class="lestitres">flōs, flōris (m.)</p></html> <html><center><big><big>(substantif)</big></big></center></html> 
- +\\
 ---- ----
 \\ \\
Ligne 189: Ligne 188:
  
  
-    * Hier. //Ep. // 65, 19 : [//…//]//tota pulchritudine posita magis in sensuum nomine quam in **flore** uerborum // [//…//]  \\  « […] toute la beauté réside plus dans les sentiments que dans la **fleur ** des mots […] » (traduction J.-F. Thomas)+    * Hier. //Ep. // 65, 19 : [//…//] //tota pulchritudine posita magis in sensuum nomine quam in **flore** uerborum // [//…//]  \\  « […] toute la beauté réside plus dans les sentiments que dans la **fleur ** des mots […] » (traduction J.-F. Thomas)
  
  
Ligne 220: Ligne 219:
  
 Les auteurs chrétiens font de la fleur la source d’allégories, par exemple pour renvoyer à la vie spirituelle et c’est dans le même domaine linguistique que la fleur se charge de connotations négatives liées à sa fragilité. La prégnance concrète donne deux axiologies différentes, comme les deux volets des vies terrestre et spirituelle. Les auteurs chrétiens font de la fleur la source d’allégories, par exemple pour renvoyer à la vie spirituelle et c’est dans le même domaine linguistique que la fleur se charge de connotations négatives liées à sa fragilité. La prégnance concrète donne deux axiologies différentes, comme les deux volets des vies terrestre et spirituelle.
- 
-\\ 
- 
----- 
  
  
Ligne 230: Ligne 225:
  
 [[:dictionnaire:flos3|Revenir au § 3]] ou [[:dictionnaire:flos|Revenir au plan]] ou [[:dictionnaire:flos5|Aller au § 5]] [[:dictionnaire:flos3|Revenir au § 3]] ou [[:dictionnaire:flos|Revenir au plan]] ou [[:dictionnaire:flos5|Aller au § 5]]
-