Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:flos4detaille [2014/09/30 17:48]
lestrade
dictionnaire:flos4detaille [2014/12/17 13:36] (Version actuelle)
desiderio
Ligne 1: Ligne 1:
-<html><div class="titre">flōs, flōris (m.)</div></html> \\  <html><center><big><big>(substantif)</big></big></center></html> +<html><class="lestitres">flōs, flōris (m.)</p></html> <html><center><big><big>(substantif)</big></big></center></html> 
- +\\
 ---- ----
 \\ \\
Ligne 75: Ligne 74:
  
  
-    * Col. 12, 30, 1 : [//…//]//si uinum **florere** incipiet, saepius curare oportebit //://ne **flos** eius pessum eat, et saporem uitiet.//  \\  « […] si le vin commence à **se couvrir de fleur**, il faudra le soigner plus souvent, de peur que la **fleur ** ne gagne et ne gâte le goût. » (traduction J. André, 1988, CUF),+    * Col. 12, 30, 1 : [//…//] //si uinum **florere** incipiet, saepius curare oportebit //://ne **flos** eius pessum eat, et saporem uitiet.//  \\  « […] si le vin commence à **se couvrir de fleur**, il faudra le soigner plus souvent, de peur que la **fleur ** ne gagne et ne gâte le goût. » (traduction J. André, 1988, CUF),
  
  
Ligne 120: Ligne 119:
  
  
-    * Sen. //Ep. // 26, 2 : //Animus mihi facit controuersiam de senectute //;//hunc ait esse**florem** suum.//  \\  « L’âme débat avec moi sur la question de la vieillesse : elle dit qu’elle est sa **fleur**. » (traduction J.-F. Thomas).+    * Sen. //Ep. // 26, 2 : //Animus mihi facit controuersiam de senectute //; //hunc ait esse **florem** suum.//  \\  « L’âme débat avec moi sur la question de la vieillesse : elle dit qu’elle est sa **fleur**. » (traduction J.-F. Thomas).
  
  
Ligne 153: Ligne 152:
  
  
-Selon le même processus que précédemment (voir [[:dictionnaire:d.1|D.1.]], fin), //flōs // tend ici vers lenstatut d’intensifieur((De façon plus générale, la catégorie des intensifieurs intègre des substantifs par un processus de grammaticalisation (cf. KÖNIG 2010, 23).)).+Selon le même processus que précédemment (voir D.1., fin), //flōs // tend ici vers lenstatut d’intensifieur((De façon plus générale, la catégorie des intensifieurs intègre des substantifs par un processus de grammaticalisation (cf. KÖNIG 2010, 23).)).
  
  
Ligne 186: Ligne 185:
  
  
-    * Hier. //Ep. // 107, 9 : //Mementote uos parentes uirginis, et magis eam exemplis docere posse, quam uoce ; cito **flores** pereunt.//  \\  « Souvenez-vous que vous êtes les parents d’une vierge, et qu’elle peut apprendre plus par les exemples que par la parole. Les**fleurs** meurent vite. » (traduction J.-F. Thomas)+    * Hier. //Ep. // 107, 9 : //Mementote uos parentes uirginis, et magis eam exemplis docere posse, quam uoce ; cito **flores** pereunt.//  \\  « Souvenez-vous que vous êtes les parents d’une vierge, et qu’elle peut apprendre plus par les exemples que par la parole. Les **fleurs** meurent vite. » (traduction J.-F. Thomas)
  
  
-    * Hier. //Ep. // 65, 19 : [//…//]//tota pulchritudine posita magis in sensuum nomine quam in **flore** uerborum // [//…//]  \\  « […] toute la beauté réside plus dans les sentiments que dans la **fleur ** des mots […] » (traduction J.-F. Thomas)+    * Hier. //Ep. // 65, 19 : [//…//] //tota pulchritudine posita magis in sensuum nomine quam in **flore** uerborum // [//…//]  \\  « […] toute la beauté réside plus dans les sentiments que dans la **fleur ** des mots […] » (traduction J.-F. Thomas)
  
  
Ligne 198: Ligne 197:
  
  
-    * Tert. //Adu. Marc. // 3, 404, 22 (à propos de l’incarnation du Christ) : //Si enim plenitudo in illo spiritu constitit, agnosco uirgam de radice Iesse //://**flos** eius meus erit Christus, in quo requieuit secundum Esaiam spiritus sapientiae et intellectus. //  \\  « Si en effet la splendeur de l’esprit s’est établie en lui, je reconnais là le rameau issu de la racine de Jessé : sa **fleur** sera mon Christ en qui repose, selon Isaïe, l’esprit de sagesse. » (traduction R. Braun, 1994, Sources Chrétiennes)+    * Tert. //Adu. Marc. // 3, 404, 22 (à propos de l’incarnation du Christ) : //Si enim plenitudo in illo spiritu constitit, agnosco uirgam de radice Iesse //: //**flos** eius meus erit Christus, in quo requieuit secundum Esaiam spiritus sapientiae et intellectus. //  \\  « Si en effet la splendeur de l’esprit s’est établie en lui, je reconnais là le rameau issu de la racine de Jessé : sa **fleur** sera mon Christ en qui repose, selon Isaïe, l’esprit de sagesse. » (traduction R. Braun, 1994, Sources Chrétiennes)
  
  
Ligne 220: Ligne 219:
  
 Les auteurs chrétiens font de la fleur la source d’allégories, par exemple pour renvoyer à la vie spirituelle et c’est dans le même domaine linguistique que la fleur se charge de connotations négatives liées à sa fragilité. La prégnance concrète donne deux axiologies différentes, comme les deux volets des vies terrestre et spirituelle. Les auteurs chrétiens font de la fleur la source d’allégories, par exemple pour renvoyer à la vie spirituelle et c’est dans le même domaine linguistique que la fleur se charge de connotations négatives liées à sa fragilité. La prégnance concrète donne deux axiologies différentes, comme les deux volets des vies terrestre et spirituelle.
- 
-\\ 
- 
----- 
  
  
Ligne 230: Ligne 225:
  
 [[:dictionnaire:flos3|Revenir au § 3]] ou [[:dictionnaire:flos|Revenir au plan]] ou [[:dictionnaire:flos5|Aller au § 5]] [[:dictionnaire:flos3|Revenir au § 3]] ou [[:dictionnaire:flos|Revenir au plan]] ou [[:dictionnaire:flos5|Aller au § 5]]
-