flāuus, a, um

(adjectif)



8. Bibliographie

ANDRÉ Jacques, 1949 : Étude sur les termes de couleur dans la langue latine, Paris, Klincksieck.

BAMMESBERGER Alfred, 1986: Der Aufbau des germanischen Verbalsystems, Heidelberg, C. Winter.

BARAN N. V., 1983 : « Les caractéristiques essentielles du vocabulaire chromatique latin », ANRW, 19-2, 321-411.

CEG 9 = A. Blanc et alii, « Chronique d’étymologie grecque, n° 9 », Revue de Philologie, 78.1 (2004).

CHRISTOL Alain, 2002: « Les couleurs de la mer », in Couleurs et vision dans l’Antiquité classique, L. Villard (éd.), Rouen, Publ. de l’Univ. de Rouen, 29-44.

DIEU Eric, 2008: « L’étymologie du comparatif vieux-slave boljii », BSL 103, 255-282.

EWAhd = Etymologisches Wörterbuch des Althochdeutschen, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, I (1988), II (1998).

FLOBERT Pierre, 1973: « Mos », Latomus 32.3, 567-569.

FRUYT Michèle, 2006 : « La lexicalisation et la conceptualisation de la couleur dans les textes techniques et scientifiques latins », in L’écriture du texte scientifique au Moyen-Âge, Cl. Thomasset (éd.), Paris, PUPS, 2006, 13-48.

KLUGE Friedrich, Etymologisches Wörterbuch der deutschen Sprache, 22. Auflage (völlig neu bearbeitet von E. Seebold), Berlin : W. de Gruyter, 1989.

MARTINET André, 1954: Économie des changements phonétiques, Berne, A. Francke.

SCHRIJVER Peter, 1991: The Reflexes of the Proto-indo-european Laryngeals in Latin (Leiden Studies in Indo-european, 2), Amsterdam : Rodopi.

SCHRIJVER Peter, 1995: Studies in British Celtic Historical Phonology, Amsterdam, Rodopi.

STÜBER Karin, 2002: Die primären s Stämme des Indogermanischen, Wiesbaden : Dr. L. Reichert Verlag.

Voir également dans le DHELL, « Couleur et végétations : flos, flauus » (A. CHRISTOL), § 2.


Aller au §7 ou Retour au plan ou Aller au §9