flāuus, a, um

(adjectif)



7. Descendance du lexème

7.1. Les descendants du lexème dans les langues romanes par la voie phonétique

L’adjectif flauus n’a rien donné dans les langues romanes par la voie phonétique.

7.2. Les emprunts faits au latin par les langues anciennes et modernes

L’adjectif flauus fut emprunté en italien dans l’adjectif littéraire it. flavo « d’une couleur jaune dorée », qui s’applique surtout aux cheveux. Le mot est attesté pour la première fois dans l’œuvre de Boiardo avant 1494, où il se trouve associé à d’autres adjectifs de couleur comme it. vermiglio « vermeil » et it. bianco « blanc » pour décrire les feuilles.

À côté de cet adjectif, l’italien littéraire a connu d’autres emprunts à la famille lexicale latine de flauus, comme it. flavente (emprunté à lat. flauens, -entis), it. flavescente (emprunté à lat. flauescens, flauescentis). Dans la langue littéraire, on trouve également le substantif it. flavizie « couleur blonde », dérivé de l’adjectif it. flavo.

En italien, les langues spécialisées et techniques, comme celles de la médecine, de la chimie et de la biologie, ont formé de nombreux dérivés à partir de l’adjectif it. flavo : par exemple, la flavina est un colorant naturel et la flavorrea est une maladie dont le nom s’explique par la présence de sécrétions de couleur jaune.


Aller au §6 ou Retour au plan ou Aller au §8