Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:fere6 [2015/07/21 15:41]
desiderio [6.2.1. Lien avec firmus]
dictionnaire:fere6 [2015/07/21 15:47] (Version actuelle)
desiderio [6.2.1. Lien avec firmus]
Ligne 26: Ligne 26:
  
  
-La seconde hypothèse paraît préférable ; car faire de //ferme// un superlatif n’est pas satisfaisant((Surtout parce que  ferme ne se distingue pas sémantiquement de  fere , comme un superlatif de son positif (cf. article  FERE-FERME de l’O.L.D., p. 685C) ; par ailleurs les superlatifs à suffixe  -mus ou  -imus sont tirés d’adverbes-prépositions (/summus de  sub ) ou de formes (peut-être adverbiales) en  -e long :  supremus, extremus , etc.)). Il faut donc supposer que  ferme est régulièrement formé sur  %%*%%fermos , avant le passage de  %%*%%fermos à  firmus , passage qui n’est pas clair phonétiquement((Cf. L.E.W., I, p. 506,  s. v. firmus , et D.E.L.L. , p. 237B,  s. v. firmus @@_SP_@@)). Une différence de vocalisme entre l’adjectif et l’adverbe serait alors apparue, comme dans le couple que forment bene//et /bonus//. Mais, à la différence du couple //bene / bonus//, qui conserve sa relation sémantique, le couple //ferme / firmus// se serait séparé, au point que leur relation sémantique n’aurait plus été sentie((Sauf erreur, aucun grammairien ou lexicographe latin n’établit de relation entre //ferme// et //firmus//.)).+La seconde hypothèse paraît préférable ; car faire de //ferme// un superlatif n’est pas satisfaisant((Surtout parce que  ferme ne se distingue pas sémantiquement de  //fere//, comme un superlatif de son positif (cf. article  FERE-FERME de l’O.L.D., p. 685C) ; par ailleurs les superlatifs à suffixe  -//mus// ou  -//imus// sont tirés d’adverbes-prépositions (//summus// de //sub//) ou de formes (peut-être adverbiales) en  -//e// long :  //supremus, extremus//, etc.)). Il faut donc supposer que //ferme// est régulièrement formé sur  %%*%%//fermos//, avant le passage de  %%*%%//fermos// à  //firmus//, passage qui n’est pas clair phonétiquement((Cf. L.E.W., I, p. 506,  //s. v. firmus//, et D.E.L.L. , p. 237B,  //s. v. firmus//)). Une différence de vocalisme entre l’adjectif et l’adverbe serait alors apparue, comme dans le couple que forment //bene// et //bonus//. Mais, à la différence du couple //bene / bonus//, qui conserve sa relation sémantique, le couple //ferme / firmus// se serait séparé, au point que leur relation sémantique n’aurait plus été sentie((Sauf erreur, aucun grammairien ou lexicographe latin n’établit de relation entre //ferme// et //firmus//.)).