fāma, -ae (f.)

(substantif)



3. Distribution dans les textes au cours de la latinité

3.0. Généralités

3.0.1. Première occurrence

Naev. Tr. 8 (cité deux fois par Nonius Marcellus, De compendiosa doctrina, 4, 306M, 6 et 12, 518M, 1) : Desubito famam tollunt, si quam solam uidere in uia.

3.0.2. Fréquence

Fama est un lexème de très haute fréquence (plus de 2000 occurrences depuis les premiers textes jusqu’au IIe siècle de notre ère), attesté très largement depuis Plaute et durant toute la latinité. Exprimant différentes formes de l’opinion collective et relevant d’une axiologie méliorative et critique, fama présente une large polysémie dès le latin préclassique.

3.0.3. Fréquence comparée des formes flexionnelles

fāma / fāmā fāmam fāmae fāmās
IIIe s. av. J.-C. 0 1 0 0
IIe s. av. J.-C. 14 15 5 1
Ier s. av. J.-C. 300 105 63 2
Ier s. apr. J.-C. 693 218 165 2
IIe s. apr. J.-C. 280 121 82 0
IIIe s. apr. J.-C. 27 13 10 0
IVe s. apr. J.-C. 417 169 116 2
Ve s. apr. J.-C. 616 251 156 1
Ensemble de la période 2347 893 597 8

3.1. Distribution diachronique (périodes d’attestation)

Nombre d’occurrences
IIIe s. av. J.-C. 1
IIe s. av. J.-C. 35
Ier s. av. J.-C. 470
Ier s. apr. J.-C. 1078
IIe s. apr. J.-C. 483
IIIe s. apr. J.-C. 50
IVe s. apr. J.-C. 704
Ve s. apr. J.-C. 1024
Ensemble de la période 3845

3.2. Distribution diastratique (diaphasique)

3.3. Distribution diatopique (dialectale, régionale)

3.4. Distribution par auteur, par œuvre