Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:exigere2 [2015/07/30 15:44] (Version actuelle)
desiderio créée
Ligne 1: Ligne 1:
 +<html><p class="lestitres">exĭgĕre</p></html><html><center><big><big>(verbe)</big></big></center></html>
  
 + \\ 
 +
 +-----
 +
 +\\
 +
 +====== 2. Morphologie ======
 +
 +
 +===== 2.1. Indications grammaticales =====
 +
 +
 +//exĭgō// : 1ère pers. sg. indicatif présent ; 2e pers. sg. : //exĭgĭs// ;  3e pers. sg. : //exĭgĭt// ; 1ère pers. pl. : //exĭgĭmus// ; 2e pers. pl. : //exĭgĭtis// ; 3e pers. pl. : //exĭgunt//.
 +
 +
 +//exĭgĕrĕ// : infinitif présent actif ; 
 +
 +
 +//exēgī// : 1ère pers. sg. parfait indicatif ;
 +
 +
 +//exāctŭm// : supin.
 +
 +
 +Le verbe //exĭgō// est un préverbé en //ex//- du verbe simple //ăgĕre//, verbe thématique de la troisième conjugaison (analysable en //ăg-ĕ-re//), qui appartient au vocabulaire fondamental du latin. En effet, il a une très haute fréquence, a des emplois comme verbe-support, et peut servir comme hyperonyme des verbes d’action. 
 +
 +
 +Le verbe simple //ăgĕre// offre un radical latin //ăg//- au thème d’infectum et //ēg//- au thème de perfectum avec une opposition //ă vs ē// qui porte à la fois sur la qualité et la quantité de la voyelle. Le préverbé //exĭgere// a donc, de manière attendue, au thème d’infectum un //ĭ//, qui représente la fermeture de la voyelle //ă// en syllabe intérieure ouverte (M. Niedermann 1953, p. 18), et au thème de perfectum un //ē// avec un parfait //exēgī//. 
 +
 +
 +Le supin //āctum// et le participe parfait passif //āctus, -a, -um// du verbe simple //ăgere// ont probablement un //a// long (selon la « loi de Lachmann » : %%*%%//ăgt//…> %%*%%//āct//… avec assourdissement de [g] en [k] et allongement compensatoire de la voyelle //a//). De manière attendue, le préverbé //exigere// a connu le même processus phonétique : supin //exāctum//, participe parfait passif //exāctus, -a, -um//.
 +
 +
 +===== 2.2. Variantes morphologiques =====
 +
 +
 +En latin tardif, on relève diverses formations de parfait à voyelle brève (Fulg. //Aet. Mund.// p. 149, 22 : //exigerat// ; //Avell//. p. 1452, 83 : //exiguit//). Certaines formes supposeraient un verbe en //i// long %%*%%//exĭgīre// relevant de la quatrième conjugaison (cf. //TLL//).
 +
 +
 +===== 2.3. Formation du lexème ======
 +
 +
 +Le verbe //ex-ĭgere// est un préverbé en //ex//- du verbe //ăgĕre//. Le //ă// du verbe simple, devenu en syllabe intérieure ouverte après l’addition du préverbe //ex//-, fut soumis au phénomène de fermeture (apophonie) des voyelles brèves en syllabe intérieure ouverte. Il s’est fermé en //ĭ//, phénomène usuel montrant que la formation du verbe //exĭgĕre// est ancienne en latin et qu’elle eut lieu avant l’époque littéraire (fin du -IIIe siècle av. J.-Ch.).
 +
 +
 +L’occlusive sonore [g] qui termine le radical latin s’assourdit au supin au contact de l’occlusive dentale sourde initiale du suffixe -//tu//- ainsi qu’au participe parfait passif devant l’initiale consonantique en dentale sourde du suffixe %%*%%-//to//-, pour passer à [k]. Cela entraîne un allongement compensatoire de la voyelle qui précède (selon la « loi de Lachmann »).
 +
 +\\
 +[[:dictionnaire:exigere1|Aller au § 1]] ou [[:dictionnaire:exigere|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:exigere3|Aller au § 3]]