ĕrus, -ī, m.

(substantif)



8. Bibliographie

CAMPANILE Enrico 1971: « Due studi sul latino volgare », L’Italia Dialettale 34, 1-64 (réimpr. Latina & Italica. Scritti minori sulle lingue dell’Italia antica, Pisa-Roma 2008, 337-400).

CAPOGROSSI COLOGNESI L. 1978 : «Il campo semantico della schiavitù nella cultura del terzo e del secondo secolo a.C. », Studi Storici 19, 717-733.

CRAMPON Monique 2014: « Erus, le nom du maître », in Territoires et dépendances. Approches linguistiques, C. Brunet (éd.), Presses universitaires de Franche-Comté, Besançon, p. 109-123.

CROOK J.A. 1984: « Lex Aquilia», Athenaeum 62, 67-77.

KLOECKHORST Alwyn 2008: Etymological Dictionary of the Hittite Inherited Lexicon, Leiden –Boston.

MAYRHOFER Manfred 1956-: Kurzgefaβtes etymologisches Wörterbuch des Altindischen, Heidelberg.

POCCETTI Paolo 2010 [2011]: « Notes de linguistique italique (N.S.) 8. Osque herilím pím, latin (h)erilem quem : autour d’une nouvelle inscription osque », Revue des Études Latines 88, 41-52.

SBLENDORIO CUGUSI Maria Teresa 1991: I sostantivi latini in -tudo, Bologna,1991.

VENDRYES Joseph, 1918: « Les correspondances de vocabulaire entre l’indo-iranien et l’italo-celtique », Mémoires de la Société de Linguistique de Paris 20, 265-285.

WALDE Alois – POKORNY Julius 1927-1932: Vergleichendes Wörterbuch der indogermanischen Sprachen, Berlin.

Aller au § 7 ou Retour au plan ou Aller au § 9