Ceci est une ancienne révision du document !


dēnuō(adverbe)



5. Place dans le lexique latin

5.1. Analyse synchronique du lexème. Formation du mot en latin

La formation de l’adverbe dēnŭō est de date latine : il s’agit de l’agglutination et de la lexicalisation du syntagme prépositionnel dē nŏuō, constitué de la préposition « à partir de » (marquant l’origine et le point de départ) suivie par l’ablatif neutre sg. de l’adjectif nŏuus (-a, -um) « nouveau »).

On rencontre donc la même formation – par un renouvellement cyclique – dans la lexie adverbiale française : de nouveau ainsi que dans d’autres langues romanes : it. di nuovo, c

at. de nou, e sp. de nuevo, por.de novo.

5.2. Les interprétations et ré-analyses synchroniques des auteurs latins

Ruf. Orig. in Rom. 5, 8 : quod enim nos Latini habemus ‘denuo ’, Graeci ἄνωεν dicunt qui sermo utrumque significat et denuo et ‘de superioribus’ (…)denuo dicimus, cum eadem quae gesta sunt, repetuntur. Hic autem non eadem natiuitas repetitur uel iteratur, sed terrena hac omissa de superioribus suscipitur natiuitas.

5.3. « Famille » synchronique du terme

5.4. Associations synchroniques avec d’autres lexèmes

Denuo fait partie d’un ensemble d’adverbes latins exprimant la répétition, auquel appartiennent aussi les adverbes //rursus// et //iterum//[1]. Mais ces trois adverbes présentent des propriétés différentes.

//Rursus// possède à l’origine une valeur spatiale. Cet emploi, qui est surtout métaphorique, peut être consideré comme contre-directionnel. Dans le domaine du contre-directionnel, un ensemble plus restreint, limité aux syntagmes verbaux exprimant l’accomplissement ou l’achèvement, à valeur télique, engendre la lecture restitutive. Cette lecture est la plus caractéristique pour //rursus// , même si la lecture répétitive est bien représentée aussi, surtout avec des prédicats exprirmant une activité.

//Iterum//

offre seulement la lecture répétitive. C’est un adverbe de fréquence et il indique la deuxième fois. Le nombre des répétitions peut augmenter lorsque //iterum// est employé avec d’autres adverbes de fréquence reliés par une conjonction copulative.

Denuo se situe donc, pour le sens, entre //rursus// et //iterum// , mais son sens principal est répétitif, comme //iterum// . Toutefois, il peut aussi présenter parfois une lecture restitutive.




[1]

Cf. « Les adverbes de répétion en latin », DHELL 4èmepartie.



Page précédente ou Retour au plan ou Page suivante