contŭmēlia, -ae, f.

(substantif)



7. Descendance du lexème

7.1. Les descendants du lexème dans les langues romanes par la voie phonétique

Lat. contumelia n’a pas de descendants par la voie phonétique dans les langues romanes (cf. M.-L.).

7.2. Les emprunts faits au latin par les langues anciennes et modernes

It. contumelia « injure, outrage » est un lexème savant emprunté au latin, comme le montre la conservation phonétique de la forme du lexème latin (cf. aussi les dictionnaires DEI, s.u., DELI, s.u., GDLI, s.u.). It. contumelia se trouve dans les textes du XIIIe s. avec la valeur sémantique d’« outrage adressé à quelqu’un à l’oral ou à l’écrit ». Par extension, le mot désigne aussi le déshonneur et la honte qui dérivent de cet outrage. Il est employé surtout dans la langue écrite. Les exemples cités par le GDLI, s.u. sont tirés de textes dont la langue est latinisante : textes religieux du Moyen Âge, où it. contumeliadésigne les injures adressées aux saints, traductions de textes latins, œuvres d’auteurs dont la « poétique » est explicitement inspirée au latin (par exemple, Giovanni Pascoli et Gabriele D’Annunzio).

Lat. contumelia fut également emprunté dans anc.-fr. contumélie et anc.-angl. contumely.


Aller au §6 ou Retour au plan ou Aller au §8