Ceci est une ancienne révision du document !


cĕlĕbĕr, -bris, -bre


5. Place dans le lexique latin

5.1. Analyse synchronique du lexème. Formation du mot en latin

Celeber est sans doute formé par suffixation, par l’adjonction d’un suffixe -ber / -br- à une base cele-. Mais l’origine de sa base comme celle de son suffixe font débat (cf. § 6.2 ).

5.2. Les interprétations et ré-analyses synchroniques faites par les auteurs latins


La seule observation métalinguistique à propos de celeber, que nous devons à Priscien, concerne sa morphologie :

  • Prisc. Gramm. II 152, 18 : salubris et celebris feminina, in utraque tamen terminatione communis etiam generis inueniuntur prolata .

5.3. « Famille » synchronique du terme

L’adjectif celeber a donné lieu à plusieurs dérivés dont le sémantisme est toujours construit autour de l’idée de « grand nombre », d’« affluence », puis de « célébration » d’une fête caractérisée par l’affluence de la foule :

- le verbe dénominatif celebrō, -āre, -āui, -ātum : « fréquenter en grand nombre », « fêter (en foule) », « publier auprès d’un grand nombre de personnes », et, de là, « pratiquer régulièrement ».

 Du thème verbal d’infectum celebrā- de celebrāre sont dérivés :

- le nom d’action celebrā-tiō, -tiōn-is (f.) « affluence », « célébration », « faveur » (pour le suffixe de noms de procès -tiō , cf. la 3ème partie);

- le nom d’agent celebrā-tor, -tōr-is (m.), qui désigne à partir de Martial « celui qui célèbre » (quelques occurrences seulement) (pour le suffixe de noms d’agent -tor , cf. la 3ème partie);

- l’adjectif celebrā-bilis, -e « digne d’être célébré » (quelques occurrences chez Ammien Marcellin et saint Ambroise) (pour le suffixe adjectival –bilis, cf. 3ème partie).

-le verbe celebrescō, -ere « se répandre dans la foule », hapax attesté dans un fragment d’Accius (pour le suffixe verbal -scō , cf. 3ème partie). Les verbes en –scō sont généralement bâtis sur un thème verbal d’état en –ē- du type albēre « être blanc ⇒ albēscō « devenir blanc ». Mais un thème en e long ne semble pas attesté dans ce cas. Il est possible qu’il s’agisse d’une formation analogique en –escere faite directement sur l’adjectif celeber .

-le substantif celebrĭtās, -tāt-is (f.) : « fréquentation nombreuse d’un lieu », « célébration solennelle (en foule) d’un jour de fête », « diffusion parmi un grand nombre de personnes », « grande affluence », « grande fréquence », « célébrité, notoriété » (pour le suffixe substantival –(i)tās, -tāt-is , cf. 3ème partie) .

5.4. Associations synchroniques avec d’autres lexèmes