bilinguis, -e

(adjectif)


2. Morphologie

2.1. Indications grammaticales

L’adjectif appartient à la flexion des adjectifs de la 2ème classe (du type fortis, -e) qui sont des thèmes en i, avec, au nominatif sg., une forme commune –is pour le masculin et le féminin (animé) et une autre en –e pour le neutre (inanimé).

2.2. Variantes morphologiques

Dans un fragment des Satires Ménippées de Varron, on trouve bilinguis fléchi comme un adjectif de la 1ère classe (du type bonus, -a, um ; thèmes en *-o- M. et Nt. /-ā F.) : tibias bilinguos (Varr. Men. 90 = Non 229). Le passage à la 1ère classe d’un adjectif de la 2ème classe se retrouve sporadiquement pour d’autres lexèmes et notamment pour les composés possessifs ou bahuvrīhi (surtout à l’époque tardive), ce qui est précisément le type morphologique représenté par bilinguis.

2.3. Formation du lexème

L’adjectif bi-lingu-is se laisse aisément analyser comme un composé possessif ou bahuvrīhi. Le premier terme est le préfixe bi- « deux » (forme particulière prise par le numéral « deux » en premier terme de composé, issue de *dwi-) et le second terme est associable au substantif lingua, -ae F. L’ensemble est un adjectif, comme le montre l’élément flexionnel en –is (-e).

Cette formation était motivée pour les Anciens, puisque les gloses font correspondre bi-lingu-is à l’adjectif grec δί-γλωσσ-ος, composé offrant le même type de formation.

Retour au § 1 ou Retour au plan ou Aller au § 3