auscultāre

(verbe)



4.2. Description des emplois et de leur évolution: exposé détaillé

A. « Écouter »

Lorsqu’il exprime l’attention auditive du référent de son sujet grammatical (A.1 et A.2), auscultare est accompagné d’adjectifs, de participes adjectivisés ou d’adverbes de classe subjective (libens, tacitus, sedulo, etc.). Les adverbes de sens « objectif » sont réservées à audire (clare, leniter, liquide, etc.)1).

  • Pl. Trin. 780 :
    Tenes iam ? :: Propemodo, atque auscultabo perlubens .
    «Tu saisis ? :: à peu près ; et j’ai grand plaisir à t’écouter. » (traduction A. Ernout, 1961, CUF)

Auscultare constitue avec audire une séquence d’aspect graduel ; le premier représente le terme ‘non résultatif’, où le sujet grammatical joue un rôle d’expérient, et le deuxième, le terme ‘résultatif’, où le sujet grammatical joue un rôle d’agent. Tous les deux sont transitifs, mais, si l’on peut dire, à un degré différent. Auscultare, qui est plus distant de la fin du procès de l’audition, est moins transitif qu’audire. Il est ainsi très fréquent en emploi absolu :

  • Ter. Ad. 679 sq. : Pater, obsecro, ausculta! :: Aeschine audiui omnia .
    « Père, je t’en supplie, écoute-moi ! :: Eschine, j’ai tout appris […]. » (traduction J. Marouzeau, 1949, CUF)

Comme lexème du champ sémantique d’audire, l’accusatif régi par auscultare indique ordinairement la source d’une sensation sonore ou d’un message (aliquem auscultare) :

  • Pl. Aul. 496 :
    Ita me di amabunt ut ego hunc ausculto lubens.
    « Bonté du ciel ! C’est plaisir de l’entendre. » (traduction A. Ernout, 1932, CUF)

Mais le complément peut aussi représenter le message, construction qui gagne du terrain en latin impérial et tardif :

  • Pl. Bac. 983 :
    Lacrumans tacitus auscultabat quae ego loquebar.
    « Tout en larmes, il écoutait sans rien dire ce que je disais. » (traduction A. Ernout, 1933, CUF)
  • Pl. Poen. 822 :
    Quid habeat sermonis auscultabo .
    « Écoutons ce qu’ il peut bien dire. » (traduction A. Ernout, 1937, CUF)
  • Apul. Socr. 155 : Proinde uos omnes, qui hanc Platonis diuinam sententiam me interprete auscultatis […].
    « Ainsi donc, vous tous qui écoutez par mon truchement cette divine théorie de Platon […]. » (traduction J. Beaujeu, 1973, CUF)

B. « Obéir » (champ sémantique de parēre)

Comme lexème du champ sémantique de parēre , auscultare exprime « l’obéissance de l’interlocuteur »2); son régime n’est alors plus l’accusatif, mais le datif, cas caractéristique du nouveau champ :

  • Pl. Aul. 237 :
    Tu condicionem hanc accipe ; ausculta mihi.
    « Accepte mon offre ; laisse-toi convaincre. » (traduction A. Ernout, 1932, CUF)

C. « Écouter en ajoutant foi, croire » (champ sémantique de credere)

Comme lexème du champ sémantique de credere, auscultare peut régir l’accusatif (crimina), mais il régit de préférence le datif à référent animé (captiuis) ou, plus souvent, inanimé (mendaciis, illi absurditati, etc.) :

  • Itin. Alex. 29 : quibus [captiuis ] auscultans fide dicti praeuisa.
  • Pl. Rud. 514-515 :
    Mendicitatem mihi optulisti opera tua,
    Dum tuis ausculto magnidicis mendaciis .
    « Si je suis réduit à la mendicité, c’est ton ouvrage ; c’est pour avoir écouté tes mensonges mirobolants. » (traduction A. Ernout, 1938, CUF)

La valeur auditive, qui est fondamentale dans les sens A.1 et A.2, est implicite dans les deux autres (B et C). C’est pourquoi il est difficile parfois, sans déterminations syntagmatiques, de savoir quel est le sens actualisé. C’est le cas de l’unique occurrence d’Horace :

  • Hor. S. 2, 7, 1-2 :
    Iamdudum ausculto et cupiens tibi dicere seruus
    Pauca reformido.
    « Depuis un bon moment, je t’écoute et je voudrais te dire quelques mots ; mais je suis ton esclave, et j’ai peur. » (traduction F. Villeneuve, 1932, CUF)

D’après G. Scarpat (1969, 36 sq., n. 1), it. « ascoltare » est l’interprétation la plus commune, it. « orecchiare alla porta » (fr. « écouter à la porte ») la plus probable et it. « ubbidire » (fr. « obéir ») la plus hardie. La prudence conseille de s’en tenir au signifié fondamental, qui peut suggérer les autres.


Revenir au § 3 ou Retour au plan ou Aller au § 5