Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:arrogantia7 [2015/03/03 21:21] (Version actuelle)
bothua créée
Ligne 1: Ligne 1:
 +<html><p class="lestitres"> ărrŏgāntĭa, -ae f. (adr-) </p></html> <html><center><big><big>(substantif)</big></big></center></html>
 +\\
 +-----
 +
 +\\
 +====== 7. Descendance du lexème ======
 + 
 +
 +===== 7.1. Les descendants du lexème dans les langues romanes par la voie phonétique =====
 +
 +En italien, selon le [LEI, //s.u.//], les formes avec aphérèse sont à considérer comme descendants par la voie phonétique, de la même façon que les formes avec aphérèse de l’adjectif //arrŏgans//. En italien ancien, le descendant par la voie phonétique //roganzia// « présomption, hauteur » est attesté avant 1360 dans les //Rimes// de Antonio da Ferrara. À partir de la même époque les descendants par la voie phonétique se trouvent aussi dans plusieurs dialectes italiens : dans le dialecte de Rome //ruganze//, en lombard //ruganza//, en émilien //roganza//, en vénitien //ronganza//, en toscan //roganza//, dans le dialectes des Abruzzes [//ru'ɣanʣə//]. Toutes ces formes ont plus ou moins la même valeur sémantique « hauteur, présomption ». 
 +
 +Le nom a aussi comme dérivés dans deux dialectes tessinois occidentaux les adjectifs [//rogɛn'ʦo:ŋ//] et [//rogan'ʦo:s//]  « présomptueux, insolent ».
 +
 +===== 7.2. Les emprunts faits au latin par les langues anciennes et modernes =====
 +
 +Selon le [LEI, //s.u.//], la plupart des langues romanes ont fait des emprunts à lat. //arrogăntia// : 
 +it. //arroganza//, fr. //arrogance//, oc. anc. //arrogansa//, cat. anc. et esp. //arrogancia//, port. //arrogância//. Ces formes ont gardé la valeur de « présomption, hauteur » du mot latin. 
 +
 +==== 7.2.1. Italien ====
 +
 +
 +En italien, le [TLIO] et le [LEI, //s.u.//] citent plusieurs variantes anciennes, qui sont à imputer à des différenciations régionales : par exemple, //arogança, arogantia, aroganza, aroganzia, aroghanza// offrent la dégémination typiquement septentrionale de la consonne ; les graphies //arrogança, arrogancia, arrogançia, arrogantia// sont, à leur tour, différentes façons d’écrire le son [ʦ] ; les variantes //errogança, errogancia, errogantia, irrogança// se trouvent toutes dans les poèmes de Niccolò de’ Rossi, un poète qui vécut au début du XIVe s. à Trévise. De ces formes il faut séparer le mot //roganza//, qui est un descendant par la voie phonétique (voir ci-dessus). Selon le [DEI, //s.u.//], it. //arroganza// est attesté pour la première fois au XIIIe s., plus précisément avant 1276 dans l’œuvre du poète Guido Guinizzelli selon le [DELI, //s.u.//], en 1274 dans l’œuvre// Fiori e vita di filosafi e d’altri savi e imperadori// selon le [LEI, //s.u.//]. 
 +
 +==== 7.2.2. Français ====
 +
 +
 +Le français// arrogance// est probablement un emprunt au latin de date plus ancienne que le mot italien : selon le [FEW, //s.u.//], fr. //arrogance// est attesté déjà au XIIe s. et le [DHLF, //s.u.//] donne 1170 comme date de première attestation. 
 +
 +Le verbe lat. //arrŏgāre// fut emprunté par le français dans le verbe pronominal fr. //s’arroger// (attesté depuis le milieu du XVe s., selon Le Robert s.u. //arroger (s’)).//
 +
 +\\
 +
 +[[:dictionnaire:arrogantia6|Retour au §6]] ou [[:dictionnaire:arrogantia|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:arrogantia8|Aller au §8]]