Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:arrogans7 [2015/03/02 22:35] (Version actuelle)
desiderio créée
Ligne 1: Ligne 1:
 +<html><p class="lestitres">arrŏgāns, -ntis (adr-) </p></html> <html><center><big><big>(participe-adjectif)</big></big></center></html>
 +\\
 +-----
  
 +\\
 +
 +====== 7. Descendance du lexème ======
 +
 +
 +===== 7.1. Les descendants du lexème dans les langues romanes par la voie phonétique =====
 +
 +
 +Le <html><a href=":dictionnaire:etymologie#REW">REW</a></html> ne donne pas de descendants par la voie phonétique pour lat. //arrogans//, tandis que le <html><a href=":dictionnaire:langues_romanes#LEI">LEI</a></html> //s.u.// en cite de nombreux, attestés surtout dans les dialectes de l’Italie du nord et de la Suisse du sud, et caractérisés par le phénomène de l’aphérèse : le tessinois //rugánt//, le lombard //rugant//, l’émilien //rogant//, le vénitien //rugante//, mais aussi le pisan //rogante//.
 +
 +
 +Certains dialectes italiens attestent aussi des dérivés : en émilien //rugantèn// est un nom qui désigne un garçon insolent mais faible, de la même façon que le toscan //rogantino//. A partir du diminutif fut créé, par antonomase, le nom propre du personnage de théâtre populaire de Rome //Rugantino//, qui désigne en fait un jeune homme prétentieux et superbe, mais faible. Voir aussi <html><a href=":dictionnaire:langues_romanes#Tommaseo-Bellini">Tommaseo-Bellini</a></html>, //s.u//. et <html><a href=":dictionnaire:langues_romanes#LEI">LEI</a></html> //s.u//.. Certaines formes avec aphérèse n’existent plus dans les dialectes, les emprunts au latin s’étant répandus comme formes concurrentes. 
 +
 +
 +===== 7.2. Les emprunts faits au latin par les langues anciennes et modernes =====
 +
 +
 +Lat. //arrogăns// est à l’origine des emprunts suivants des langues romanes : 
 +
 +
 +it. //arrogante//, fr. //arrogant//, esp. //arrogante//, cat. //arrogant// « insolent, prétentieux, présomptueux, superbe ».
 +
 +
 +Selon le <html><a href=":dictionnaire:langues_romanes#LEI">LEI</a></html> //s.u.//, les premières attestations de ces emprunts au latin remontent au XIII<sup>e</sup> s. en français, au début du XIV<sup>e</sup> s. en italien et au XV<sup>e</sup> s. en espagnol et catalan. 
 +
 +
 +En italien, l’adjectif est attesté pour la première fois dans l’oeuvre de Dante Alighieri, plus précisément dans le //Convivio// et dans la //Comédie// : le mot remonte donc aux années 1304-1308. Voici un exemple tiré de la //Comédie// : 
 +
 +
 +    * « L’antico sangue e l’opere leggiadre / di miei maggior mi fer sì arrogante, / che … / ogn’uom ebbi in despetto » (//Purg//. XI 61-64) \\ « L’antique noblesse et les gestes chevaleresques / de mes ancêtres me firent si arrogant / que … / j’ai tout homme en mépris ».
 +
 +
 +Les formes empruntées au latin sont attestées aussi dans les dialectes, aussi bien du sud que du nord de l’Italie : sicilien //arroganti// / //arruganti//, napolitain //arrogante//, émilien //arogant / arugant//, ancien-lombard //arrogant//, etc. 
 +
 +
 +L’adjectif peut renvoyer à des êtres humains, comme dans l’exemple ci-dessus, mais aussi à des attitudes ou à des comportements. Dans ce dernier cas, il s’agit d’un emploi métonymique de l’adjectif //arrogante// et sa valeur sémantique est « qui vient de l’arrogance ».
 +
 +
 +Selon le <html><a href=":dictionnaire:langues_romanes#DHLF">DHLF</a></html>, //s.u.// l’adjectif français //arrogant// est emprunté au latin //arrogans// « insolent, présomptueux » comme nom propre dans //Arroganz// (1150) et seulement au XIII<sup>e</sup> s. comme adjectif. Il est devenu usuel à partir des XIV<sup>e</sup>-XV<sup>e</sup> siècles et, comme en italien, il est employé par rapport aux êtres humains mais aussi aux attitudes et aux comportements des  êtres humains (valeur métonymique). D’après le <html><a href=":dictionnaire:langues_romanes#DHLF">DHLF</a></html>, //s.u.//, le verbe français //(s’)arroger// et l’adjectif //arrogant//, bien qu’empruntés au même verbe latin //adrogare//, ont gardé deux valeurs sémantiques tout à fait différentes, le verbe ayant celle de « demander en plus, demander en réclamant », et l’adjectif celle de « hauteur, présomption ». Dès le XVII<sup>e</sup> siècle l’adjectif est devenu rare et littéraire, remplacé de plus en plus dans la langue ordinaire par l’adjectif //fier//. En moyen-français l’adjectif se trouve avec les constructions suivantes : //arrogant à / contre quelqu’un//, tandis qu’en français contemporain on dit plutôt //être arrogant envers / à l’égard de quelqu’un//. 
 +
 +
 + \\ [[:dictionnaire:arrogans6|Aller au § 6]] ou [[:dictionnaire:arrogans|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:arrogans8|Aller au § 8]]