Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:arrogans4detaille [2015/03/02 22:30] (Version actuelle)
desiderio créée
Ligne 1: Ligne 1:
 +<html><p class="lestitres">arrŏgāns, -ntis (adr-) </p></html> <html><center><big><big>(participe-adjectif)</big></big></center></html>
 +\\
 +-----
  
 +\\
 +===== 4.2. Exposé détaillé =====
 +
 +
 +===== A. « Qui s’arroge à tort un mérite » =====
 +
 +
 +Dans certains cas, l’adjectif correspond au sens B du verbe [[:dictionnaire:arrogare|arrogāre]] et qualifie celui qui cherche à se faire reconnaître une qualité ou une réussite qu’il n’a pas :
 +
 +
 +    * Caes. //Civ//. 3, 1, 5 : […] //ne aut ingratus in referenda gratia aut **arrogans** in praeripiendo populi beneficio uideretur.// \\ « […] il voulait éviter à la fois qu’on le taxât d’ingratitude s’il ne témoignait pas sa reconnaissance, ou d’**arrogance** s’il se substituait au peuple dans l’octroi d’une faveur. » (traduction P. Fabre)
 +
 +
 +    * Cic. //De or.// 2, 364 : //Crasso dicente nemo tam **adrogans**, qui similiter se umquam dicturum  esse confideret.// \\ « Mais lorsqu’on entend Crassus, personne n’est assez **présomptueux** pour se flatter d’atteindre jamais son éloquence. » (traduction Ed. Courbaud) (de même Cic. //Leg//. 2, 16)
 +
 +
 +===== B. « Qui a un comportement hautain » =====
 +
 +
 +Ailleurs, l’information porte sur le fait que le sujet le prend de haut, en cherchant une valorisation excessive de ses mérites. Cet emploi correspond à la troisième valeur du [[:dictionnaire:arrogare|verbe]] :
 +
 +
 +    * Cic. //Mur//. 78 : //Audite consulem, iudices, **nihil** dicam **arrogantius**, tantum dicam totos dies atque noctes de re publica cogitantem !// \\ « Écoutez, juges, un consul qui, à le dire **sans arrogance** et avec sincérité, consacre ses jours et ses nuits à penser au bien public. » 
 +
 +
 +    * Tac. //Ann//. 11, 21, 3 : […] //aduersus superiores tristi adulatione, **adrogans** minoribus, inter pares difficilis// […]. \\ « […] se montrant d’une adulation morose envers ses supérieurs, **arrogant** pour ses inférieurs, difficile avec ses égaux […]. » (traduction P. Wuilleumier)
 +
 +
 +Parfois le mot s’applique à l’arrogance du sujet qui valorise non lui-même, mais une tierce personne :
 +
 +
 +    * Plin. //Epist//. 4, 15, 9 : //Nunc uero – sed nihil uolo de amico meo **adrogantius** dicere //[…]. \\ « Mais de nos jours – je ne veux pas cependant parler **de manière trop vaniteuse** de mon ami […]. »
 +
 +
 +Entre les deux valeurs de l’adjectif s’établit une pluralité d’acceptions parallèle à celle qui existe pour les emplois correspondants du verbe [[:dictionnaire:arrogare|arrogāre]].
 +
 + \\ [[:dictionnaire:arrogans3|Aller au § 3]] ou [[:dictionnaire:arrogans|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:arrogans5|Aller au § 5]]