arrŏgāns, -ntis (adr-)

(participe-adjectif)



3. Distribution dans les textes au cours de la latinité 

3.0. Généralités

3.0.1. Première occurrence dans les textes ou inscriptions

Le participe présent-adjectif, contrairement au verbe arrogō, arrogāre mais à l’instar du nom arrogantia, n’apparaît pas dans les textes avant l’époque classique, dans la Rhétorique à Herennius :

  • Rhét. Her. IV, 30, 41 : […] mihi te cum par certatio non est, ideo quod populus Romanus me – nolo dicere, ne cui forte adrogans uidear.
    « La lutte entre vous et moi n’est pas égale car le peuple romain m’a…je ne veux pas le dire de peur de paraître prétentieux à quelqu’un. » (traduction G. Achard, 1989, CUF)

3.0.2. Répartition et distribution des occurrences dans les textes au cours de la latinité

Attesté à partir de l’époque classique, le lexème se maintient durant toute la latinité avec une fréquence moyenne.

3.0.3. Fréquence comparée des formes flexionnelles

3.1. Distribution diachronique (périodes d’attestation)

Arrogans ou adrogans :

Nombre d’occurrences Fréquence relative
-IIIe-IIe siècle av. J.-C. 0 0
-Ier siècle av. J.-C. 9 5
+Ier siècle ap. J.-C. 36 13
+IIe siècle ap. J.-C. 26 23
+IIIe siècle ap. J.-C. 6 8
+IVe siècle ap. J.-C. 93 15
+Ve siècle ap. J.-C. 120 12
Total 290 76

Arroganter ou adroganter :

Nombre d’occurrences Fréquence relative
-IIIe-IIe siècle av. J.-C. 0 0
-Ier siècle av. J.-C. 4 2
+Ier siècle ap. J.-C. 11 4
+IIe siècle ap. J.-C. 5 5
+IIIe siècle ap. J.-C. 4 5
+IVe siècle ap. J.-C. 15 2
+Ve siècle ap. J.-C. 33 3
Total 117 21

3.2. Distribution diastratique (diaphasique) 

3.3. Distribution diatopique (dialectale, régionale)

3.4. Distribution par auteur, par œuvre