ăpĕr, ăprī (m.)

(substantif)



2. Morphologie

2.1. Indications grammaticales

Substantif masculin de la 2e déclinaison.

Nominatif sg. : aper ; accusatif sg. aprum ; génitif sg. : aprī, etc.

2.2. Variantes morphologiques

La réfection analogique d’un nominatif aprus dans un bas niveau de langue est attestée par un grammairien latin dans l’Appendix Probi : aper non aprus (Probi Append. IV 198, 26).

Dans les langues sabelliques, ce terme semble (au moins partiellement) fléchi d’après les thèmes en consonne (notamment en -ōn) : voir plus loin.

2.3. Formation du lexème

Ce substantif est une formation thématique en *-e/o- sur une racine indo-européenne qui se présente avec des variations morphologiques dans d’autres langues. Le latin offre également des variations morphologiques entre un thème thématique en *-e/o- et un thème consonantique en -ōn-, ce qui peut être lié à des contacts avec les langues sabelliques, qui présentent aussi ce phénomène.


Aller au § 1 ou Retour au plan ou Aller au § 3