anfractus, -ūs, m.

(substantif)


5. Place dans le lexique latin

5.1. Analyse synchronique. Formation du mot en latin

Historiquement (cf. § 6.2), anfractus est un dérivé en -tus, mais en synchronie, le terme semble être assez isolé. Il pouvait être spontanément rattaché à frangere comme le montre le témoignage de Varron à propos de la variante anfractum, -ī (n.).

5.2. Interprétations et réanalyses synchroniques des auteurs latins

Varron rapproche anfractus (il s’agit ici de la variante anfractum, -ī (n.)) du verbe frangere:

  • Varr. L.L. 7, 15 : quod est « terrarum anfracta reuisam » anfractum est flexus, ab origine duplici dictum ab ambitu et frangendo.
    « Et ceci : “Je reviendrai voir les sinuosités (anfracta) de la terre, où anfractum signifie “courbe” et a une origine double, venant d’ambitus (“circuit”) et de frangere (“briser”). »

5.3. "Famille" synchronique du lexème

Le substantif anfractus, -ūs (m.) possède une variante anfractum, -ī (n.), attesté chez Varron dans l’exemple ci-dessus. Il faut signaler aussi plusieurs adjectifs dérivés, tous tardifs:
- anfractus, -a, -um : “sinueux, tortueux”
- anfractŭōsus, -a, -um : “plein de détours, tortueux”
- anfractārǐus, -a, -um : “qui fait des tours et des détours, qui prend des biais”

5.4. Associations synchroniques avec d'autres lexèmes

Anfractus a pour parasynonymes :
- ambitus, -ūs (m.) “mouvement circulaire, détour”
- ambāgēs, -um (f.pl.) “ambages, détours, circonlocutions; ambiguïté, obscurité”
- circuitiō, -ōnis (f.) “ronde, patrouille; courbe, tour; circonlucution, procédé détourné”.



Retour au § 4 ou Retour au plan ou Aller au § 6